Colette Roumanoff

  • Alzheimer, une école de bienveillance : la strategie gagnante du bon sens Nouv.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    "Dans les maladies cognitives que notre société dramatise à l'excès, la bienveillance ne va pas de soi."

    Pendant dix ans Colette Roumanoff a accompagné son époux, Daniel, malade Alzheimer. Jusqu'au bout. Contre vents et marées, elle a observé très attentivement, beaucoup réfléchi et ouvert sa propre voie : celle de la bienveillance.

    Car à bien la prendre, cette maladie si redoutée peut devenir une véritable école de bienveillance. Une école sans maître ni devoir, où l'élève est invité à « désapprendre » ce qui empêche le bon sens de se manifester. Mettre au rancart les idées fausses, les préjugés véhiculés par le discours social et médical, les jugements définitifs, les comparaisons inutiles et les reproches injustifiés... Pour accueillir les autres avec bienveillance, dans le respect des changements qu'ils traversent, avec un esprit ouvert et inventif. Et dire oui à la vie.

    À travers des histoires vécues, ce livre propose des conseils, des pistes de réflexion, une exploration de solutions concrètes pour échapper aux pièges et embûches qui entravent le chemin de la bienveillance quotidienne. Il est destiné aux aidants, aux familles, aux soignants, aux écoles d'infirmières, aux institutions médicales.

    Pour faire de la bienveillance en action une conquête de chaque jour.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Alzheimer: accompagner ceux qu'on aime (et les autres)

    Colette Roumanoff

    Parution : 7 Décembre 2017 - Entrée pnb : 22 Juin 2018

    La maladie d'Alzheimer est complexe, déroutante, imprévisible, et on ne sait pas la guérir : elle fait peur à tout le monde. Pourtant, la première chose dont le malade a besoin (son entourage aussi) c'est d'être rassuré. Là-dessus, tout le monde est d'accord. Comment y arriver ? C'est toute la question.
    Colette Roumanoff est devenue experte dans l'art de dédramatiser la maladie d'Alzheimer. Avec des exemples nombreux, précis et très concrets, elle explique comment, en s'attachant à comprendre et écouter le malade, on peut répondre aux situations les plus inattendues et avancer, étape par étape, dans la prise en charge de la maladie en évitant les conflits. Et surtout continuer à vivre avec un nouvel objectif : mettre la bonne humeur au menu de chaque jour.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'homme qui tartinait une éponge

    Colette Roumanoff

    Parution : 6 Septembre 2018 - Entrée pnb : 5 Septembre 2018

    Après avoir accompagné dix ans son époux et entendu les confidences de centaines de personnes, Colette Roumanoff a imaginé un projet inédit sur la maladie d'Alzheimer. Et sur ce sujet qui touche 850 000 personnes chaque année, elle a une parole rare.
    Avec beaucoup de simplicité et de tendresse, Colette Roumanoff a consigné dans ce recueil des histoires extraordinaires, criantes de vérité. Des histoires telles qu'elles sont vécues par les malades pour mieux les entendre, décoder autrement les aspérités et, pas à pas, apprivoiser la maladie.
    Avec un talent pédagogique remarquable, l'auteure tire de ces témoignages des leçons salvatrices et des recommandations pleines de bon sens. À contre-courant du discours médical, ce livre empreint d'humanité pose un nouveau regard sur Alzheimer.
    Une ressource précieuse pour les aidants et les soignants confrontés à la maladie.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty