Les violettes de l'avenue Foch

  • Stock
  • Parution : 23 Août 2017 - création : 24 Août 2017
Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    60 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (CHF 1.58 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    1

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Aventures, portraits et rencontres avec :  Marisa Berenson - Jean-Pierre Léaud - Carla Bruni-Sarkozy - Les drogués de la suite Overdose - Les fidèles de  la Médaille miraculeuse - Benoît XVI - Satan - Kenneth  Anger - Pierre Molinier - Jean-Jacques Schuhl - Oscar  Wilde - Pierre Drieu La Rochelle - Louis Malle - Naomi  Campbell - Islam Karimov - Le Dragon Eye - Edwige - Les  rats du Montalembert - Cuki au BB gun - Renée Vivien -
Jacques de Bascher - Malcom Lowry - Les amis d'Henri de  Régnier - Pierre Le-Tan - Chloë Sevigny - Saint Tropez 78 -  Patty Hearst - Francis Ford Coppola - Yves Saint Laurent...
De 2013 à aujourd'hui, une quarantaine d'articles de  fantaisie dont plusieurs inédits en français.
Le press-book d'un monomane en reflet des Rameaux noirs,  parus en août 2017.


  • Auteur(s)

    Simon Liberati

  • Éditeur

    Stock

  • Distributeur

    Numilog

  • Date de parution

    23/08/2017

  • EAN

    9610663060863

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    702 Ko

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

  • Dewey

    840

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Simon Liberati

Simon Liberati est l'auteur de six livres, Anthologie des apparitions (Flammarion, 2004), Nada exist (Flammarion, 2007), L'Hyper Justine (Flammarion, 2009, prix de Flore), Jayne Mansfield 1967, (Grasset, 2011, prix Femina), 113 études de littérature romantique (Flammarion, 2013), et Eva (Stock, 2015).

empty