Mourir à Lang Son

Mourir à Lang Son

  • Grasset
  • Parution : 6 mars 1985 - création : 7 décembre 2015
Icon Baobab App

À propos

Depuis septembre 1940, l'Indochine, coupée de la France, vit sous le joug japonais. Après plus de quatre années d'occupation, soudain, le 9 mars 1945 à 21 heures, toutes les garnisons françaises sont attaquées. C'est à Lang Son, au Tonkin, que les combats sont les plus acharnés. Le colonel nippon Shizumé fait arrêter par traîtrise le président Auphelle et le colonel Robert, commandant la subdivision. L'officier français refuse de signer l'ordre de reddition de ses troupes, essaimées jusqu'à Dong Dang, la Porte de Chine. Privés de leur chef, les marsouins se battent à un contre cinquante, mais les forts tombent un à un. Le 12 mars, les Nippons massacrent la plus grande partie des survivants et le général Emile Lemonnier est décapité. Les autres subissent l'horreur des camps de la mort lente d'Hoa Binh. Leclerc débarque... Une autre guerre commence. Georges Fleury apporte aujourd'hui des précisions capitales sur le dernier haut fait méconnu de la Seconde Guerre mondiale.

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    illimitée

  • Nombre de prêts :

    illimité

  • Prêt(s) simultané(s) :

    1

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    3663608304719

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    264 Pages

  • Poids

    440 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Fleury

Georges Fleury est l'auteur de plus d'une cinquantaine d'ouvrages traitant d'histoire maritime ou militaire, de biographies de marins et d'hommes d'action. Salués par la critique, ses écrits lui ont déjà valu le prix Maréchal Foch décerné par l'Académie française pour Le Para, le prix Henri Queffélec pour Le Corsaire ou bien encore le prix de la Libération créé à l'occasion du 50e anniversaire du 6 juin 1944 pour Les Français du Jour J.

empty