L'appel de la forêt

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    20 (CHF 0.23 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    20

  • Durée maximale d'un prêt :

    2 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Buck est un chien qui appartient au juge Miller. Buck est un jour enlevé à son maître par l'aide-jardinier du juge, et vendu à un trafiquant de chiens de traîneau . Bientôt confronté à l'âpreté de sa nouvelle condition, Buck doit trouver la force de survivre et s'adapter au froid de l'Alaska et du Yukon : devant s'imposer aux autres chiens de la meute, il apprend à voler de la viande ainsi qu'à se battre. Il est vendu souvent, jusqu'à ce qu'il devienne le chien d'un maître respectable, John Thornton. Mais lorsque son maître est tué par des « Indiens Yeehat », Buck redevient un loup et tue les assassins. Rendu à la nature au milieu du Wild, la grande forêt nord-canadienne, il se mêle à une meute de loups dont il devient le chef. (source : Wikipedia)

  • Auteur(s)

    Jack London

  • Éditeur

    Les éditions Pulsio

  • Date de parution

    20/04/2015

  • Collection

    Collection bleue

  • EAN

    3612225514872

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    343 Ko

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/3612225514872

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty