Littérature générale

  • - 61%

    Le pouvoir des animaux

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 5 Mai 2021 - Entrée pnb : 14 Avril 2021

    "A lire de toute urgence"La MarseillaiseSeul le pouvoir des animaux est en mesure, aujourd'hui, de sauver l'humanité. C'est ce que pense Wendy, jeune biologiste qui vit avec un chat surdoué, une chienne d'avalanche, un perroquet amoureux et un cheval thérapeute. Mais, surtout, elle consacre son temps au plus grand mystère de la nature : le tardigrade, une créature d'un millimètre, indestructible et quasi immortelle, dont une protéine pourrait triompher des pires maladies humaines. Frank, lui, explorateur des glaces et généticien, s'efforce de réintroduire le mammouth en Sibérie pour empêcher la plus grave des catastrophes : le dégel du sol qui libérerait des milliards de tonnes de méthane et de gaz carbonique.Et si la survive de la planète dépendait de l'union de ces deux passionnés que tout oppose ?Prix Goncourt et prix de Vulgarisation scientifique, Didier van Cauwelaert nous entraîne, à partir de faits réels, dans une époustouflante aventure animale et humaine."Une époustouflante aventure animale et humaine"La Provence

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La personne de confiance

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Avril 2019 - Entrée pnb : 29 Août 2020

    « Depuis que je suis entré dans sa vie en l'enlevant avec mon camion-grue de la fourrière, elle n'a plus envie de mourir. Elle m'a même choisi pour être ce qu'on appelle sa ``personne de confiance''. Du jour au lendemain, je me retrouve avec les clés de son destin, de son entreprise, de sa famille de rapaces... Reste à savoir, comme dit ma copine Samira, si c'est le kif absolu ou le plus dangereux des pièges. »Quand deux jeunes de banlieue décident de sauver une ancienne héroïne de la Résistance... Un roman haletant, jubilatoire, avec un éclat de rire à chaque page et toute l'émotion du monde.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Jules

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 4 Mai 2015 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    «À trente ans, Alice recouvre la vue. Pour Jules, son chien guide, c'est une catastrophe. Et en plus on les sépare. Alors, il se raccroche à moi. En moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute me fait perdre mon emploi, mon logement, tous mes repères. Il ne me reste plus qu'une obsession - la sienne : retrouver la jeune femme qui nous a brisé le coeur.»Entre une miraculée de la chirurgie et un vendeur de macarons, une histoire de renaissance mutuelle et de passion volcanique orchestrée, avec l'énergie du désespoir, par le plus roublard des chiens d'aveugle.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • J'ai perdu Albert

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 3 Avril 2018 - Entrée pnb : 29 Mars 2018

    « Je suis la voyante la plus en vue du pays et, depuis hier midi, je ne vois plus rien. »Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l'esprit qui hante Chloé l'a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d'un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d'autant que cet esprit qui s'est mis à le bombarder d'informations capitales et pressantes n'est autre qu'Albert Einstein...Dans une comédie romantique haletante où la spiritualité s'attaque aux enjeux planétaires, Didier van Cauwelaert invente avec bonheur une nouvelle forme de triangle amoureux.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le retour de Jules

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 3 Mai 2017 - Entrée pnb : 4 Juillet 2017

    « Guide d'aveugle au chômage depuis qu'Alice a recouvré la vue, Jules s'est reconverti en chien d'assistance pour épileptiques. Il a retrouvé safierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort. Alice et moi n'avons pas réussi à protéger notre couple ; il nous reste vingt-quatre heures pour sauver notre chien. »
    Au coeur des tourments amoureux affectant les humains comme les animaux, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un suspense endiablé, où se mêlent l'émotion et l'humour qui ont fait l'immense succès de Jules.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les émotions cachées des plantes

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 9 Mai 2019 - Entrée pnb : 1 Mars 2020

    Aussi incroyable que cela paraisse, les plantes sont capables d'éprouver toute la gamme des émotions. Et comme on l'a récemment démontré, elles savent aussi, par les moyens les plus extraordinaires comme les plus simples, transmettre ce qu'elles ressentent. La nature ne cesse de nous parler, preuves à l'appui. A nous d'arrêter d'être sourds.

    Elles se défendent, elles attaquent, elles nouent des alliances, elles chassent, elles rusent, elles draguent, elles communiquent à distance leurs peurs, leurs souffrances et leur joie. C'est aujourd'hui prouvé : elles nous perçoivent, nous reconnaissent, nous calculent, elles réagissent à nos émotions comme elles expriment les leurs. Est-il possible qu'elles nous envoient des informations thérapeutiques, des messages de gratitude, des appels au secours ?

    Oui, les plantes sont dotées d'intelligence, de sensibilité, voire d'une forme de télépathie qu'ont détectée nos instruments de mesure. Aussi merveilleuses soient-elles, toutes les révélations contenues dans ce livre sont le fruit d'observations et d'expériences scientifiques.

    La nature ne cesse de nous parler. A nous d'arrêter d'être sourds.

    15 prêts - 2190 jours
    1 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • On dirait nous

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 4 Mai 2016 - Entrée pnb : 8 Mai 2016

    « On dirait nous, à leur âge... »
    Deux jeunes amoureux en détresse.
    Un vieux couple irrésistible qui envahit leur vie et réalise leurs rêves.
    Le bonheur absolu ?
    Ou le plus dangereux des pièges... ?
    Soline est une jeune violoncelliste, Illan un brillant glandeur au potentiel en sommeil. En dehors de leur amour, rien ne va plus dans leur vie... jusqu'au jour où un vieux couple attachant leur propose une existence de rêve. Mais qu'attendent-ils en échange ?
    Après l'immense succès de Jules, Didier van Cauwelaert nous entraîne à nouveau, avec tout son humour et sa puissance d'émotion, dans une formidable histoire de renaissance mutuelle.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un aller simple

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Novembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « J'ai commencé dans la vie comme enfant trouvé par erreur. Volé avec la voiture, en fait... C'était une Ami 6 de race Citroën, alors on m'a appelé Ami 6, en souvenir. Avec le temps, pour aller plus vite, c'est devenu Aziz. »
    Recueilli par les Tsiganes des quartiers nord de Marseille, Aziz est un sans-papiers de naissance. À dix-huit ans, n'ayant pas les moyens de s'acheter un faux passeport français, il s'offre la nationalité marocaine, et sa vie bascule. Expulsé vers son prétendu pays « d'origine », dans le cadre d'une grande opération médiatique du gouvernement français, il se retrouve dans le Haut-Atlas en compagnie d'un attaché humanitaire chargé de le « réinsérer dans ses racines ».
    Avec ce voyage initiatique aussi drôle que poignant, cette histoire d'amitié imprévisible entre un petit délinquant seul au monde et un fonctionnaire idéaliste en dépression nerveuse, Didier van Cauwelaert a signé son plus grand succès, traduit en vingt-cinq langues, couronné par le prix Goncourt.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'inconnue du 17 mars

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 16 Septembre 2020 - Entrée pnb : 11 Juillet 2020

    «Il fallait que la planète ferme pour que les coeurs s'ouvrent. »Le 17 mars 2020, par la grâce d'un virus, un sans-abri se retrouve confiné avec une créature de rêve. Est-ce la femme qui jadis enflamma son adolescence, une mythomane, une perverse manipulatrice, ou une ultime chance de survie ? Et si le sort du genre humain dépendait de la relation qui va se nouer, dans une maison à l'abandon, entre un ancien prof de 35 ans brisé par l'injustice et une exilée en manque d'amour ?Avec ce conte philosophique irrésistible et poignant, au coeur d'une actualité bouleversant tous nos repères, Didier van Cauwelaert entraîne nos peurs, nos détresses, nos colères dans un tourbillon de révolte, de joie libératrice et d'espoir.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'éducation d'une fée

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Novembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Que faire lorsque la femme de votre vie décide de vous quitter parce qu'elle vous aime ?
    Comment sauver le couple de ses parents quand on a huit ans ?
    Une fille à la dérive peut-elle devenir une fée parce qu'un petit garçon a décidé de croire en elle ?
    Avec la force, l'humour et le style qui ont fait le succès de tous ses romans, Didier van Cauwelaert, prix Goncourt pour Un aller simple, nous montre une fois encore comment le quotidien le plus cruel peut basculer dans le merveilleux, et la détresse ouvrir le chemin d'une seconde vie.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vie interdite

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Mars 2013 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Je m'appelais Jacques Lormeau, 64, avenue des Thermes à Aix-les-Bains, j'avais trente-quatre ans, j'étais quincaillier. Je suis mort à sept heures du matin. Il est huit heures vingt-huit sur l'écran du radio-réveil, et personne ne s'en est encore rendu compte. »
    Que deviennent les souvenirs, les désirs, la joie de vivre et la lucidité, lorsqu'on a quitté son corps ? Spectateur du chagrin de ses proches, du vide qu'il laisse et de la comédie de ses obsèques, tour à tour angoissé, amusé, révolté, Jacques Lormeau commence à comprendre les autres au moment où il ne peut plus rien pour eux.
    Comment parvenir à se faire entendre, à se glisser dans les pensées de la femme qu'on aime, dans les rêves de son fils, à terminer son oeuvre sur terre ? Comment échapper aux indésirables qui vous retiennent avec leurs prières, leurs rancunes, leurs fantasmes ? Faut-il chercher l'entrée d'un Paradis ou la recette de la réincarnation ? Peut-on traverser l'espace et le temps à la poursuite de la vie qu'on n'a pas osé vivre ?

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'évangile de Jimmy

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Avril 2013 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Je m'appelle Jimmy, j'ai 32 ans et je répare les piscines dans le Connecticut. Trois envoyés de la Maison-Blanche viennent de m'annoncer que je suis le clone du Christ. »

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La femme de nos vies

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Mars 2013 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Nous devions tous mourir, sauf lui. Il avait quatorze ans, il était surdoué et il détenait un secret. Moi, on me croyait attardé mental. Mais ce matin-là, David a décidé que je vivrais à sa place.
    Si j'ai pu donner le change, passer pour un génie précoce et devenir le bras droit d'Einstein, c'est grâce à Ilsa Schaffner. Elle m'a tout appris : l'intelligence, l'insolence, la passion. Cette héroïne de l'ombre, c'est un monstre à vos yeux. Je viens enfin de retrouver sa trace, et il me reste quelques heures pour tenter de la réhabiliter.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le principe de Pauline

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 2 Mai 2014 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    «Pauline avait un grand principe dans la vie : l'amour sert à construire une véritable amitié. Maxime et moi en sommes la démonstration vivante. Nous aurions pu nous contenter d'aimer la même femme, d'être des rivaux compréhensifs... Mais non. Maxime, pour appliquer le principe de Pauline, a voulu devenir mon protecteur. Et c'est ainsi qu'un voyou à la générosité catastrophique a pris en main le destin d'un romancier dépressif. »Haletant, poignant, irrésistible de drôlerie, le nouveau roman de Didier van Cauwelaert nous plonge dans la tourmente d'une amitié encore plus ravageuse que la passion.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La demi-pensionnaire

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 26 Novembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Hélène a trente ans moins le quart, comme elle le dit pour s'y habituer.
    C'est la fille la plus sexy, la plus joyeuse et la moins facile que j'aie jamais rencontrée.
    En vingt-quatre heures, elle m'a donné une raison de vivre, un rôle à jouer, une seconde chance. Ce qu'elle attend de moi est complètement fou, mais j'irai jusqu'au bout de son rêve, même si je finis en prison, en morceaux ou chez les dingues.
    Elle est lion ascendant lion, championne de voltige aérienne.
    Sur terre, elle vit dans un fauteuil roulant.
    Et, de nous deux, cétait vraiment moi l'infirme. »

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les témoins de la mariée

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 5 Mai 2010 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d'être ses témoins. Cinq jours avant le mariage, il meurt dans un accident de voiture.Ce matin, à l'aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n'est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d'elle, c'est son prénom et le numéro de son vol. Comment lui dire la vérité ? Nous nous apprêtions à briser son rêve ; c'est elle qui, en moins de vingt-quatre heures, va bouleverser nos vies. Mais cette jeune Chinoise est-elle la femme idéale ou bien la pire des manipulatrices ? »

