Henri Alleg

  • S.o.s. america!

    Henri Alleg

    Parution : 5 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    « Ah, saura-t-on jamais la vérité vraie ? »... Depuis des décennies, sinon des siècles, cette interrogation exprime le doute populaire face aux vérités successives, vérités officielles dont la seule fonction fut, si souvent, d'enterrer les dossiers brûlants, d'éluder les questions gênantes. Et pourtant, il y avait bien, il y a toujours une vérité vraie. La vérité. S'efforcer d'y atteindre, tel est le but, tel est le seul souci des auteurs dont nous réunissons les ouvrages dans une collection au titre volontairement provocant, titre qui se veut aussi une devise : La vérité Vraie. Vaste ambition, dira-t-on... Sans doute. Mais ambition réalisable quand la rigueur du chercheur, la sagacité du journaliste, la chaleur de l'écrivain, la sincérité de l'homme s'unissent pour aller jusqu'au bout d'un sujet, jusqu'au fond d'un problème. Les difficultés de toute enquête, l'impossibilité parfois d'être vraiment complet, nous entendons d'autant moins les dissimuler que les auteurs les font ici partager à leurs lecteurs. Ensemble ils vont. Ensemble ils avancent. Ensemble ils découvrent. Presque cinq siècles après Christophe Colomb (dont on n'oubliera pas la statue solitaire rencontrée par l'auteur sur une place vide d'un bas quartier de Chicago dont le chômage a fait un désert), c'est tout simplement à redécouvrir l'Amérique qu'Henri Alleg invite ici le lecteur. La redécouvrir en lui enlevant le masque des mythes qui en occultent aussi sûrement la réalité que les échafaudages dissimulent actuellement, dans le port de New York, une statue de la Liberté en réparation. Tenaces et combien trompeurs, ces mythes qu'entretient une incessante propagande sur « le modèle américain ». Pour y regarder de plus près, de très près, c'est en vivant chez l'habitant, chez des travailleurs et des chômeurs, chez des Blancs et des Noirs que, des mois durant, Henri Alleg a parcouru les États-Unis.... Des véritables ruines du Bronx aux marbres du Capitole, d'une Silicon Valley fort dissemblable de sa légende aux banlieues ouvrières de Detroit et Pittsburgh matraquées par les fermetures d'usines, du ranch de « J.-R. » aux mines de cuivre que creusent les « Chicanos » de l'Arizona, de « jogging » en « smurf » et de « clips » en « fast-food », on découvre ainsi que « l'univers impitoya-a-ble » de la chanson du feuilleton n'est pas l'apanage de Dallas. Ne pas être manichéen, dans un monde qui l'est, telle était bien la difficulté de la pénétrante entreprise d'Henri Alleg ; réussissant à nous faire regarder d'un oeil neuf ce pays-continent en crise mais aussi en viscérale mutation, il a pleinement réussi à la surmonter. Et c'est, avec S.O.S. AMERICA ! « une autre Amérique » que nous découvrons effectivement. Celle aussi de ceux dont on ne parle guère, celle des syndicalistes non corrompus et des pasteurs généreux, celle des militants des droits civiques et des communistes « made in USA », etc. Aussi bien le moindre paradoxe de ce livre « fascinating » n'est-il pas de nous faire mieux comprendre la France d'aujourd'hui, ce pays où tant de politiciens « branchés » et de « penseurs » à la mode s'efforcent de faire passer pour nouvelles des idées venues tout droit des surplus nord-américains.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'urss et les juifs

    Henri Alleg

    Parution : 12 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Quelle est aujourd'hui la situation des Juifs soviétiques ? Pourquoi certains d'entre eux émigrent-ils ? Comment vivent-ils leur exil ? Que veut dire être Juif en URSS ? Quel était le sort de leurs aïeux dans l'ancienne Russie, terre « traditionnellement » antisémite ? Quel fut leur rôle dans la révolution et plus tard ? Quel est leur avenir dans l'URSS en mouvement ? Qu'ont été pour eux les années du stalinisme et plus tard de la « stagnation » ? Que peuvent-ils attendre de la « perestroïka » et de la « glasnost » ? Existe-t-il une « race », une « nationalité » ou un « peuple » juif ? Quels rapports entre eux, Israël, le sionisme, les « lobbies » juifs de Washington ? Mais peut-on parler des Juifs soviétiques sans revenir sur la position de l'URSS à l'égard de la création de l'État d'Israël et des Palestiniens à la recherche d'une patrie, sur l'utilisation du « thème juif » par les USA, comme arme de propagande et de guerre froide ? Pour répondre à ces questions, de la manière la plus objective et la plus précise, Henri Alleg ne s'est pas contenté de fouiller les bibliothèques et d'analyser les textes, il a « interrogé la vie ». C'est pourquoi, rencontrant tous les témoins possibles, de New York à Jérusalem, de Moscou à Odessa, de Tbilissi à Kiev, de Berditchev à la région autonome juive du Birobidjan, près de la frontière chinoise, les yeux grands ouverts, sans préjugés ni concessions, il nous entraîne aussi, tout au long du voyage, dans sa quête passionnante et passionnée de la vérité.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • « Ah, saura-t-on jamais la vérité vraie ? »... Depuis des décennies, sinon des siècles, cette interrogation exprime le doute populaire face aux vérités successives vérités officielles dont la seule fonction fut, si souvent, d'enterrer les dossiers brûlants, d'éluder les questions gênantes. Et pourtant, il y avait bien, il y a bien, il y a toujours une vérité vraie. La vérité. S'efforcer d'y atteindre, tel est le but, tel est le seul souci des auteurs dont nous réunissons les ouvrages dans une collection au titre volontairement provocant, titre qui se veut aussi une devise : La vérité vraie. Vaste ambition, dira-t-on... Sans doute. Mais ambition réalisable quand la rigueur du chercheur, la sagacité du journaliste, la chaleur de l'écrivain, la sincérité de l'homme s'unissent pour aller jusqu'au bout d'un sujet, jusqu'au fond d'un problème. Les difficultés de toute enquête, l'impossibilité parfois d'être vraiment complet, nous entendons d'autant moins les dissimuler que les auteurs les font ici partager à leurs lecteurs. Ensemble ils vont. Ensemble ils avancent. Ensemble ils découvrent. Le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Turkménistan, le Tadjikistan, la Kirghizie, mais aussi le Daghestan et la Bachkirie, sans oublier les Karakalpaks, les Azéris, les Ouighours, les Dungans, les Kalmyks, les Baloutches, les Hazaras, les Ironis, les Berberis, les Tchalas, etc. - au total, quelque 45 millions d'êtres humains et un sixième de la population d'Union soviétique... Avec Henri Alleg, c'est à leur découverte que nous allons, chez eux que nous sommes reçus, dans leur passé que nous plongeons, leur avenir que nous prévoyons. En 1970, Samarkande a fêté son deux-mille cinq-centième anniversaire : vingt-cinq siècles traversés par Gengis Khan, par Timour Lang. que nous appelons Tarrerlan, mais aussi par Abou Ali Al Hossayn Ibn Sina, alias Avicenne, philosophe, poète, astronome, musicien et « prince des médecins » ; mais aussi par Namaz Piri, le Robin des Bois du Turkestan, l'un de ces « bandits d'honneur » que Lénine préférait appeler des « guérilleros révolutionnaires » ; mais aussi par les contre-révolutionnaires « basmachis » que les agents anglais manipulaient encore en 1931 depuis l'Afghanistan ; mais aussi par ceux qui en tadjik et en ouzbek chantaient La Marseillaise sur les nouvelles paroles du poète Aïni... Et l'on serait presque tenté de dire qu'en parcourant les anciennes « route de la soie » et « route des épices », en nous racontant ces épopées que furent également l'alphabétisation et l'électrification, la libération des femmes et la médicalisation, etc., Henri Alleg les a tous rencontrés. Comme leurs descendants d'aujourd'hui. Pourquoi ? Comment ? Pourquoi, alors que le Tiers Monde s'enfonce un peu plus chaque jour dans la misère, l'« Orient Soviétique ». lui, poursuit-il un progrès incessant ? Comment les « soviétologues » ont-ils pu tant mentir et déraisonner à ce sujet ? C'est ce que révèle Étoile rouge et croissant vert en nous montrant sous leur vrai jour ceux que l'on appelle un peu rapidement les « musulmans d'URSS ».

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La question ; la torture au coeur de la République

    ,

    Parution : 9 Février 2012 - Entrée pnb : 5 Juin 2014

    Après l'interdiction de parution du quotidien Alger Républicain dont il était directeur, Henri Alleg a été arrêté le 12 juin 1957 par les parachutistes de la 10e D. P., qui l'ont séquestré à El-Biar pendant un mois entier. Livre emblématique, La Question est le récit de cette détention, Henri Alleg y dénonçant les tortures dont il a été victime. L'ouvrage fut saisi à deux reprises : quelques semaines après sa parution, en 1958, puis en 1959.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty