FeniXX réédition numérique (Sang de la terre)

  • Jammes et la terre

    Yves-Alain Favre

    Parution : 1 Janvier 1989 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Né au coeur du pays de Bigorre, Francis Jammes était profondément enraciné dans le sud-ouest pyrénéen. Résistant aux séductions de la vie parisienne, il refusa obstinément de quitter son pays natal où il vécut au contact des réalités naturelles. Son oeuvre exprime, avec grande simplicité, l'intimité profonde et sensuelle d'un écrivain avec sa terre. Poète de la sensation, il décrit avec un raffinement subtil ce qu'il observe de la nature. Amoureux des plantes et des bêtes, il apprécie pourtant la valeur du travail de l'homme qui cultive et transforme la terre. Mais au-delà, c'est la présence invisible de Dieu qu'il ressent et célèbre dans la beauté de la Création. 1988 est l'année du cinquantenaire de sa mort (1er novembre 1938).

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Giono et la terre

    Julie Sabiani

    Parution : 1 Janvier 1988 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Sensuellement attaché aux paysages de son enfance et ardent défenseur, dans les années trente, de « la grande chose paysanne », cet autodidacte est nourri de culture classique : tout jeune, Giono a découvert l'Iliade collée contre un morceau de fromage blanc dans la musette des bergers. Tandis qu'il gardait bénévolement les ouailles sur les collines de Corbières, il a éprouvé la terreur et la cruauté, mais aussi la charité de la terre. Écoutons la voix de ses personnages, qui « tinte poésie ou folie » : loin du clapotement des temps modernes, ils nous entraînent et nous plongent dans « cette épaisse boue de vie qu'est le mélange des hommes, des bêtes, des arbres et de la pierre ».

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Héritier de rites immémoriaux, un poète chante l'Afrique au rythme des tam-tam, la pulsation même de la terre africaine. C'est sous tous ses aspects que Léopold Sédar Senghor célèbre cette terre maternelle : brousse, désert ou savane, il y reconnaît sans cesse la Mère ou bien l'Aimée, il en évoque les parfums et la faune dans une langue inouïe. Dans le destin de Senghor, la France tient une place privilégiée et nous entendons alors le poète combattant chanter cette autre terre rougie par le sang de ses frères sénégalais qui moururent en se souvenant des palabres du village et des « verts pâturages atlantidiens ». Mais ce héraut noir de la francophonie est aussi l'un des plus convaincus annonciateurs de la civilisation de l'universel, réunissant « les blancs et les noirs, tous les fils de la même Terre mère », dans une fraternité mondiale.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Péguy et la terre

    Simone Fraisse

    Parution : 1 Janvier 1988 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Péguy est un fils du peuple, mais pas un paysan, quoi qu'il en ait dit. Son goût des longues promenades révèle un homme sensible aux beautés de la nature, des plus humbles aux plus majestueuses. Il a su donner une dimension poétique aux plaines de la Beauce, aux rives de la Loire, et quelquefois aux paysages parisiens. Il a célébré avec ferveur le décor familier des jardins et des vergers, la communauté de travail et d'entraide du village. Mais à partir de sa conversion, la terre se charge de nouveaux symboles. Elle a été modelée par la main d'un Dieu créateur. Le geste du laboureur, les soins du jardinier, la poussée du bourgeon sont des figures de la vie surnaturelle. Dieu est partout présent dans sa création. L'Incarnation est « une aventure arrivée à la terre ». Fils d'un ventre maternel, le Christ est un frère des hommes, jusque sur la croix, où il a crié sous les coups et versé « du sang de la terre ».

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Barrès et la terre

    Yves Chiron

    Parution : 31 Décembre 1986 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    Barrès a su dire, mieux que nul autre écrivain, la permanence de la terre. C'est la nature qui ne change pas, les paysages d'enfance qui marquent un être pour toujours, des habitudes, des coutumes, des traditions qui fondent une civilisation, l'Histoire enfin où le temps et l'espace se confondent. La colline de Sion, « table des lois non écrites » de la Lorraine ; la Moselle qui unit deux nations longtemps antagonistes ; le printemps provençal à Mirabeau ; les cimetières (« la terre et les morts ») ont inspiré à Barrès ses pages les plus belles. Au-delà du nationaliste, du politicien, du spectateur engagé ou de l'esthète, ce Barrés moins connu, chantre attentif de la nature et de la terre, mérite d'être redécouvert.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty