FeniXX réédition numérique (Paroles d'aube)

  • Un homme seul

    Pornon F.

    Parution : 1 Janvier 1994 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Je manoeuvre nerveusement, faisant crisser les pneus. Je repars. Je ne retrouverai pas Roger Vailland dans la maison de Chavannes, qu'elle soit celle que j'ai vue en premier ou bien celle-ci. Je suis seul dans cette espèce de patelin pourri où, finalement, je n'apprendrai rien d'autre sur Vailland et encore moins sur mon père. Il y a, par intervalles irréguliers, des moments où rejaillit la solitude. Après un amour, après une foi, après une épreuve, il en est toujours de même, on se retrouve seul. « Nous sommes tous seuls. Et nous ne sommes pas seuls à cause des circonstances, pas parce que nous sommes des illégaux : l'homme est toujours seul. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tous les nègres se ressemblent

    Spilmont J-P. Roussi

    Parution : 31 Décembre 1994 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    - On peut tout demander à son père, n'est-ce pas, David ? Sauf la lune, bien sûr... « Papa était revenu des États-Unis pour mes dix ans avec la promesse d'un cadeau. J'imaginais tout. Le plus beau. Pourquoi pas ? Le plus évident pour mes dix ans. Le train électrique de mes rêves. » « À l'époque, beaucoup d'Américains, étaient persuadés que non seulement ils marcheraient un jour sur la lune, mais qu'ils seraient les premiers à y vivre. Aux studios d'Hollywood, quelques types avaient monté une opération financière qui consistait à vendre, donc à acheter, des surfaces de lune. » « Papa rentrait de Santa-Monica, heureux possesseur d'une acre de lune dont un acte officiel me rendait propriétaire. Tel fut le cadeau de mes dix ans. » « Je ne sais ce qu'est devenu le document... Le symbole a grandi en moi. Il y vit. » « Nous savons je crois, vous et moi, qu'une seule acre de lune peut nous sauver, parfois, du désespoir. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • André Comte-Sponville, Laurent Bove et Patrick Renou passionnés. Ils nous « donnent à voir » les yeux émerveillés d'Albert Camus devant la beauté et la lumière du monde en nous entraînant sur les pas du philosophe de l'absurde et du poète de l'amour, sur les pas de l'humaniste avant tout, celui qui écrit : « Il y a une volonté de vivre, sans rien refuser de la vie, qui est la vertu que j'honore le plus en ce monde ».

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La rose des vents

    Yvon Le Men

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Si vous voulez connaître un homme, regardez le marcher, regardez son allure quand il s'approche de vous. Yvon Le Men s'avance les bras ouverts, les mains légèrement posées sur les épaules de ceux qu'il a un jour aimés. Pas un seul. Il n'en a pas oublié un seul et sa solitude est faite de cette mémoire-là, éblouie. Et voici maintenant qu'il parle - je veux dire : qu'il écrit, car parler, écrire, aimer, perdre sont chez lui consanguins. Il appelle chaque parcelle du monde par le nom qui lui est dû. Elle vient vers lui. Il la recueille au creux de ses mains et la donne à manger à ses morts. À présent il se tourne vers les vivants et leur offre le plus rouge de sa langue - la beauté immédiate d'un silence. Puis tous s'en vont ensemble, ceux du passé, ceux du présent, et la page tremble d'une vie à venir, inoubliable. Écoutez-la, écoutez-le, mangez le livre. Christian Bobin. L'aube, c'est l'instant où se lève la parole - et avec elle toute lumière. Dehors il fait froid. On ouvre la fenêtre, on jette du sel aux anges, quelques questions aux écrivains. Ils y répondent avec cette voix qui n'est plus celle de la vie courante, pas encore celle de l'écriture, avec cette voix faible - courante sous la cendre, tremblante sous la page.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • À Schubert et autres élégies

    Jacques Ancet

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 2 Décembre 2015

    L'intensité bouleversante de certaines pièces de Franz Schubert est à l'origine des premiers poèmes de ce livre, hommage lointain, presque imperceptible, rendu à cette musique, la plus fraternelle qui soit. Personne autant que ce musicien n'a su donner une forme aussi profonde à l'angoisse de notre condition : être voué à l'amour de ce qui s'en va, à la nostalgie de ce qui n'est plus. Si tout poème est, au fond, une élégie, cette oeuvre, foncièrement élégiaque, est l'une des plus proches de la poésie : un chant de vivre qui est mourir, un adieu prolongé à la beauté des choses.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quel temps fait-il dehors ?

    Kalouaz

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    De toute façon c'était dit, Paco voulait devenir Apollinaire, et ça je m'en souviens depuis l'enfance, même si notre père voyait cela d'un mauvais oeil la poésie, les bouts de rime. « Et ça rime à quoi ? », qu'il disait. Ahmed Kalouaz Une oeuvre d'homme n'est rien d'autre que ce long cheminement pour retrouver, par les détours de l'art, les deux ou trois images simples et grandes sur lesquelles le coeur, une première fois, s'est ouvert. Albert Camus

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Première éternité

    Sylvie Fabre G.

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    Maintenant que la passion maternelle n'est plus qu'un souvenir, me reste cela : la passion de l'enfance par où l'enfance à travers chaque enfant particulier qui croise ma route est susceptible de me capter, de me happer vers le fond du labyrinthe, pour y rejoindre non pas la sortie, mais la fracture minuscule et insondable par où tout a commencé.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Tout-contre

    Nathalie Papin

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    L'amour physique peut-il déboucher sur une communion des âmes, ou est-ce seulement deux corps qui se cherchent et se trouvent ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Situation générale hier soir

    Roman J.

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Une poésie qui mêle exploration du langage, invitation au voyage intérieur, dissidence et révolte contre l'ordre établi.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Lettres vénissianes

    René Forestier

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Ces « Lettres vénissianes » sont parues dans les pages du Progrès-Dimanche, entre 1985 et 1988. Son auteur, René Forestier, les signait de ses deux prénoms, René Vincent. Il est de ceux qui pensent que la connaissance d'une ville passe par la mémoire. Donc par celle des hommes qui l'ont faite, l'ont nourrie de leur travail, de leur vie, de leur espoir, de leur folie aussi. Mais il est aussi de ceux qui pensent, comme Joseph Joubert, que l'histoire est bonne à oublier, c'est pour cela qu'elle est bonne à savoir. Il est de ceux qui pensent qu'il faut s'étonner des enfants qui grandissent, des petits-enfants qui viennent au monde, des arbres qui poussent... Il est de ceux qui pensent qu'il est bien de ne pas toucher à mon pote, mais aussi de ne pas toucher à ceux qui ne sont pas mon pote. Il est de ceux qui ravivent les émotions. Excusez-moi de m'être laissée épancher si longuement sur « mes souvenirs », mais c'est de votre faute ; vous êtes si près de nous... lui fait remarquer une lectrice à la fin d'un très long courrier.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'échec fertile

    Georges Haldas

    Parution : 6 Novembre 2020 - Entrée pnb : 14 Octobre 2020

    « Au commencement, était la relation. » Gaston Bachelard aurait pu résumer ainsi la vie et l'oeuvre de Georges Haldas, pour qui rien n'a plus de prix que la relation de l'homme au Grand Autre, la Source, que cette relation passe par la parole poétique ou non. Vivre en État de Poésie, selon Georges Haldas, c'est vivre au plus près de l'ineffable, des minutes heureuses qui sont l'émergence d'un non espace-temps, en s'efforçant - même si une part d'échec, inhérente à notre condition d'homme, est inévitable - de témoigner, dans l'espace et le temps, de la force de l'émotion poétique.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les campagnes heureuses

    Denise Le Dantec

    Parution : 6 Novembre 2020 - Entrée pnb : 14 Octobre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lecteur de frontière

    Bernard Simeone

    Parution : 6 Novembre 2020 - Entrée pnb : 14 Octobre 2020

    L'aube, c'est l'instant où se lève la parole - et avec elle toute lumière. Dehors, il fait froid. On ouvre la fenêtre, on jette du sel aux anges, quelques questions aux écrivains. Ils y répondent, avec cette voix qui n'est plus celle de la vie courante, pas encore celle de l'écriture, avec cette voix faible - courante sous la cendre, tremblante sous la page.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le bruit du monde

    Jacques Ancet

    Parution : 20 Novembre 2020 - Entrée pnb : 1 Novembre 2020

    Jacques Ancet invente une écriture très originale, toute en spirales et en circonvolutions, afin de mieux restituer la trame serrée de l'existence, de mieux capter le fragile équilibre du monde : une polyphonie fluide, un kaléidoscope où s'engouffrent toutes les bribes du quotidien, les objets, les corps, les voix, les désirs, les gestes et les émotions, le flot vivant du réel. Ses textes introduisent en littérature une sorte de "pointillisme" très subtil.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Autoportraits

    André Velter

    Parution : 30 Octobre 2020 - Entrée pnb : 6 Octobre 2020

    Poète, essayiste, critique littéraire au Monde, producteur radio sur France Culture, André Velter se veut surtout voyageur d'écriture et d'altitude. Il livre ici, en jouant de tous les registres de sa parole, une suite d'entretiens, de poèmes, de récits, de chroniques, qui sont autant d'autoportraits. Il a notamment publié Aisha (avec Serge Sautreau), L'archer s'éveille, Une fresque peinte sur le vide, Ce qui murmure de loin et L'arbre-seul. L'aube, c'est l'instant où se lève la parole - et avec elle toute lumière. Dehors, il fait froid. On ouvre la fenêtre, on jette du sel aux anges, quelques questions aux écrivains. Ils y répondent avec cette voix qui n'est plus celle de la vie courante, pas encore celle de l'écriture, avec cette voix faible - courante sous la cendre, tremblante sous la page.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mère humaine

    Annie Mignard

    Parution : 23 Octobre 2020 - Entrée pnb : 26 Septembre 2020

    L'adieu au siècle. Car, s'en allant, le siècle ne fait pas table rase. Il nous laisse les villes à faire chanter, danser et vivre.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sentiment d'être seul

    Patrick Laupin

    Parution : 30 Octobre 2020 - Entrée pnb : 6 Octobre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sauf erreur

    Salah Stétié

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    La rencontre avec Salah Stétié a eu lieu. Nous le savons depuis certaines de ces conversations, discussions, détournements d'avec le trafic des choses dans la rue de la terre, caprices, lassitudes, éloignements, rires éclatés, là, en ce printemps et cet été 1998, dans un des grands hôtels parisiens où nous nous étions donné rendez-vous. Elle s'est faite et a donné aussitôt de l'ampleur à ce que nous aurions voulu pouvoir dire déjà en deux, trois mots, peut-être quatre : une poésie parlée et comme à fleur de peau a donné de l'ampleur à l'articulation de nos pensées sur le monde. Dès le départ, face à Salah Stétié, nous choisissons de ne pas trop en dire, non seulement parce que nous n'avons rien à ajouter à ce qu'il a à dire, mais parce que nous soutenons ce rien - le « taire » et « se taire » - où la parole est d'ores et déjà engagée. « La clé est dans le simple », nous dit le poète dans l'un de ces entretiens. Alors, tout compte fait, nous avons voulu considérer Salah Stétié - poète, écrivain, homme engagé dans le temps, mémoire d'une double culture doublement créatrice - comme le tout autre qui ressemble absolument à Salah Stétié.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ca va la vie si vite

    Ahmed Kalovaz

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    « Il y a plus loin, des chevaux blancs dont je touche les naseaux. La Camargue un jour de crue, et les bras du Rhône jetés sur les étangs. Toute cette eau, et moi plus loin, vers les quinze ans. Plus grand que mes parents et soulevant ma mère par la taille. Elle se débat, veut retrouver le sol. Je l'embrasse dans le cou au passage. Soupirs et caresses, rien que cela à évoquer, comme une énigme au fond de la poitrine. Tant et tant de souvenirs, ces portraits de nous vivants. Mais la fuite du temps sur le visage de maman. J'éteins la télé. L'enfant disparaît, et la main qui le tenait. Ça va la vie si vite. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tirs de barrage

    Lionel Bourg

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    De l'intégrisme aux nouvelles béatitudes religieuses, en passant par le fascisme à l'ancienne, raciste, braillard, ou l'émiettement du genre humain en milliards de solitudes errant sur la toile de l'araignée communicatrice qui va les dévorer, le totalitarisme new-look, démocratico-interactif, archaïque et postmoderne, présente un tel front qu'il faut bien rappeler de temps à autre que l'on ne vit qu'en état d'alerte. En recueillant des textes écrits au fil des années récentes, Tirs de barrage n'a, sur-le-champ, d'autre dessein que d'esquisser un peu plus qu'une réplique à cette attaque en règle.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Algerie algerie

    Pornon F.

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Algérie, Algérie ! réunit deux articles parus dans le journal L'Humanité, les 19 et 20 mai 1998. C'est une manière d'autobiographie et un retour au pays de la coopération - trente ans après. L'écrivain a cédé à la pulsion de partir revoir ses anciens élèves. Il ne s'agit pas d'une analyse mais d'une immersion libre en Algérie d'aujourd'hui. On suit là un voyage haletant, celui du coeur et de la raison.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'ombre rouge des gazelles

    Khal Torabully

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    L'Ombre rouge des gazelles s'inspire des faits du drame algérien et l'élargit en méditation universelle sur la foi, l'horreur et la beauté. Construit comme un conte lancinant, ce recueil de textes poétiques est un itinéraire vers l'espoir. Les images les plus simples prennent peu à peu l'épaisseur des voies de force, de sortie. Et si la fragile gazelle, symbole de la liberté dans la pure tradition littéraire arabe, représentait, en fait, le peu de beauté à retrouver au fond de soi, pour éloigner le mauvais oeil du Meurtre ? « Je ne connais chute plus brutale que l'oubli »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • C'est chaque jour que Jean Malrieu (1915-1976) découvrait la route du prodige : tout requérait sa vigilance, son émoi, « pour que le temps vacille », pour que tombent les limites qui séparent le quotidien du fabuleux, le visible de l'invisible. Le poète de La Vallée des Rois et des Maisons de feuillages eut ainsi sans cesse « l'âge du premier amour ». Ses mots ne lui semblaient jamais assez vibrants, assez accueillants. Un souffle les porte, exceptionnellement généreux.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vues de la tribune

    Collectif

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Quelques auteurs, parmi les plus téméraires, chaussent les crampons et prennent part à la grand-messe footballistique, sportive et populaire : la Coupe du Monde de football. « Vues de la tribune » réunit un ensemble de textes courts, partisans, détracteurs, où se mêlent mauvaise humeur, parfois, prise de bec ou de parole, spontanéité et tendre ironie... Une belle occasion, de Lyon à Saint-Étienne, en passant par Antananarivo et Nouméa de sortir des ornières.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty