De s'éteindre, la nuit s'est arrêtée

De s'éteindre, la nuit s'est arrêtée

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    20 (CHF 0.35 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    20

  • Durée maximale d'un prêt :

    2 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

« Tes mots / couvrent les étoiles » : ce court poème de Marie Verney rend compte en peu de mots de sa poétique. On pourrait banalement croire que les mots sont des étoiles dans la nuit. Ici, ce n'est pas le cas. Entre le paradoxe et la déchirure de l'argument, Marie Verney nous exporte dans un monde où elle s'engage pleinement dans la poésie sans faire l'impasse de la complexité de l'être et du monde.
C'est la quête de la Poésie qu'elle pratique quotidiennement, remettant sans cesse l'ouvrage sur le métier qui fait sens aujourd'hui pour Marie Verney, dans un monde traversé par une radicalisation de certains courants de pensée, sclérosant l'humain dans des valeurs figées qui peuvent même séduire certains philosophes. C'est la philosophie du vide, de l'instant, du point, du mot, que revendique la poésie de Marie Verney au même titre que Dylan Thomas dans ces vers : « Au commencement était le mot, le mot / Qui des bases solides de la lumière / A dérobé toutes les lettres du vide. »
Une philosophie qui ne craint ni le contresens, ni l'engagement, puisqu'elle saisit la vérité de l'être de Marie Verney, être composite, d'influences multiples, dans l'instant en perpétuelle mouvance autour d'un point aveugle qui nous rejoint et nous émeut.
(Extrait de la préface par Agnès Cognée)



  • EAN

    3612225805765

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    62 Pages

  • Poids

    254 Ko

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty