Littérature générale

  • Les métamorphoses t.1 : vita nostra

    ,

    Parution : 24 Octobre 2019 - Entrée pnb : 21 Septembre 2019

    Vita nostra brevis est, brevi finietur...
    « Notre vie est brève, elle finira bientôt... »
    C'est dans le bourg paumé de Torpa que Sacha entonnera l'hymne des étudiants, à l'« Institut des technologies spéciales ». Pour y apprendre quoi ? Allez savoir. Dans quel but et en vue de quelle carrière ? Mystère encore. Il faut dire que son inscription ne relève pas exactement d'un choix : on la lui a imposée... Comment s'étonner dès lors de l'apparente absurdité de l'enseignement, de l'arbitraire despotisme des professeurs et de l'inquiétante bizarrerie des étudiants ?
    A-t-on affaire, avec Vita nostra, à un roman d'initiation à la magie ? Oui et non.
    On évoque irrésistiblement la saga d'Harry Potter et plus encore Les Magiciens de Lev Grossman.
    Mêmes jeunes esprits en formation, même apprentissage semé d'obstacles. Mais c'est sur une autre terre et dans une autre culture, slaves celles-là, que reposent les fondations d'un livre qui nous rappellera que le Verbe se veut à l'origine du monde.
    Les lecteurs de fantasy occidentale saturés d'aspirations à l'héroïsme tous azimuts en seront tourneboulés.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Entends la nuit

    Catherine Dufour

    Parution : 19 Novembre 2020 - Entrée pnb : 14 Septembre 2018

    La chair et la pierre sont de vieilles compagnes. Depuis des millénaires, la chair modèle la pierre, la pierre abrite la chair. Elle prend la forme de ses désirs, protège ses nuits, célèbre ses dieux, accueille ses morts. Toute l'histoire de l'humanité est liée à la pierre.
    Quand on a 25 ans, un master en communication, une mère à charge et un père aux abonnés absents, on ne fait pas la difficile quand un boulot se présente.
    Myriame a été embauchée pour faire de la veille réseaux dans une entreprise du côté de Bercy, et elle découvre une organisation hiérarchique qui la fait grincer des dents : locaux délabrés, logiciel de surveillance installé sur les ordinateurs, supérieurs très supérieurs dans le style british vieille école.
    Mais quand un de ces supérieurs s'intéresse à elle via Internet au point de lui obtenir un CDI et lui trouver un logement, elle accepte, semi-révoltée, semi-séduite...

    Mauvaise idée ? Pas pire que le secret qu'elle porte.

    Myriame est abonnée aux jeux dangereux dans tous les cas, et sa relation avec Duncan Algernon Vane-Tempest, comte d'Angus, décédé il y a un siècle et demi, est à sa mesure. Du moins le croit-elle.

    Catherine Dufour, éprise de légendes urbaines, nous offre avec ce roman un « anti-Twilight » tout en humour et une ode à Paris bouleversante.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Des milliards de tapis de cheveux

    Andreas Eschbach

    Parution : 7 Avril 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Noeud après noeud, jour après jour, toute une vie durant, ses mains répétaient les mêmes gestes, nouant et renouant sans cesse les fins cheveux, comme son père et le père de son père l'avaient fait avant lui... N'est-ce pas étrange qu'un monde entier s'adonne ainsi au tissage de tapis de cheveux ? l'objet en est, dit-on, d'orner le Palais des Étoiles, la demeure de l'Empereur. Mais qu'en est-il de l'Empereur lui-même ? N'entend-on pas qu'il aurait abdiqué ? Qu'il serait mort, abattu par des rebelles ? Comment cela serait-il possible ? Le soleil brillerait-il sans lui ? Les étoiles brilleraient-elles encore au firmament ? L'Empereur, les rebelles, des milliards de tapis de cheveux ; il est long le chemin qui mène à la vérité, de la cité de Yahannochia au Palais des Étoiles, et jusqu'au Palais des Larmes sur un monde oublié... Né en 1959, Andreas Eschbach est la figure de proue de la science-fiction allemande. Voici son premier livre traduit.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au reveil il était midi Nouv.

    Au reveil il était midi

    Claude Ecken

    Parution : 23 Septembre 2021 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Loin de décrire les paillettes et le clinquant des milieux influents, ces onze récits tendent au lecteur un miroir de notre société, où les ajustements imperceptibles la changent plus profondément que les grands bouleversements historiques.
    Les personnages s'impriment dans notre mémoire, car des anecdotes murmurent et bruissent tout au long de ces pages.

    L'écriture et le sens du récit de Claude Ecken sont empreints d'un humanisme qui suscite autant d'occasions de réfléchir que de raisons d'espérer.

    « Un recueil qu'on pourrait placer sous le double parrainage de Frank Pavloff et son Matin brun, et de Stéphane Hessel avec Indignez-vous ! » Jean-Pierre Andrevon, L'Écran fantastique
    « Toutes les nouvelles sont excellentes, à tel point qu'il est difficile d'en privilégier une aux dépens des autres. Je tranche et je vous recommande particulièrement "La morale de l'Histoire", sans doute parce qu'elle me rappelle un slogan lu quelque part : "Vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance". À lire, à prêter, à offrir... » Noé Gaillard, Murmures
    « Claude Ecken, comme Ballard, opère un élargissement du domaine de la SF. Ce que le lecteur a ici entre les mains, c'est un ouvrage généreux, optimiste, et qui donne à réfléchir. » Roger Bozzetto, Revue Solaris

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • - 45%

    Celle qui a tous les dons

    Mike Carey

    Parution : 27 Juillet 2018 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015


    Tous les dons ne sont pas une bénédiction.

    Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu'elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
    Melanie est une petite fille très particulière...

    Colm McCarthy porte à l'écran le roman de M. R. Carey avec, à l'affiche, Glenn Close et Gemma Arterton.

    « M.R. Carey nous montre avec ce roman qu'il n'est pas seulement le scénariste talentueux de X-Men et Fantastic four, mais aussi un écrivain capable de nous proposer un roman aussi magistralement écrit que passionnant. » Jacques Teissier - Médiapart
    « Adrénaline et émotion alternent subtilement dans ce thriller d'une redoutable efficacité. La meilleure lecture de l'année. » François Estrada - L'Echo
    « Un roman de science-fiction porté par quatre personnages magnifiquement campés et par un suspense époustouflant. » Jean-Paul Guéry - Le courrier de l'Ouest

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Archives de l'exode

    Becky Chambers

    Parution : 24 Octobre 2019 - Entrée pnb : 21 Septembre 2019

    La Flotte d'exode est un trésor vieillissant, témoin de la volonté humaine de disséminer ses enfants et sa culture à travers les étoiles. Singulière au sein de la communauté galactique, peu la rejoignent et beaucoup la quittent. Dans les couloirs de ces vaisseaux naissent, vivent et meurent les spatiaux.
    Une ethnologue à tentacules, un homme rêvant d'intégrer la Flotte, un adolescent de s'en aller, une archiviste vieillissante qui a connu l'époque où les Humains étaient des parias, une soignante affectée aux soins des morts, et Tessa, soeur d'Ashby, le capitaine humaniste de L'Espace d'un an.
    Autant de voix qui, humaines ou non, nous racontent le sentiment d'appartenance à un groupe, le besoin central de trouver une place, dans la galaxie ou dans les coeurs. Des gens ordinaires ; des vies ordinaires : uniques et précieuses.

    Après L'Espace d'un an et Libration, Archives de l'exode clôt le premier triptyque de Becky Chambers, pour lequel elle a reçu le prix Hugo 2019 de la meilleure série.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roman du roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde

    Thomas Malory

    Parution : 9 Février 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    " Je le requiers de vous tous, hommes et dames de bonne maison qui lirez ce livre d'Arthur et de ses chevaliers, du commencement à la fin, priez pour moi. Ce livre fut terminé la neuvième année du règne du roi Édouard IV, par messire Thomas Malory, chevalier. " Achevé donc en 1469-1470, réagencé et publié par l'imprimeur Caxton en 1485, Le morte d'Arthur n'a pas cessé d'être réédité en Angleterre ; il est la référence arthurienne de toute la culture anglo-saxonne. De siècle en siècle, il a inspiré les grands poètes, plus tard les cinéastes. Il figurait aussi parmi les quatre livres que Lawrence d'Arabie emportait dans ses sacoches de selle quand il partait pour de lointains voyages. Tel est, conclut Caxton, " ce noble et joyeux livre, intitulé La mort d'Arthur, nonobstant qu'il traite de la naissance, de la vie et des faits et gestes dudit roi Arthur, de ses nobles chevaliers de la Table Ronde, de leurs merveilleuses quêtes et aventures, de l'accès qu'ils eurent aux secrets du Saint-Graal, et finalement de la mort douloureuse de tous et de la faon dont ils quittèrent ce monde ".

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les enfermés

    John Scalzi

    Parution : 26 Février 2016 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Un nouveau virus extrêmement contagieux s'est abattu sur la Terre. Quatre cents millions de morts. Si la plupart des malades, cependant, n'y ont réagi que par des symptômes grippaux dont ils se sont vite remis, un pour cent des victimes ont subi ce qu'il est convenu d'appeler le « syndrome d'Haden » : parfaitement conscients, ils ont perdu tout contrôle de leur organisme ; sans contact avec le monde, prisonniers de leur chair, ils sont devenus des « enfermés ».
    Vingt-cinq ans plus tard, dans une société reformatée par cette crise décisive, ces enfermés, les « hadens », disposent désormais d'implants cérébraux qui leur permettent de communiquer. Ils peuvent aussi emprunter des androïdes qui accueillent leur conscience, les « cispés », voire se faire temporairement héberger par certains rescapés de la maladie qu'on nomme « intégrateurs »...
    Haden de son état, Chris Shane est aussi depuis peu agent du FBI. À sa première enquête, sous la houlette de sa coéquipière Leslie Vann, c'est justement sur un intégrateur que se portent les soupçons. S'il était piloté par un haden, retrouver le coupable ne sera pas coton.

    Et c'est peu dire : derrière une banale affaire de meurtre se profilent des enjeux colossaux, tant financiers que politiques.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le clin d'oeil du héron

    Jean-Claude Dunyach

    Parution : 23 Septembre 2016 - Entrée pnb : 8 Juillet 2016

    J'ai souvent parlé de magie avec Ayerdhal.
    Pas la force extérieure manipulée par des thaumaturges, mais celle qui naît dans le coeur et la volonté des hommes et que j'ai voulu illustrer dans ce recueil.
    Il en a donné sa propre définition dans Parleur ou les chroniques d'un rêve enclavé :
    « Parleur parlait et nous suivions. Il y avait quelque chose de magique dans cette sujétion, quelque chose qui ne tenait pas seulement de ce charisme, dont Mescal me parla par la suite, et qui ne dépendait pas uniquement du parfait usage qu'il faisait de ces connaissances humaines. Aujourd'hui, je sais que cette magie s'appelle intégrité et qu'elle fonctionne par la conscience que nous en avons, car tous nous connaissons les limites de notre propre honnêteté. Nous ne savions pas au juste ce que Parleur pensait, mais nous n'avions jamais détecté le moindre décalage entre ses paroles et ses agissements. »







    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le merle

    Jean-Bernard Pouy

    Parution : 26 Février 2016 - Entrée pnb : 6 Février 2016

    Un sombre soir, à Paris, dans l'un de ces nombreux débats où des « spécialistes » ergotaient sur les différences entre le roman noir et le roman « blanc », un type mystérieux dans le public s'est levé, outré, offusqué, déclarant : « N'importe comment, il n'y a qu'une littérature, c'est la littérature allemande ! » Et, digne, impérial, il a disparu.
    J'étais saisi, coincé, aplati par la sentence. Ce soir-là j'ai décidé de prendre place, un jour, sur un rayonnage de librairie spécialisé dans cette fameuse et fumeuse « littérature allemande »...

    Ainsi est né Arthur Keelt (Klagenfurt, Autriche, 1902 - Paris, 1982) et son unique et bref récit, Le Merle (Die Amsel), écrit en 1954 dans les montagnes de Styrie...
    Selon Jean-Bernard Pouy, il se voulait un bouddhiste atypique. Peut-être doit-il à cette disposition d'esprit une écriture toute de simplicité et qui parfois atteint la grâce, ainsi qu'une rare hauteur de vue (2277 m).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le terminateur et autres nouvelles

    Laurence Suhner

    Parution : 25 Août 2017 - Entrée pnb : 6 Juillet 2017

    Laurence Suhner est connue pour sa trilogie « QuanTika », où s'est manifesté son goût pour les exoplanètes, la physique quantique, l'archéologie et les aliens tout aussi empathiques que féroces.
    Dans ce recueil, qui puise aux sources de l'inspiration de l'auteur, vous passerez du space-opéra classique à des événements étranges qui ont pour cadre le Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN), du conte fantastique au récit post-apocalyptique ; vous serez à Genève - aujourd'hui, il y a un siècle, dans ses catacombes, dans d'autres dimensions - , à Montreux, à Londres, dans l'espace et sur TRAPPIST-1, une planète découverte il y a quelques mois ; vous frémirez d'angoisse dans des demeures de l'époque victorienne, vous ferez l'expérience de la divergence, vous vibrerez et danserez au son d'instruments extra-terrestres, vous assisterez à la création des mythologies du futur...
    Dans ce livre où Laurence Suhner nous livre en filigrane son parcours, on comprend à quel point raconter et se raconter des histoires est essentiel à la vie.
    Nous n'avons jamais autant de puissance et de volonté que lorsqu`il faut tout recommencer à zéro. Se réinventer sans cesse, sans perdre de vue qui nous étions avant.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La part du monstre

    ,

    Parution : 12 Novembre 2020 - Entrée pnb : 15 Février 2018

    Tous les enfants ne sont pas des monstres

    Sur une Terre en proie à la terreur.
    Stephen, 14 ans, autiste et surdoué, a pris place dans un laboratoire mobile avec six militaires et six scientifiques. Sauveront-ils l'humanité ?

    La Part du monstre se déroule dans le même univers que Celle qui a tous les dons et le précède.

    "Une étude de personnages brillante, doublée d'un thriller post-apocalyptique prenant et jubilatoire." SciFiNow

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Autour du fauteuil

    Anthony Galifot

    Parution : 12 Novembre 2012 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Je sors ma paire de ciseaux du coffret, c'est une douze-pouces, des doubles lames allemandes trempées avec un miniroulement à billes, affûtées avec précision. Je les huile afin de m'assurer qu'elles soient fonctionnelles. Elles m'ont coûté une fortune mais c'est du pur bonheur de couper avec. Je m'en suis peu servi au salon avant de comprendre à quoi elles allaient m'être utiles. Les salons de coiffure font partie des coulisses du théâtre de nos vies, mais que savons-nous des coiffeurs, de « nos » coiffeurs ? Leurs motivations, leurs angoisses, leurs émotions, leurs fantasmes... Anthony Galifot, spécialiste de la coupe au rasoir et maître barbier, conjugue dans ces nouvelles deux passions : la coiffure et l'écriture. Et il érige le salon de coiffure au rang de scène où coiffeurs et clients tiennent les rôles principaux, tantôt flirtant avec le noir, tantôt avec le fantastique. Le lecteur y découvre l'autre côté d'un miroir entre rires et stupeur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Couleurs

    Gilles Servat

    Parution : 8 Décembre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Depuis longtemps j'écris de courtes histoires. Je ne les avais jamais éditées, ni données sur scène, sauf une : Trégor. Je l'ai racontée une nuit, perché sur un énorme rocher rose, pour le public rassemblé sur le Coz Porzh à Trégastel. Mais c'était resté une belle aventure unique.
    Il a fallu que je traduise de l'irlandais ancien L'histoire du Cochon de Mac Dathó en 2005, pour avoir envie de raconter à un public d'aujourd'hui ce récit d'un autre âge et d'un autre monde. J'ai beaucoup appris, car le conte n'est pas la chanson, et cette expérience m'a donné envie de continuer. J'ai commencé à conter GPE, Comment on devient Grain-de-Poivre et Je suis un Ours, j'en ai écrit d'autres, comme Couleurs, qui ne sont pas des contes de scène. Car il y a une grande différence entre la parole et l'écrit. Certaines histoires peuvent être dites et jouées, d'autres non.
    Voici donc un recueil mêlant les deux, histoires de toutes sortes où l'étrange se mêle à la poésie et aux chansons, où la philosophie naît de l'absurde, où la science-fiction côtoie les légendes populaires et même, quelquefois, les parfume.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty