Texto

Texto

  • L'Atalante
  • Parution : 24 janvier 2019 - création : 5 décembre 2018
Icon Baobab App

À propos

Il est des gens qui laissent une trace derrière eux, et il y a ceux dont il ne reste rien. Le smartphone sait tout de nous : notre quotidien, nos vices, nos amours, nos espoirs, nos secrets inavouables. Mon smartphone est moi. Si quelqu'un s'en empare, il devient moi aux yeux de tous. Le temps que l'imposture soit découverte, il est trop tard. Pour tout le monde. Haletant, sombre, émouvant et engagé, le nouveau roman d'un des prodiges de la nouvelle génération d'écrivains russes. "La star du roman post-apocalyptique dresse une radiographie de la société russe dans laquelle les uns ont tous les droits et les autres n'en ont aucun. Texto est aussi le thriller d'une catharsis, un écho contemporain à Crime et châtiment de Dostoïevski." - Frankfurter Allgemeine Zeitung

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    20 (CHF 0.70 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    20

  • Durée maximale d'un prêt :

    2 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    3612226061764

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Dmitri Glukhovski

Dmitry Glukhovsky est un Journaliste et un romancier russe né le 12 juin 1979 à Moscou. Il a travaillé pour de nombreux journaux en Allemagne, en France et en Israël. Il parle le français, l'espagnol, l'allemand et l'hébreu. Glukhovsky est l'auteur du best-seller Metro 2033 qu'il a d'abord publié sur son site internet et qui a renconté un grand succès. Un jeu vidéo adapté du roman est sortie en Mars 2010. En 2007 il a reçu les "Encouragement Award of the European Science Fiction Society" au prestigieux "Eurocon contest" de Copenhague.

empty