François le Champi

François le Champi

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    60 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (CHF 0.38 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    1

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Edition enrichie (préface, notes, commentaires sur l'oeuvre et chronologie)Un champi était un enfant abandonné dans les champs par ses parents. En grandissant, disent « les bonnes gens », les champis deviennent des paresseux et des voleurs. Non, pas s'ils sont aimés, répond George Sand. Une pauvre femme, la Zabelle, puis Madeleine, une jeune femme mal mariée, recueillent un bel enfant et l'aiment tant qu'il le leur rend au centuple. Il n'est question, dans ce livre, que d'amour, amour maternel et amour filial, amour frivole ou passionné. Les romans champêtres de George Sand se passent dans les bois et les champs, dans les cours de ferme et les fêtes campagnardes. Ils rayonnent de pureté. Ils sont aussi un acte de foi et d'espérance en un avenir meilleur pour les pauvres et les malheureux. Pour eux, George Sand a combattu toute sa vie.
Préface et commentaires de Maurice Toesca.
Notes de Marie-France Azéma. 



  • EAN

    9601929880868

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    553 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

George Sand

Née en 1804, George Sand se marie à dix-huit ans. Après la naissance de ses deux enfants, elle décide de vivre indépendante. À Paris, elle devient journaliste. Et, en 1832, le succès de son premier roman "Indiana", lui assure les moyens de vivre, comme elle le voulait, de sa création. Pendant la révolution de 1848, elle met sa plume au service du gouvernement provisoire. Elle passe les vingt dernières années de sa vie à Nohant, jusqu'à sa mort en 1876. Son œuvre immense - 180 livres et 40 000 lettres -, témoin de tous les mouvements de l'époque, fut l'une des plus populaires du XIXe siècle.

empty