Murs

Murs

Icon Baobab App

À propos

A nouveau la voix rauque et âpre de Raymond Bozier. A nouveau une entreprise de langue au plus haut degré politique : la prose narrative (ce voyageur égaré), la prose poétique (ces colères sur le registre des vieilles prophéties de Jérémie prisonnier dans le fond de sa citerne), le décryptage de la langue prise en elle-même (les différentes acceptions, citées, du mot {mur} dans le Dictionnaire de la langue française), se conjuguent pour griffer presque de ses propres mains toutes les figures concrètes des murs que chacun de nous a trouvés sur sa route.Parce qu'il nous faut, chacun, en faire l'inventaire : rues de l'enfance, murs sautés dans la littérature, et les murs de l'enfermement (Berlin ou Palestine, ou le mur de l'Atlantique), les murs où on s'écorche, et bien sûr les murs à l'intérieur.Bozier procède par images, un parpaing décoré, la trace au sol du mur de Berlin soufflé, les toiles ou vidéos d'Hubert de Saint-Ève rendent le voyage fascinant parce que nous-mêmes savons répondre, à l'intérieur, par notre mémoire et par nos routes, avec un mur similaire.Si ce n'était qu'une performance (écrire au jour le jour, directement via le web, pendant la durée de la dernière campagne électorale), elle s'effacerait vite. Il se trouve qu'on touche aussi un symbole central de l'imaginaire. Qu'on rejoint les fondations de la ville, leurs contreforts, leurs ghettos et leurs frontières. Qu'on est ainsi de plain pied dans l'espace de la fable.Alors surgissent d'autres murailles de dimensions fantastiques, et qui sont pourtant les plus décisives : celles que l'homme dresse entre lui et lui, ou entre lui et ses semblables. Et pas seulement les murs du pouvoir et de l'argent, mais ceux qu'explose la révolte sont aussi présents ici.Alors, dans la bétonnière et les gravats que brasse devant nous (et nous avec) la phrase et le récit de Bozier, l'idée qu'on pourrait bien arriver à s'en saisir, quitte à le renifler, le mordre, ce vieux rapport de l'homme et du monde, si on se rend capable d'inventer des formes inédites de récit. Celui-ci poursuit loin, poursuit profond. Avec fierté qu'on le reçoit et qu'on l'accompagne (et création epub parfaitement novatrice aussi de Roxane Lecomte pour Digital Hat & Co, merci).FB

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    20 (CHF 0.30 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    20

  • Durée maximale d'un prêt :

    2 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

  • EAN

    3612225157758

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Poids

    3 119 Ko

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty