Et le diable a surgi : la vraie vie de Robert Johnson

,

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS)
Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    20 (CHF 0.70 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    20

  • Durée maximale d'un prêt :

    2 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Robert Johnson (1911-1938) aurait vendu son âme au diable, au bord d'une route, en échange de son don pour la musique.

Ainsi est née la légende du blues, le fondateur du « club des 27 ». Assassiné à l'âge de 27 ans, sa vie était restée jusqu'à présent méconnue. Depuis plus de 50 ans, les auteurs ont interviewé ses proches avant leur disparition, analysé les archives et l'ensemble des documents qui lui ont été consacrés.
Ainsi, ils reviennent sur ses sessions d'enregistrement et les moments clés de sa vie : son mariage, son séjour à Memphis, sa rencontre avec Ike Zimmerman ou encore les circonstances exactes de son décès.


  • Auteur(s)

    Bruce Conforth, Gayle dean Wardlow

  • Éditeur

    Le Castor Astral éditeur

  • Distributeur

    Immatériel

  • Date de parution

    12/05/2022

  • EAN

    3612225999976

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    338 Pages

  • Poids

    13 626 Ko

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Bruce Conforth

Bruce Conforth, ancien professeur de folklore, de blues, de culture populaire et d'histoire américaine à l'Université du Michigan, est le fondateur du musée Rock and Roll Hall of Fame.

Gayle Dean Wardlow

Gayle Dean Wardlow est un historien du blues. Il possède l'une des plus grandes collections de disques de blues d'avant-guerre au monde. Son livre Chasin' That Devil Music est devenu un classique. Il a également découvert en 1967 le certificat de décès de Robert Johnson.

empty