FeniXX réédition numérique (Fayard)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Clair de nuit

    Lucette Desvignes

    Parution : 1 Janvier 1984 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Face à un mur dont le papier de tapisserie, avec ses roses prétentieuses et leur disposition compliquée, tour à tour l'excite et le déprime, un vieil homme va mourir. Philosophe et sarcastique, il domine sa misère et envisage la mort avec sérénité. Pourtant les ruminations sur son passé, seuls déplacements permis, lui laissent une accablante impression d'échec. Tous les éléments de sa vie qu'il évoque avec intensité - sa femme absente, la mutilation qui au premier jour de la guerre a fait de lui un être en marge, ses amours anciennes étouffées par un stupide héroïsme, une carrière universitaire sans signification autre que la lutte contre l'ennui - font naître en lui la même amertume : ratée, sa vie n'a aucun sens. Et cependant, au cours de ce dernier week-end, il va découvrir l'amitié, la tendresse, retrouver l'amour et la paix. Un jeune étudiant en médecine qui veille sur lui est au centre de cette effervescence inattendue. Non seulement ses confidences sur ses amours ou sur le mystère de sa naissance et de son identité vont obliger le passé à faire passionnément irruption dans la chambre du vieil homme, mais encore, en mettant bout à bout les bribes de connaissance qu'il tire de sa mémoire et les révélations fragmentaires du garçon, le vieillard comprend enfin comment se rattachent entre les êtres des fils jusque-là épars. Mieux : le moribond qu'il est va pouvoir commander au destin, faire avancer les choses jusqu'à un point de non-retour, disposer de soi et d'autrui. Avant la nuit qui sera noire, les clartés de ce crépuscule sont presque celles d'une aurore.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le déjeuner interrompu

    Julien Vartet

    Parution : 1 Janvier 1978 - Entrée pnb : 17 Mai 2017

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans un monde qui souffre

    André Tunc

    Parution : 13 Décembre 2017 - Entrée pnb : 13 Mars 2018

    Dans le cadre de l'Encyclopédie "Je sais - Je crois" la collection "Jalons" guide dans leur route les millions de jeunes qui vont accéder à l'enseignement secondaire et supérieur. En volumes répondant chacun à une question, elle traite des problèmes de culture chrétienne, d'avenir humain et d'actualité sociale auxquels s'affronte, dans un monde en pleine évolution, une jeunesse qui prend conscience des exigences et des richesses de sa foi. L'ensemble de la collection constitue la base de la bibliothèque du jeune chrétien d'aujourd'hui. Le présent volume : cet ouvrage traite des grandes causes de souffrance qui affectent l'humanité : le sous-développement, la guerre et les tensions internationales, les régimes économiques oppressifs. Inspiré de Teilhard de Chardin, il souligne ensuite la jeunesse de l'humanité et l'importance sans précédent de l'époque actuelle. Il met alors les jeunes devant leurs responsabilités, montrant quelles mesures peuvent contribuer à l'édification d'un monde plus harmonieux et quelles attitudes s'imposent à eux s'ils veulent servir l'homme.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Jésus

    Manuel De Diéguez

    Parution : 26 Décembre 2017 - Entrée pnb : 13 Mars 2018

    L'âge théologique de l'humanité s'achève ; mais les grands systèmes métaphysiques ont rejoint les dieux morts. Le dialogue de Jésus, le premier démythologue de la matière, avec Socrate, le premier psychanalyste de la maison peut enfin commencer. Quels traités d'alliance sournois existe-t-il entre la religion et la politique, l'esprit d'orthodoxie et la théorie scientifique, nos métaphores et nos connaissances, nos croyances et la beauté ? Les Évangiles ressortissent-ils à la littérature fantastique ? Comment notre cerveau forge-t-il le fabuleux ? Peut-on radiographier l'entendement humain ? Toute signification de l'histoire est-elle onirique ? Quelle est la puissance des songes dans la vie des nations ? Qu'enseigne l'histoire des biographies rationnelles de Jésus depuis le XVIIIe siècle ? Que nous apprend l'évolution des méthodes de l'exégèse ? Qu'en est-il des relations du sacrifice de Jésus avec l'État. Comment adapter l'anachronisme de la croix au calvaire atomique ? Que peut valoir de nos jours une espérance fondée sur le meurtre de l'autel ? Qu'en est-il du destin ascensionnel de l'homme et de son dialogue avec l'au-delà du Golgotha qu'il est à lui-même ? Qu'en est-il de la guerre de succession entre Jésus le parricide et son père, des pactes de la folie avec le surnaturel, des ressources, demain, de l'imaginaire, du Connais-toi ? Où en est la critique de nos idoles mentales ? Peut-on explorer l'inconscient de la logique ? Peut-on esquisser un avenir pour l'intelligence ? Où en est le combat contre l'illusion ? La lucidité peut-elle se réconcilier avec le feu spirituel ? Telles sont les principales questions que pose Manuel de Diéguez dans cette réflexion polyphonique, fruit de quinze ans de recherches sur la face cachée de la raison.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les enfants du Mékong

    Jean-Claude Darrigaud

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Le fleuve Mékong traverse des pays qui sont, depuis plus de trente ans, le théâtre de l'un des plus grands drames de notre histoire. Au coeur de ce drame, les enfants cambodgiens, laotiens, thaïlandais, vietnamiens, ont payé un lourd tribut de sang et de larmes à la folie des hommes, ou à la misère. Ce livre retrace le combat courageux et tenace de René Péchard qui, durant plus de trente ans, a voué toutes ses forces à l'enfance malheureuse du Sud-Est Asiatique. A la veille de sa mort, survenue au moment même de la parution de l'ouvrage qui allait être consacré à son oeuvre, René Péchard raconte ses sept années de captivité au Viêt-minh, prélude à une prise de conscience qui allait le mener à fonder l'Association Enfants du Mékong. Jean-Claude Darrigaud est allé enquêter sur place. Tous ceux qui s'intéressent au Sud-Est Asiatique, mais plus encore tous ceux qui se sentent concernés par l'enfance en détresse, trouveront ici le témoignage vécu, concret et humble de l'amour au quotidien. Surtout, ils rencontreront une personnalité particulièrement attachante, façonnée par l'épreuve et soutenue par la foi. Cette leçon d'humanité peut être proposée, à tous ceux qui désespèrent de la vie, comme un exemple de courage sans cesse renouvelé. Notre temps tourmenté est aussi celui des héros et des saints.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • En 950 avant notre ère, alors que ni Rome, ni Athènes ne sont fondées, et que Bouddha ou Confucius ne sont pas encore apparus, au royaume de Saba une jeune reine, déçue par les trois divinités sabéennes, appelle de toute son âme un dieu qui pourrait l'apaiser, et, à l'insu des prêtres du temple de Marib, décide d'envoyer à sa recherche les deux hommes en qui elle a le plus confiance. Le premier, son cousin, prince de Saba, partira dans l'Inde des Aryens et à Babylone. Le second, un Phénicien, interrogera sur leur religion les marchands de toutes nations qui se pressent à Memphis sur le Nil. Émotions et embûches guettent les voyageurs au cours de leur extraordinaire mission. A Byblos, en Phénicie, le petit Rus succombera-t-il entre les bras d'or de la déesse Baâlat ? En Inde, Jali, la belle Kshatrya, réussira-t-elle à fuir le cruel destin que lui réserve le Conseil des Brahmanes ? A Babylone, l'illustre et saint roi Nabu-Mukin-Apli consentira-t-il à dévoiler les secrets de ses innombrables divinités ?... Enfin le dieu d'Israël se manifeste, alors la reine de Saba, accompagnée par sa suite et par un millier de chameaux porteurs de fabuleux présents, se rend à Jérusalem, auprès du roi Salomon. Leur rencontre entre dans la légende. « Au nom de la reine de Saba » est le roman d'une quête qui rappelle celle du Graal, où les aventures ressuscitent des splendeurs évanouies et une spiritualité vieille de trois millénaires.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Calvin, 1509-1564

    Jean Rilliet

    Parution : 5 Décembre 2018 - Entrée pnb : 30 Novembre 2018

    Jean Calvin, né à Noyon le 10 juillet 1509, s'éteignit à Genève le 27 mai 1564. L'année 1964 sera donc un quatrième centenaire de sa mort. La phtisie, l'usure due à un travail acharné l'emportaient sur une constitution robuste. « Un Français, un authentique Français, a dit de lui Lucien Febvre, et qui posséda du génie français toutes les caractéristiques essentielles : la sobriété, la mesure, une logique impérieuse et souveraine, un sens critique avisé et redoutable, surtout le don de choisir. » A l'encontre de ce que l'on a prétendu, Calvin fut essentiellement sociable. Ses amis, ses admirateurs, ne se comptent pas. Il se passionnait pour les causes et les idées qui lui paraissaient justes. Loin d'être l'intellectuel glacé que certains imaginent, son tort fut plutôt de céder à ces « affections trop véhémentes » dont il s'accusa dans ses derniers entretiens. Jean Rilliet évoque la carrière du célèbre Picard comme un procès dont il s'efforce de placer les pièces essentielles sous les yeux du lecteur. Page après page, un visage se dessine où la ferveur s'accompagne de colère et la confiance en Dieu d'humaine obstination. Calvin ne fut pas étranger à la nature humaine. Comme Abraham, David et Pierre, il se révèle pétri de chair et de sang.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettre aux Églises

    François Bluche; Pierre Chaunu

    Parution : 12 Décembre 2018 - Entrée pnb : 30 Novembre 2018

    Tandis que les chrétiens français, devant certaines manifestations, comme celle de Mgr Lefebvre, découvraient qu'ils n'avaient pas digéré complètement l'aggiornamento, deux historiens, deux amis - animateurs de l'Association universitaire pour le respect de la vie - rédigeaient cette lettre ouverte, adressée aux églises en crise. Usant ici de l'humour et là de la "polémique sans malice", alternant l'analyse historique des problèmes et l'indispensable admonestation, ils mettent, irrespectueusement mais sans animosité, les responsables ecclésiastiques en face de leurs responsabilités d'hier et d'aujourd'hui.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • « Dans L'Homme aux semelles de swing, je raconte la naissance, à la clinique Duke Ellington, d'un enfant aux oreilles noires, au nez percé d'un anneau d'or, bref, d un Petit Taureau. J'ai écrit à Lannemezan sur des cahiers Clairefontaine, ces chapitres que j'envoyais au fur et à mesure à Claude, avenue Junot : "Mon Christian, tu m'écris pour me donner de mes nouvelles. Tes `menteries' à la Boris Vian sont réussies. Et quelle rirère !" "Rirère" est un mot toulousain qui signifie "fou rire". Et c'est sur un fou rire que s'achève l'inoubliable Plume d'ange de Claude Nougaro. » C. L.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sainte Lysistrata

    Robert Escarpit

    Parution : 19 Avril 2019 - Entrée pnb : 10 Avril 2019

    Je voudrais donner sa chance à ce roman. Pour peu qu'on sache que je fais dans l'humour, que je mange du curé et du fasciste, que j'exerce à Bordeaux, comme mon héros principal, le métier de professeur, je crains qu'on ne lise Sainte Lysistrata comme un livre d'humour, un pamphlet ou une autobiographie. Or c'est un roman que j'ai écrit. De l'humour, bien sûr, il y en a. L'humour est comme l'arsenic : on en trouve partout. Il suffit de connaître la chimie. Une petite ville girondine est à cet égard passablement juteuse. Cependant attention en buvant : le suc que j'ai extrait contient aussi du vrai arsenic, et du fiel, et des larmes. Quant au pamphlet, un roman pousse où il peut, comme un champignon. Le mien a poussé sur mon époque. Lorsque l'on cueille un champignon, il est difficile d'ignorer l'odeur du fumier sur lequel il a pris naissance, mais cette odeur n'est peut-être pas l'essentiel du champignon quand on le mange. Reste l'autobiographie. Naturellement on ne cesse de se raconter, mais écrire un roman n'est pas pour cela la meilleure méthode. Mon héros n'est pas moi. Je l'ai placé dans un cadre qui m'est familier, je lui ai donné certaines de mes coordonnées géographiques et sociales précisément parce qu'il m'était plus facile ainsi de comprendre cet inconnu qui me hantait. J'ajoute que je n'ai pris - du moins consciemment - aucun de mes proches ni aucun de mes collègues comme modèle. Il n'y a pas de clef à ce roman. Je n'ai rien dit de Lysistrata elle-même. Qu'en puis-je dire ? Dans mon livre elle a cinq visages. C'est peu pour une femme. Pour une sainte c'est sans doute trop. Robert Escarpit.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Éloge de l'âge

    Christian Combaz

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Voici un livre paradoxal, provocant. Il va contre l'opinion, aujourd'hui commune, que les vieillards sont encore assez jeunes pour profiter de la vie, faire du sport, consommer, voyager... Les jeunes gens, ou les gens encore jeunes, attendent autre chose de leurs parents âgés ou de leurs grands-parents que ce simulacre de jeunesse prolongée. Ils en attendent ce que toutes les civilisations ont attendu des vieillards : un enseignement (fût-il muet), une leçon de vie dans l'acceptation sereine de l'âge et de sa fin ultime. Christian Combaz - né en 1954 - s'insurge contre cette société qui interdit à nos vieux d'être vieux. Qui les prive du droit de tirer des leçons de leur vie. Qui les distrait, leur épargne la solitude sans laquelle nous ne sommes rien, les préfère bronzés, insouciants, insignifiants, et les pousse dans des maisons de retraite remplaçant l'amour et l'admiration qu'on leur doit par les soins qu'on leur donne. Tout cela est mensonge. Il est moins important d'être en forme que d'être en paix. Il faut accepter de vieillir, accepter la solitude, tendre vers le détachement. La vieillesse n'est pas une maladie, c'est un âge de la vie. On peut le vivre consciemment, sans tricher. "Être vieux, c'est être bien partout", dit Victor, le vieil homme (si vrai) de ce livre.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Clemenceau

    Gaston Monnerville

    Parution : 6 Novembre 2020 - Entrée pnb : 14 Octobre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Éternel quotidien

    Luc Lannoye

    Parution : 26 Février 2021 - Entrée pnb : 17 Février 2021

    L'Éternité, est-ce pour aujourd'hui ou pour demain ? « Le Royaume de Dieu n'est pas une simple maison de campagne pour le dimanche, mais notre résidence principale pour toute la semaine. » Oui, nous pouvons vivre l'Éternel au quotidien. Pour celui qui expérimente l'amour de Dieu, la vie « ordinaire » devient « extraordinaire ». Il éprouve une grande joie à voir se confirmer ce que, en son for intérieur, il espère : avec le Seigneur, vivre pleinement ! À l'image de la Création faite par Dieu en sept jours, le lecteur puisera - à travers sept thèmes de notre vie « ordinaire » - répartis selon sept « journées » -, une méditation et une lumière nouvelle à travers les « tribulations » de sa vie familiale, conjugale, personnelle, sociale, professionnelle... Dès ici-bas, tout événement peut être vécu différemment sous le regard de Dieu : nombreux sont les témoignages qui l'attestent ! Une approche oecuménique et accessible à tous, un enseignement vivant, illustré d'exemples concrets, font de ce livre - à la fois sérieux et souriant - le compagnon de ceux qui cherchent, auprès de leurs frères aînés dans la foi, de nombreux motifs d'être heureux dès aujourd'hui !

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Petit Joseph

    Charles Donner

    Parution : 1 Janvier 1981 - Entrée pnb : 24 Décembre 2015

    « Il va falloir que je retrouve tout ça, le tracé exact des profils, la juste chaleur des coins d'ombre, la taille que j'avais à sept ans, le poids du cartable, la peau blanche de cette Maman qui croit que sa beauté suffit comme amour. Il va falloir retrouver les mots, les hurlements, toutes les transes de la famille Galloudec, la gueule qu'avaient nos grandes vacances de Bourg-la-Reine au Tonnerre de Brest. Il va falloir, surtout, que je retrouve ma petite soeur, son nom, Elisa, que je criais partout sans me soucier des mauvais présages ». « Je fais pas ça pour moi : j'ai tout dans la tête et ça me suffit bien. J'attends que l'orphelin arrive pour tout lui refiler ; les bonnes gens donnent leur sang, moi, je lui donne mon histoire. Les médecins ont dit qu'il lui fallait un vrai roman pour le sortir de cet orphelinat ; il paraît qu'il n'a rien, ni mère ni père, et que tous les fils de sa mémoire sont cassés. Il est comme un pantin. Je vais arranger ça, mais que personne ne crie si j'ai triché par-ci par-là, et d'abord si je dis que je suis né là, sur le pont qui saute la voie ferrée, à 7 h 23 ou à 8 h 45, dans les cahots des directs pour Antony ». Un premier roman autobiographique - la description d'un moment de l'enfance dans un milieu communiste de la banlieue parisienne - qui est, avant tout, recherche de la mémoire. Un art incisif, qui épingle l'instant ; un humour corrosif, une sensibilité d'écorché. Chris Donner a écrit le scénario du film tiré de Petit Joseph (coproduction Antenne 2 et B.Q.H.L. ; réalisateur : Jean-Michel Barjol ; distribution Gaumont).

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le prisonnier de Cintra

    Paul Morand

    Parution : 1 Janvier 1993 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    C'est pour échapper à la mort lente de sa race que s'enfuit Le prisonnier de Cintra, héros de la nouvelle qui donne son titre au présent recueil. Mlle de Briséchalas ne pense qu'à lire, mais s'occuper de son agence matrimoniale A la fleur d'oranger ne l'empêche pas d'être toute à sa passion... Dans Un chat nommé Gaston, Paul Morand donne à l'histoire du Chat botté une fin en forme de satire contre l'ogre moderne qu'est le fisc. De même traite-t-il avec ironie dans Le coucou et le roitelet le conflit du snobisme et de la jalousie. Mais il sait aussi s'attarder sur ce qu'il y a de plus noble dans l'Histoire de Caïd, cheval marocain.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Et l'homme créa son Dieu

    De Dieguez M

    Parution : 1 Janvier 1984 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    On dit qu'il ne faut pas confondre la religion avec la politique. Mais la religion n'éclairerait-elle pas la dimension politique de l'histoire à un niveau de profondeur qui échappe aux hommes du temporel ? Les conciles du IVe siècle ont élaboré la croyance à la double nature de Jésus, censé avoir été Dieu déjà dans le ventre de sa mère. Que signifie un tel mythe ? De quel conflit entre les idéologies des diverses classes sociales est-il l'expression ? Quelle philosophie de la connaissance reflète-t-il ? En explorant les querelles théologiques qui ont abouti au processus de la divinisation de Jésus, Manuel de Diéguez soumet la religion chrétienne à une psychanalyse politique et propose ainsi une compréhension nouvelle des rapports de la foi avec l'histoire. Parallèlement, il esquisse une théorie de l'imaginaire qui conduit à une démythologisation du mythe sacré et de la théorie scientifique comme sources d'intelligibilité du monde.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Guide des solitudes

    Jean-François Six

    Parution : 1 Janvier 1985 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    « Aujourd'hui, la pire des pauvretés, c'est la solitude ! » s'exclame Jean Boissonnat. La solitude, c'est la plaie, c'est la peste de nos sociétés occidentales. Et on dirait que plus il y a de réseaux de communication, plus il y a de solitude ! Que faire ? Des associations qui rencontrent quotidiennement ce problème essentiel de notre époque à l'approche de l'an 2000, se sont réunies pour lutter contre les solitudes (car elles sont de toutes sortes, les solitudes, de l'enfance à la vieillesse, en ville ou à la campagne). L'U.N.A.S.S.O.L., où se regroupent une vingtaine d'organismes (dont S.O.S. Amitié, Accueil des Villes françaises, Droits de l'Homme et Solidarité, La Porte Ouverte...), a voulu faire le « livre blanc » que voici, où sont étudiés et inventoriés tous les problèmes de solitude, et un guide conçu pour apporter des indications et des adresses, des réflexions et des réponses. Ce livre réunit donc les données et l'expérience de toutes ces associations qui ont demandé à Jean-François SIX d'en reprendre l'ensemble. Que faire ? Ces associations agissent, mais leur véritable but est de pousser chacun, chacune de ceux et celles qui sont enfoncés dans la solitude à s'en sortir soi-même, par soi-même, à passer d'une solitude passive, écrasante, à une solitude active, créatrice ; en même temps, d'inciter ceux et celles qui ont ainsi appris à vivre une part de leur vie en solitude constructive à aider les isolés et solitaires à s'en sortir. Chacun, chacune peut s'y mettre. De désert, la solitude peut devenir jardin. Sans l'autre, je suis seul ; avec l'autre, je suis unique.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Ogre intérieur

    Christiane Olivier

    Parution : 31 Décembre 1997 - Entrée pnb : 24 Décembre 2015

    Un homme en fureur donne des coups de pied dans la portière de sa voiture... Une adolescente s'acharne à ne pas manger... Un garçon de 15 ans en tue un autre à coups de couteau... Combien sont-ils ceux qui sans mots pour le dire se battent avec un ennemi « intérieur » qu'ils ne connaissent pas ? La violence est partout. Pourquoi ? Parce qu'elle est en chacun de nous : originellement force de vie, elle peut se retourner en pulsion de destruction ou de mort. Christiane Olivier trace remarquablement le portrait de l'« ogre intérieur » qui est à l'origine de toutes les formes de violence personnelle : boulimie, anorexie, alcoolisme, dépression ; ainsi que de toutes les violences ayant pour but de prendre le pouvoir sur l'Autre : incestes, viols et violences familiales, sectes, médias. Exprimées, refoulées, retournées contre soi, ces différentes violences manifestent notre rapport à nous-mêmes et à l'Autre. Elles racontent au fond notre propre histoire. Elles reflètent aussi une époque en mal de père, de repères, d'institutions. Voici un livre essentiel qui présente les mécanismes profonds qui déterminent dès l'enfance les sentiments et les comportements des êtres humains. Mieux comprendre son « ogre intérieur » c'est mieux se connaître et par là même mieux vivre en paix avec soi et les autres.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un prêtre chez les drogués

    Parcevaux De P.

    Parution : 1 Janvier 1986 - Entrée pnb : 17 Mai 2017

    Un prêtre chez les drogués, jusque dans sa composition et son écriture, relate la vie d'un prêtre de Paris donnée dans un monde terrifiant. Pas une oeuvre littéraire soigneusement léchée dans quelque bureau calme, mais la rue, le témoignage livré à la hâte entre deux défonces, le sanglot de parents ivres de désespoir, le rapport lucide et terrifiant du spécialiste, les statistiques qui montrent l'étendue du mal. Et qu'on ne crie pas à l'exhibitionnisme ! Belle façon pour continuer à se boucher les yeux et le coeur ! On y trouvera aussi cette foi solide et tranquille qui tient debout ce prêtre, cette conversation au coin du feu volée à un univers trop dur, ce coeur à coeur où s'ouvre une lumière, ces jeunes soudain envahis d'un Amour. Là est notre espérance car le mal est trop grand pour qu'on puisse le juguler par des moyens de fortune. C'est le coeur qui est atteint. C'est le coeur qu'il faut guérir. Ce livre a aussi cette ambition : alerter les responsables, c'est-à-dire nous tous.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Parents face à la violence de l'enfant

