Kyoto song

Kyoto song

Icon Baobab App

À propos

'Kyoto song a la forme d'un voyage qui contiendrait tous les voyages : un désir, une brûlure, un élan souverain, une quête, une danse. Et sur le chemin je voulais retrouver de manière aléatoire des scènes perdues ou, comme on dit à la radio, restées en l'air : tant que je serais vivante et que l'envie de marcher sans avoir peur me guiderait, je resterais à Kyoto, c'est en tout cas ce que j'avais décidé. De ce point du monde, je pourrais mieux revoir, rectifier et approfondir tous ces moments furtifs qui m'avaient forgée depuis l'enfance et que je n'avais pas assez bien racontés. Mais je ne suis pas venue seule au Japon, une petite fille m'accompagne, elle a dix ans. C'est elle qui m'a poussée à être là. Elle dit toujours que son chiffre magique est le 5 mais elle ne sait pas comment l'expliquer, régulièrement elle lance des choses comme ça, et moi je la crois.' Colette Fellous.

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    25 (CHF 1.00 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    25

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    10

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    9782072796555

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Poids

    12 707 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Support principal

    ebook (ePub)

Colette Fellous

Colette Fellous est née en Tunisie et vit à Paris depuis l'âge de dix-sept ans. Elle a publié une dizaine de romans dont Rosa Gallica, Le petit casino, Amor, Avenue de France et deux essais, l'un consacré aux frères et sœurs, l'autre à Guerlain. Elle est également productrice de l'émission " Carnet nomade " sur France Culture et dirige la collection " Traits et portraits " au Mercure de France.

empty