Bruges-la-Morte

Bruges-la-Morte

Icon Baobab App

À propos

Veuf, Hugues Viane s'est exilé à Bruges et parcourt tous les jours, inconsolé, les venelles de la ville aux mille canaux. Ses marches mélancoliques conduiront l'esseulé à rencontrer, un soir de brume, une femme ressemblant étrangement à celle qu'il a perdue.

Pièce d'orfèvrerie stylistique, Bruges-la-Morte (1892) est un roman-phare, somptueux et méconnu, de la littérature "fin de siècle".

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    25 (CHF 0.24 par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    5

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

  • EAN

    9782072877582

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Poids

    1 075 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Rodenbach

Ami de Mallarmé, Rodin ou encore Villiers
de L'Isle-Adam, Georges Rodenbach
(1855-1898), écrivain belge de la génération
symboliste, écrivit tour à tour pièces de
théâtre, romans, poèmes, articles ou encore
contes. Parmi ses écrits, dont l'œuvre la
plus connue demeure Bruges-la-Morte :
Le Règne du silence (1891) ; Musée des
Béguines et Le Voile (1894) ; la Vocation
(1895) ; le Carillonneur (1897) ainsi que le
Rouet des brumes (1901).

empty