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La maison des lumières

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 2 Avril 2009 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    À vingt-cinq ans, Jérémie Rex, boulanger à Arcachon, est entré dans un tableau de Magritte. Là, il a retrouvé pendant quatre minutes trente la femme de sa vie, au temps où elle l'aimait encore. Hallucination, accident cérébral, changement d'espace-temps ? Lorsqu'il reprend connaissance, les problèmes commencent pour Jérémie : comment retourner dans le tableau ? Comment échapper à la réalité pour recréer le bonheur ? De Venise au Perreux-sur-Marne, des mystères du cerveau aux secrets des chamanes, Didier van Cauwelaert nous fait partager l'irrésistible aventure d'un jeune homme ordinaire, confronté aux pièges les plus fascinants de l'amour, de l'art et de la destinée humaine.« Impeccablement ciselé. Un remarquable roman. » François Busnel, L'Express«À la fois drôle, pertinent, romantique, il parvient à nous faire croire à l'impossible ... Dites, vous reprendrez bien du van Cauwelaert ? » Gilles Pudlowski, Le Point«À mi-chemin entre l'univers de Magritte et celui de Boris Vian, poétique et surréaliste ... Un grand moment ! » Valérie Gans, Madame Figaro«À coup de tendresse, d'humour, de fantaisie, de dérision ... il caresse nos rêves, taquine nos lubies, joue avec nos nerfs. Un enchantement. » Jean-Michel Ulmann, Notre Temps« Cauwelaert nous embobine en virtuose. » Gérard Pussey, Elle« Un vaudeville métaphysique, à la frontière du réel. Fantasque mais documenté. Un feu d'artifice. » Patrick Grainville, Le Figaro

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'apparition

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Novembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Je m'appelle Juan Diego, je suis un Indien aztèque, je suis mort en 1548 et depuis, j'attends.
    Je m'appelle Nathalie, je vis aujourd'hui, je suis médecin, j'ai quarante ans et je ne crois en rien.
    Deux personnes peuvent-elles s'entendre, se rejoindre et s'aider à quatre siècles de distance ?

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Double identité

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 2 Avril 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Martin Harris avait deux passions : sa femme et une plante. Je suis seul aujourd'hui à pouvoir les sauver. Mais comment protéger une femme lorsqu'on est traqué sans relâche par les services secrets ? Et comment libérer une plante médicinale volée aux Indiens d'Amazonie par le numéro un mondial des cosmétiques ? Une plante qui pourrait guérir des milliers de malades et qui, victime d'un brevet exclusif, ne sert qu'à fabriquer la plus chère des crèmes antirides.»Avec son art du suspense et son humour féroce, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans le destin fascinant d’un tueur repenti qui, par amour, reprend le combat de l’homme dont il avait usurpé l’existence.
    Bien au-delà du thriller, l’auteur d’Un aller simple et de Hors de moi explore les territoires hallucinants de l’identité, les ressources cachées de l’inconscient, le pouvoir de la passion face au cynisme aveugle des multinationales qui gouvernent le monde.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Corps étranger

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Décembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Peut-on changer de vie, devenir quelqu'un de neuf sous une autre identité, sans sacrifier pour autant son existence habituelle ?
    C'est ce que va oser Frédéric Lahnberg. Critique littéraire célèbre et redouté, au faîte de sa réussite sociale, il vient de perdre Dominique, la femme de sa vie. Ensemble, à dix-huit ans, ils avaient publié, sous le nom de Richard Glen, un roman passé inaperçu que découvre par hasard une jeune étudiante de Bruges. Bouleversé par la lettre qu'elle adresse à l'auteur, Frédéric y répond, réanimant Richard, cette part de lui-même en sommeil depuis plus de vingt ans.
    De tentations inconnues en bonheurs d'imposture, il va peu à peu donner corps à son pseudonyme, lui inventer une apparence, un passé, un avenir et l'installer dans la réalité, pour aller jusqu'au bout d'une histoire d'amour qui, peut-être, lui est envoyée par lâme de Dominique.
    Mais combien de temps deux personnalités peuvent-elles se partager un corps ? Faut-il un vainqueur, une victime ?

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rencontre sous X

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Novembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Le jour où j'ai rencontré Talia, on a fait l'amour devant quarante personnes. Ensuite, on est allés prendre un verre. Et on a fait connaissance... »
    Elle est la star montante du X. Il est une gloire déchue du foot.
    À dix-neuf ans, ils ont tout connu, tout défié, tout subi.
    Au milieu des marchands d'esclaves qui transforment les êtres humains en produits dérivés, ils vont se reconnaître, se rendre leurs rêves, leur rire, leur dignité.
    Bouleversant, violent, furieusement drôle, Didier van Cauwelaert raconte la révolte et la renaissance de deux jeunes qui refusent l'impasse dans laquelle on veut les enfermer.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Attirances

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Mars 2013 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Un écrivain harcelé par l'étudiante qui lui consacre une thèse, un peintre qui s'accuse de tuer les femmes à distance avec ses pinceaux, une maison qui envoûte jusqu'à la folie ceux qui s'y attachent... Faut-il résister à l'attirance ? Et si l'on y cède, est-ce pour se fuir ou pour se retrouver ?
    Liées par un même secret, l'histoire de trois passions vénéneuses où culmine le talent d'un des plus grands auteurs français d'aujourd'hui.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le père adopté

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 14 Janvier 2009 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « La première fois que tu es mort,j'avais sept ans et demi. »Quels drames et quels enjeux faut-il pour qu'un enfant décide de gagner sa vie comme écrivain, à l'âge où l'on perd ses dents de lait ?En révélant ses rapports avec son père, Didier van Cauwelaert nous donne les clés de son oeuvre, et nous offre son plus beau personnage de roman. Un père à l'énergie démesurée, à l'humour sans bornes et aux détresses insondables, qui a passé sa vie à mourir et renaître sans cesse. Un père redresseur de torts et fauteur de troubles, qui réenchanta le monde par l'incroyable force de son destin, de ses talents et de ses folies au service des autres.Drôle, bouleversant, généreux et tonique, Le Père adopté est à la fois un merveilleux récit des origines et un irrésistible appel à inventer sa vie en travaillant ses rêves.Le Père adopté a reçu le prix Nice Baie des Anges et le prix Marcel-Pagnol 2007.« Didier van Cauwelaert se déboutonne et c'est émouvant. L'exercice est périlleux mais l'écrivain est habile, rusé et léger, ce qui suppose une certaine profondeur. [...] Drôle et poignant. »Le Monde des livres. « La féérie et la fantaisie éclairent les pages sans jamais tremper dans l'eau de rose. Le rire croise la tragédie avec une élégance pudique (...). À la manière de Pascal Jardin dans Le Nain jaune, van Cauwelaert signe un portrait émouvant et drôle. »Christian Authier, Le Figaro littéraire. « Enjoué, enlevé, volontairement inconvenant (...), éminemment romanesque (...), désopilant (...), surprenant et divertissant dans les circonstances les plus graves. (...) un dialogue malicieux, poursuivi au-delà de la mort, dont le lecteur ne se sent jamais exclu. »Delphine Peras, Lire.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un objet en souffrance

    Didier Van Cauwelaert

    Parution : 1 Décembre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Jeudi 16 octobre 1980. Nous avons un donneur. Trente ans, santé moyenne, fume trop, surmenage, assez belle ossature. L'infirmière lui a remis une éprouvette, un paquet de Kleenex et l'a laissé seul dans la pièce blanche, avec les piles de Playboy. On se demande quelles pensées ruminées, quelles coïncidences précises ont amené cet homme qui a tout argent, pouvoir, maîtresses à venir échouer dans notre service, au fin fond de la Creuse, devant des magazines pornographiques, pour répondre au désir de paternité d'un inconnu surtout quand on connaît l'inconnu : un vendeur de jouets, pilier de rugby, dépressif.
    Les quelques éléments que nous possédons sur le caractère et la vie du donneur excluent totalement l'hypothèse du bénévolat, de la générosité gratuite, et nous indiquent plutôt une structure en entonnoir, comme diraient nos confrères psychiatres : un enchaînement de circonstances et d'états dâme dont nous pouvons situer l'origine quarante-huit heures plus tôt, dans une zone industrielle... »

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty