Béton armé

Béton armé

  • Gallimard Folio
  • Parution : 30 septembre 2015 - création : 7 octobre 2015
Icon Baobab App

À propos

"Me voici à Shanghai. Une valse lente s'engage entre ce géant et moi. Tout se passe comme si nous étions coulés dans le même moule, un grand vide dans une enveloppe de béton armé. Il existe peut-être un lieu qui détruit les histoires. Il existe surtout des histoires qui choisissent d'investir les lieux les plus improbables." "En notre siècle de vitesse et de facilité, Rahmy nous restitue un attribut qui fut longtemps propre au voyage : la difficulté. Il est plus près, à sa manière contemporaine, d'un Marco Polo que de nous." Jean-Christophe Rufin. Prix Michel-Dentan 2014 Prix Pittard de l'Andelyn 2014 Prix du meilleur livre de voyage du magazine LiRE 2013 Prix Wepler-Fondation La Poste 2013

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    25 (CHF 0.56 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    10

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072544644

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

Philippe Rahmy

Né à Genève en 1965 de père franco-égyptien et de mère allemande, Philippe Rahmy est atteint de la maladie des os de verre. Égyptologue, licencié en philosophie, il collabore au site www.remue.net. Il a publié deux recueils de poésie aux Éditions Cheyne : Mouvement par la fin, avec une postface de Jacques Dupin (2005), couronné par le Prix des Charmettes / Jean-Jacques Rousseau et Demeure le corps (2007).

empty