    Christiane Olivier

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Nombre d'enfants et d'adolescents sont violents, nous le voyons tous les jours, mais ce mal est-il nouveau, ou la conséquence d'une évolution sociale ? Sont-ils violents dès leur naissance ou le deviennent-ils pour se défendre d'abord de leurs parents, puis de tous les autres ? Ce livre est consacré à la naissance et à l'étude du « Moi » de l'enfant. Pourquoi certains d'entre eux ont peur de se défendre et deviennent des « victimes », donc des perdants de la vie, alors que d'autres se révèlent d'emblée comme des « agresseurs » et donc des gagneurs en toutes occasions ? Les parents sont-ils en cause dans cette affaire ? Que doivent savoir les parents de la violence ou de la non-violence de leurs propres enfants ? Leur comportement éducatif peut-il jouer sur la future violence de ceux-ci ? Ch. O.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Joëlle Mazart

    Henri-Georges Coulonges

    Parution : 1 Janvier 1982 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    À l'âge de vingt et un ans, Georges Coulonges travaillait dans sa natale forêt girondine. Il exerce « tous les métiers des gens sans métier », avant de devenir ce « touche-à-tout-à-succès » qui entre au théâtre pour offrir à Jean-Louis Barrault son triomphal Zadig, donne à la télévision un Pause-café record d'écoute, sans parler des textes de quelque Potemkine chanté par Jean Ferrat, laissés négligemment dans le domaine de la chanson. * Il revenait à cet autodidacte aux oeuvres saluées par la jeunesse de peindre pour nous l'un de ces méconnus Lycées d'Enseignement Professionnel dont les portes s'ouvrent sur la rue, la banlieue, le risque. Mauvaise orientation scolaire, violence, alcoolisme, chômage, délinquance, prostitution sont, pour aujourd'hui ou pour demain, les réalités auxquelles Joëlle Mazart, jeune assistante sociale, est confrontée. Parviendra-t-elle, dans ces difficiles conditions, à sauver ce couple formé avec Lionel, conseiller d'orientation ? * Des personnages, des moeurs, un langage de notre temps. Un regard posé sur ceux que l'on ne veut pas voir. Coulonges leur donne la parole. Et parfois, il gueule avec eux. Pour eux. Joëlle Mazart : un roman qui ne doit pas tomber dans l'oreille d'un sourd.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Peu-on être une bonne mère ?

    Christiane Olivier

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 5 Décembre 2015

    Qu'est-ce qu'une « bonne » mère ? Est-ce une mère bonne pour elle-même ou bonne pour l'enfant ? Peut-on être bonne pour les deux à la fois ? Puisque, n'étant ni du même âge ni de la même génération, mère et enfant n'ont pas les mêmes désirs... Doit-on choisir de rendre l'enfant heureux en comblant tous ses désirs ou doit-on choisir de rester une femme heureuse qui passe des compromis pendant un certain temps entre sa vie sociale et le bébé ? D'abord, est-ce que ce bébé est à elle et à elle seule ? Non, il appartient aussi, et à égalité, au père ; en priver celui-ci serait commettre une erreur quant à l'OEdipe de la fille et à l'identification du garçon, que la mère, à cause de son sexe féminin, n'est pas en mesure de mener à bien. Mais une « bonne » mère, est-ce celle qui veut que ce bébé heureux le reste toujours ? Est-ce bien ainsi qu'on va préparer un adulte heureux ? Est-ce qu'un enfant ne doit pas aussi être préparé à aller vers une vie d'adulte qui ne ressemblera en rien au nirvana du début que les mères prennent tant de soin à entretenir... et qu'elles ont tant de mal à quitter, pour elles et pour l'enfant ? Il n'est donc pas toujours recommandé d'être « bonne » quand on est mère ; il serait assurément plus indiqué d'être « suffisante ». C'est en tout cas ce que tous les psychanalystes pensent - mais peut-être pas toutes les mères...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty