Mais qui lira le dernier poème ?

Mais qui lira le dernier poème ?

Icon Baobab App

À propos

Pour ce troisième texte d'Eric Dubois accueilli sur publie.net, après "Radiographie" et "C'est encore l'hiver", venir au plus près de ce qui justifie l'écriture poétique face et dans le monde, face et vers soi-même.Dans ce même jeu tendu de distiques qui est sa marque, c'est l'écriture même qu'on va chercher à appréhender, entre sens, nécessité et idéal.Eric Dubois déploie à nouveau une écriture concrète à l'extrême, avec des raclements et des dissymétries, et l'emprise du monde qui est son lot - immeubles et RER à l'arrière-fond.Voix. Visage. Corps.Cette suite se lit comme un seul fil narratif, récurrences et variations, cheminant pour séparer, dans le bruit du monde, ce qui sépare des autres les mots inutiles. "Il faut une certaine lenteur / pour voir les choses apparaître".Pas étonnant alors d'y voir surgir, dans le fond inchangé de l'expérience poétique, clé USB et clavier d'ordinateur.Un seul fil de réflexion, qui est notre mécanique de chacun entre langue, lumière et monde.FB

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    20 (CHF 0.30 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    20

  • Durée maximale d'un prêt :

    2 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

  • EAN

    3612225110296

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    52 Pages

  • Poids

    297 Ko

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty