Sciences humaines & sociales

  • A 18 ans, les jeunes deviennent adultes au regard de la société. Cela signifie qu'ils assument la totale responsabilité de leurs actes et disposent de la pleine capacité à exercer leurs droits. Encore faut-il les connaître... Cette nouvelle édition tient compte de l' évolution de la législation et fournit des adresses actualisées.

    Des réponses claires sur les droits et les devoirs des jeunes majeurs mais aussi sur les organismes et les institutions de notre pays, des lieux ressources où se renseigner plus avant, font de cet ouvrage un outil facile à utiliser abordant tous les aspects de la responsabilité citoyenne.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Concevoir l'animation dans les établissements pour personnes âgées

    ,

    • Eres
    Parution : 18 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Il s'agit d'une réédition entièrement revue du livre Animer une maison de retraite paru en 1995 et régulièrement réimprimé depuis. Parmi les modifications et ajouts sont prévus : - une nouvelle définition de l'animation ; - une présentation des nouveaux diplômes et formations qualifiantes dans l'animation (DEFA personnes âgées par exemple) ; - la prise en charge des personnes dépendantes dans l'animation ; - un chapitre sur l'identité professionnelle de l'animateur.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Comprendre et accompagner les malades agees atteints alzheimer

    Duquenoy Spychala K.

    • Eres
    Parution : 18 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    La maladie d'Alzheimer touche un nombre sans cesse croissant de personnes. Soulevant des questions à la fois médicales et éthiques, elle représente l'un des plus grand défis auxquels la société devra faire face au cours des années qui viennent. Pour les sujets atteints par cette maladie, il s'agit d'un drame personnel, familial et social : l'évolution inéluctable et les conséquences fonctionnelles de la maladie d'Azheimer en font une réelle affection maligne, et non une dégénérescence normale due à l'âge, qui conduit au décès après une longue période d'invalidité d'abord partielle puis totale. Face à l'anxiété des familles et à la détresse morale des malades, quel accompagnement, quels soins peut-on proposer ? Cet ouvrage se veut proche des préoccupations de la vie quotidienne. Il s'efforce d'apporter des éléments concrets associés à une description détaillée des troubles physiques et psychopathologiques, caractéristiques de la maladie, et de leur signification, avec une attention particulière à la vie affective de la personne malade. A l'aide d'observations cliniques articulées aux apports de la théorie, l'auteur insiste sur la nécessité de prendre en compte la personne malade dans sa globalité, de respecter son intégrité physique et psychique sans sous-estimer ses souffrances souvent si mal exprimées. Mieux comprendre la maladie devrait permettre aux proches et aux soignants de mieux aider et mieux accompagner les malades dans leurs efforts pour conserver, aussi longtemps que possible, le maximum de liberté et de pouvoir sur leur expérience. Karyne Duquenoy Spychala est psychologue clinicienne. Elle exerce en cabinet libéral à Amiens.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est entièrement consacré à la subjectivité de la personne handicapée. Que peut dire la personne handicapée de son expérience singulière, en partant de l'hypothèse que toute personne humaine, aussi démunie soit-elle, a quelque chose à dire de sa position subjective ? Encore faut-il l'entendre... Peu de publications font place à cette dimension qui implique d'interroger les places respectives du Soi et de l'Autre. Car la question de la subjectivité engage celle de l'identification. Comment s'identifier à une personne qui paraît si différente ? Si loin de notre expérience quotidienne et de nos certitudes perceptives, de nos éprouvés corporels ? Bref de nos présupposés inquestionnés ? Qu'avons-nous en commun ? Malgré les conséquences invalidantes et l'impact de la réalité traumatique et traumatisante, les personnes atteintes d'un handicap ont quelque chose à dire et nous avons quelque chose à entendre. Simone Korff-Sausse est psychanalyste et maître de conférence à l'université Paris 7 (CEPP). Albert Ciccone est psychanalyste et professeur à l'université Lyon 2 (CRPPC). Sylvain Missonnier est psychanalyste et maître de conférences à l'université Paris 10 (LASI). Roger Salbreux est pédopsychiatre (ANECAMPS, AIRHM, Conseil national du handicap). Régine Scelles est psychologue clinicienne et professeur à l'université de Rouen (PRIS).

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Accompagner les personnes agées fragiles ; formes et sens de l'accompagnement

    Personne Michel/Verc

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Cet ouvrage apporte des réponses nouvelles en matière d'accompagnement des personnes âgées fragiles en interrogeant conjointement les comportements des professionnels et de l'environnement. Son originalité réside dans une observation nouvelle des différents acteurs qui interviennent auprès des personnes âgées. Les auteurs développent notamment ce que pourraient être l'entraide intergénérationnelle, la formation, la pluridisciplinarité comme éléments qui contribuent à un accompagnement - et non une prise en charge - de qualité, à condition d'évaluer avec justesse tant la situation que les pratiques professionnelles. Michel Personne, docteur d'Etat en sciences humaines, professeur associé à l'université de Tours, formateur sur le plan national et international. Auteur de plusieurs ouvrages de référence en gérontologie. Richard Vercauteren est sociologue, gérontologue, spécialisé dans l'analyse institutionnelle des établissements sanitaires et sociaux. Intervenant dans plusieurs services universitaires de formation continue, il est notamment l'initiateur de la méthodologie par micro-projets des projets de vie en institutions.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'intégration collective de jeunes enfants handicapés

    Herrou Cecile/Korff-

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Ça bouge dans le monde du handicap ! Avec la loi de 2005, l'intégration des enfants porteurs de handicaps est obligatoire dans les lieux d'accueil (crèches, écoles) proches de leur domicile. Pourtant, en pratique, rares sont ceux qui peuvent profiter de ces dispositions. A la maison Dagobert, cela fait 15 ans qu'un tiers des enfants accueillis présente un handicap quelle qu'en soit la gravité. Dans ce lieu, l'enfant n'a pas à fournir de preuve de son adaptabilité, les parents épuisés peuvent confier leur enfant sans avoir à expliquer, justifier, raconter ; les équipes spécialisées peuvent adresser des enfants sur un simple coup de téléphone, sans dossier à remplir, sans réunions préparatoires. Les auteurs présentent et analysent cette expérience originale, riche d'enseignements applicables dans d'autres institutions, dans d'autres secteurs que la petite enfance. Elles montrent dans quelles conditions cette utopie humaniste peut être réalisable et vécue au quotidien. Une réédition particulièrement actuelle. Cécile Herrou a créé et dirige la halte-garderie La maison Dagobert (1992), le jardin d'enfants L'école Gulliver (1998) et la structure multi-accueil La caverne d'Ali Baba (2006) dans le cadre de l'association pour l'accueil de tous les enfants. Simone Korff-Sausse est psychanalyste.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Accompagner la personne gravement handicapée

    ,

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Le cadre de l'intervention auprès des personnes fortement déficitaires a beaucoup évolué, notamment sous l'impulsion de la loi du 2 janvier 2002 et celle du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Ainsi les conceptions exclusivement sanitaires pensées en termes de malades à soigner par des actes techniques ont été abandonnées au profit d'une approche globale et transversale d'un accompagnement social et personnalisé qui organise un cadre de vie quotidienne de qualité. C'est ce dont témoignent ici 4 établissements spécialisés qui se sont engagés dans une recherche-action visant à définir les compétences collectives à cet accompagnement. Ethnologue, Carole Amistani, est chef de projet formation, elle est responsable pédagogique de la recherche-formation pour l'ANDESI. Jean-Jacques Schaller est enseignant chercheur à l'université Paris 13/Nord et au centre de recherches interuniversitaires EXPERICE (Paris 13/Nord, Paris 8 Vincennes, Saint-Denis).

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Analyser, c'est-à-dire décrire et comprendre, les oeuvres de culture montrant les déficiences est l'occasion de percevoir les relations que les humains nouent avec ces atteintes et leurs porteurs. La représentation de la déficience favorise-t-elle la proximité avec les déficients ? Cet ouvrage montre que, quels que soient les supports utilisés (images fixes ou animées, images mentales), les oeuvres d'art, en amadouant le regard, donnent corps et vie à l'atteinte et à ses conséquences individuelles et sociales. Elles condensent des façons collectives de voir les personnes handicapées et constituent une manière d'officialiser les différences, sans les nier mais sans les exclure.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cliniques du sujet handicapé ; actualité des pratiques et des recherches

    Korff-Sausse/Scelles

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Pour le psychanalyste, le psychologue clinicien, la personne handicapée est avant tout un « sujet », et les questions relatives à la sexualité, à la filiation, à la temporalité, ou encore à la parentalité se posent pour elle, comme pour tout autre sujet. Malgré ses déficiences, cet « autre » reste un être pensant et induit des mouvements contre-transférentiels réellement originaux sur lesquels il est nécessaire de se pencher. Les réflexions théoriques, cliniques et épistémologiques menées dans ce livre ouvrent sur des questionnements et des propositions concernant les dispositifs de soin qui favoriseraient le travail de la pensée permettant pour tous une subjectivation singulière et aussi groupale de l'atteinte au corps, ceci à toutes les étapes de la vie des sujets.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Face aux comportements imprévus des personnes âgées qui ne semblent plus savoir qui elles sont, familles et professionnels sont désemparés. Le vieillissement fait évoluer l'identité qui pâtit des vécus douloureux et des crises de l'existence. À chaque fois, l'identité est à reconstruire. Dans ce processus le corps est essentiel comme élément dynamique. Il est un médiateur efficace pour améliorer la vie des personnes fragiles mais aussi de leur entourage. Comment favoriser la continuité identitaire et la singularité personnelle même lorsqu'elles sont mises à mal dans des milieux où la vieillesse est stigmatisée ? Des modalités, à la fois psychologiques et psychomotrices, favorisent ces processus réconfortants qui s'appuient sur les situations sociales où le corps est l'élément essentiel, le facteur initial, de l'identité. Faire émerger les facteurs positifs, confirmer, approuver les tentatives de construction de son identité par le sujet lui-même montrent les réussites de cette dynamique. De nombreuses situations pratiques l'illustrent. Docteur d'État en sciences humaines, Michel Personne est professeur associé à l'université de Tours

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Honte et culpabilité dans la clinique du handicap

    Sylvain Missonnier

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Les auteurs explorent le labyrinthe du travail de la honte et de la culpabilité chez le sujet handicapé, sa famille, ses proches et dans la mutualité de la rencontre avec les soignants. Ils tentent de comprendre les enjeux cliniques, éthiques et sociétaux du handicap à tous les âges de la vie à travers ce triptyque indissociable « Handicap, honte et culpabilité ». Sylvain Missonnier est psychologue, psychanalyste (SPP) et professeur de psychologie clinique de la périnatalité à l'Université Paris-Descartes (LPCP). Albert Ciccone est psychologue, psychanalyste et professeur de psychopathologie et psychologie clinique à l'Université Lumière-Lyon 2 (CRPPC). Simone Korff-Sausse est psychologue, psychanalyste (SPP) et maître de conférences à l'Université Paris-Diderot (CEPP). Roger Salbreux est pédopsychiatre à Paris (ANECAMSP, AIRHM, Conseil national handicap). Régine Scelles est psychologue et professeur de psychopathologie à l'Université de Rouen (PRIS).

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dictionnaire thématique de gérontologie social ; vieillesse et vieillissement

    Richard Vercauteren

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Le dictionnaire ne se limite pas à des « définitions », mais interroge l'ensemble des acteurs impliqués par le sujet âgé. Conçu comme un outil de travail, il offre différents niveaux de compréhension des thèmes et une large ouverture vers des débats avec le souci d'éclairer le manque de consensus sur les limites de la discipline gérontologique et d'apporter des éléments concrets de réflexion référés à la pratique médico-sociale (structures, équipes, management...). Résolument pluridisciplinaire et orienté vers les aspects novateurs de la gérontologie sociale, il introduit de nombreux concepts dans l'actualité de leur mise en place, ainsi que des termes récents. Richard Vercauteren est sociologue, gérontologue, enseignant dans plusieurs universités, auteur de nombreux ouvrages dans le champ de la gérontologie, directeur de la collection « Pratiques gérontologiques ».

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le handicap par ceux qui le vivent

    Charles Gardou

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    La parole est ici donnée à des femmes et des hommes en situation de handicap. Experts au sens premier, ils « éprouvent », ils savent par expérience les résonances d'une déficience motrice, physique, auditive, visuelle, intellectuelle ou psychique. Ils ont accepté de se pencher sur leur réalité existentielle. Comment vivent-ils au quotidien selon un ensemble de contingences : âge, sexe, type et degré de déficience, moment et conditions d'apparition, histoire personnelle ? Leurs propos préviennent contre une pensée toute faite qui négligerait la parole des acteurs eux-mêmes. Ils rappellent une évidence qui fait nécessité : une part essentielle du savoir se trouve auprès de ceux qui vivent cette réalité humaine.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le handicap au risque des cultures ; variations anthropologiques

    Charles Gardou

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Partout et toujours, les hommes, façonnés par leur culture, ne cessent de chercher des explications au handicap, ce signe de leur chétivité qu'ils ne parviennent pas à « naturaliser ». C'est à cette quête, donnant lieu à un cours tumultueux de représentations collectives, que s'intéresse cet ouvrage à plusieurs voix. Il « fait assaut contre les frontières » pour proposer un voyage sur le continent océanien, en pays Kanak et aux Îles Marquises ; en Amérique du Nord, chez les Inuits du Grand Nord et au Canada ; en Amérique du Sud, au Brésil, en pays amérindien, au Surinam et en Guyane ; sur le continent asiatique, en Chine et au Liban ; en Afrique, au Sénégal, au Congo-Brazzaville, en Algérie et à La Réunion ; sur le continent européen, en Italie, en Norvège, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Portugal et en France. Par-delà la multiplicité des cultures et des représentations, cette fresque anthropologique montre que les personnes en situation de handicap restent, ici et là-bas, les proies d'un monde imaginaire, alimenté par des croyances immémoriales ayant fait souche, qui fabrique lui-même « du handicap ». Elle met au jour la difficulté universelle à penser ce qui réunit l'homme et à accepter la condition humaine telle qu'elle est, non comme on l'imagine. Elle souligne que la chose la mieux partagée du monde est le désarroi angoissé des hommes face à leur vulnérabilité, avec diverses manières de l'esquiver, la compenser, la conjurer ou l'évacuer, mais avec le même rêve paradoxal de se désencombrer de leur humanité. Pour réaliser cette fresque anthropologique, Charles Gardou a rassemblé autour de lui une trentaine de chercheurs de tous les continents : Mezhoura Amarouche, Jacques Brandibas, Andrea Canevaro, Sophie Dalle-Nazébi, Sieglind Ellger-Ruettgardt, Eivind Engebretsen, Benoît Eyraud, Charles Gaucher, Patrice Godin, Isabelle Guinamard, Alain Goussot, Berit Johnsen, Birgit Kirkebæk, Frédéric Laugrand, François Lupu, Ingrid Markussen, Suely Marques, David Noël, Patrick Pelège, Francine Saillant, Isabel Sanches, Rose Sarraf, Aliou Seye, Michèle Therrien, Diane Vernon, Pierre Vidal-Naquet, Zina Weygand.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les MDPH ont été créées par la loi du 11 février 2005 dite « loi pour l'égalité des droits et des chances, pour la participation et la citoyenneté des personne handicapées » qui a rénové le champ du handicap. Elles poursuivent huit missions en vue d'une meilleure évaluation de la situation de handicap du bénéficiaire et de délivrance de droits et de prestations compensatrices. Les auteurs analysent leur fonction sociétale (comprendre la place de la personne handicapée dans la société pour être ensemble), leur fonction politique (comment et avec qui organiser les modes de décision pour décider ensemble), et leur fonction managériale (quelle organisation et quels outils pour travailler ensemble) et proposent des pistes pour que les MDPH et leurs acteurs répondent au mieux aux enjeux de la loi de février 2005. Corinne Grenier est professeur à Euromed Management (Ecole de Management de Marseille) dont elle est directrice scientifique du Pôle Santé/Social et chercheur affilié au laboratoire Cergam (université d'Aix-Marseille III) Bernard Laborel a d'abord travaillé dans le champ de la vieillesse et du vieillissement avant de prendre la direction d'une MDPH.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le handicap en visages t.1 ; naître ou devenir handicapé

    Charles Gardou

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Ces quatre ouvrages réunissent non des textes de théorisation rédigés par des « spécialistes », mais des écrits émanant exclusivement de personnes vivant ou côtoyant le handicap au quotidien. Des textes incarnés où les auteurs ne se donnent pas à voir mais donnent à comprendre leurs sentiments, leurs attitudes, leurs réactions, leurs faiblesses, leurs forces, leurs attentes.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Travailleurs handicapés en milieu ordinaire ; des outils pour mieux les accompagner

    Savard/Pernet

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Les mesures législatives et réglementaires tendent à favoriser l'intégration des personnes handicapées en milieu ordinaire. Mais suffisent-elles ? Il semblerait qu'en arrière plan d'une volonté affichée d'insertion, se dissimulent des réticences à causalités multiples. Parmi elles, les idéologies, les idées reçues et l'ignorance freinent les employeurs dans leur dynamique d'emploi des « travailleurs handicapés ». Le présent ouvrage a pour objectif de sensibiliser les personnes issues d'univers différents à la situation de handicap dans un contexte professionnel. Comment imaginer qu'une personne handicapée puisse être placée en situation d'emploi, qui plus est, en milieu ordinaire ? Comment l'accompagner en dehors d'un cadre de santé ? Existe-t-il une manière particulière de l'accueillir et d'assurer un encadrement ? Ce travail s'inscrit dans le cadre d'une politique axée sur l'accessibilité, l'insertion et l'accompagnement des personnels placés en situation de handicap. Il est engagé par la structure territoriale dont dépendent les auteurs. Christophe Pernet est psychologue clinicien, psychothérapeute, psychologue territorial. Dominique Savard est juriste, directeur territorial. Préface de Silke Schauder, psychologue clinicienne, psychothérapeute, maître de conférences à l'IED-université Paris 8.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vieillir handicapé

    Yves Jeanne

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Les choix que nous ferons pour relever le défi du vieillissement massif des personnes en situation de handicap sont intimement liés aux représentations sociales du vieillissement et du handicap. Il y a là des enjeux anthropologiques dont le dévoilement et la compréhension sont indispensables pour penser l'avenir. En effet, ces représentations sont, dans nos sociétés post-modernes, largement péjoratives et il est nécessaire de s'en déprendre. L`éthique est ici primordiale et doit baliser le chemin. Les contributions croisées des chercheurs et des praticiens qui ont contribué à cet ouvrage permettent d'ouvrir le débat. Yves Jeanne est maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université Lumière Lyon 2.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pour les enfants polyhandicapés ; une pédagogie innovante

    ,

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

     A partir de 30 années de pratiques éducatives, l'auteur montre que lorsque l'enfant polyhandicapé est reconnu avec des compétences, dont celle de communication non verbale, il est possible grâce à une pédagogie adaptée, de lui offrir la possibilité de s'épanouir pleinement et de manifester sa joie de vivre. Elle décrit les inventions quotidiennes qu'elle a impulsées, dans l'établissement où elle était chef de service éducatif, pour prendre en compte les nombreux problèmes de ces enfants, entièrement dépendants de tiers, sans oublier qu'ils restent des enfants puis des adolescents et des adultes avec des besoins, des désirs, des émotions, l'envie de vivre malgré tout, de découvrir de nouvelles sensations, d'apprendre, de communiquer... Parents et professionnels trouveront dans ce témoignage des idées concrètes pour stimuler leur imagination afin de mieux écouter, mieux comprendre et mieux accompagner les enfants dont ils ont la charge. Annick Bataille a été chef de service éducatif dans un établissement pour enfants polyhandicapés.  

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pascal, Frida Kahlo et les autres... ou quand la vulnérabilité devient force

    Charles Gardou

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    A travers le récit de l'oeuvre-vie de Robert Schumann, Frida Kahlo, Blaise Pascal, Jean-Jacques Rousseau, Fedor Dostoïevski, Joë Bousquet, Helen Keller et Démosthène, Charles Gardou donne à voir la place de la vulnérabilité dans toute vie et les ressorts nécessaires pour la surmonter. A l'heure où l'on exalte la facticité, où s'affiche la loi de la force avec indécence, il met en lumière, à travers eux et bien d'autres figures, souvent mythifiées, les valeurs oubliées de la fragilité. Il montre que le mépris et l'exclusion naissent de cet oubli. A l'instar de Fragments sur le handicap et la vulnérabilité (érès, 2005), il ouvre à une intelligence de la fragilité et donne à comprendre que l'Homme est d'autant plus fort qu'il se connaît et s'assume vulnérable. Un ouvrage passionnant qui s'adresse à tout un chacun. Charles Gardou, professeur à l'Université Lumière Lyon 2.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Animateur et animation sociale avec les personnes âgées ; démarche et méthode

    Richard Vercauteren

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Depuis la parution de leur ouvrage de référence, L'animation dans les établissements pour personnes âgées (2002), Bernard Hervy, animateur, Richard Vercauteren, sociologue, tous deux formateurs, ont contribué à l'évolution des idées et des pratiques dans ce domaine. Dans ce nouvel écrit consacré à l'animation avec les personnes âgées, et non pour elles ou dans tel ou tel lieu ou structure d'accueil, ils s'attachent à comprendre et analyser les importantes mutations qui ont marqué les méthodes de l'animation sociale ainsi que l'identité de l'animateur, devenu aujourd'hui un véritable partenaire dans les équipes médico-sociales, à domicile ou en établissements. Dans une perspective réflexive, critique et pratique, les auteurs abordent toutes les dimensions de l'animation avec les personnes âgées à travers de nombreux exemples concrets, et s'adressent ainsi à tous les acteurs impliqués, quelles que soient leur responsabilité ou leur fonction. Ils développent une véritable méthodologie de l'animation, où la personne âgée se situe au centre des démarches professionnelles, et où la pluridisciplinarité constitue un axe majeur du travail dans les établissements et au domicile. Bernard Hervy est animateur, ancien coordinateur de la politique d'animation dans les hôpitaux gériatriques de Broca et La Rochefoucauld (AP-HP Paris) et préside le Groupement national des animateurs en gérontologie. Richard Vercauteren est sociologue et psychologue.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Comment « soigner le sourd » peut-il à ce point coïncider avec faire taire ses mains ? Comment les discours et les praxis tentent de se justifier, de se donner bonne conscience ? Comment en restant au plus près des stratégies, des dispositifs, des « techniques de soin et de traitement », des « méthodes d'éducation », des « suivis, guidances et accompagnements parentaux », se produit ici cette surdité au sujet ? Comment à travers une étude détaillée surgit ce qui affecte bien d'autres domaines et produit des enfants malades à traiter, des « dysfonctionnels » à rééduquer, des « prédélinquants » à corriger, faute de penser la passion sanitaire qui trame notre modernité ? André Meynard est psychanalyste ; docteur en psychologie ; membre du Laboratoire de recherche en psychopathologie clinique et psychanalyse de l'université Aix-Marseille. Il est l'auteur de Quand les mains prennent la parole (érès, 1995, rééd 2002), Surdité, l'urgence d'un autre regard (érès, 2008). Il inscrit ses recherches et interventions dans divers dispositifs de formation.

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Handicap ; l'éthique dans les pratiques

    Collectif

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Les pratiques cliniques auprès de personnes en situation de handicap soulèvent de multiples questions fondamentales : l'anormalité, le rapport entre corps et psyché, l'articulation entre pensée et langage, l'altérité, la question du mal et de l'absurde, l'appartenance à l'humain. Il est indispensable pour les professionnels d'en étudier les enjeux psycho(patho)logiques, et en particulier inconscients. Cet ouvrage élaboré à la suite du deuxième séminaire interuniversitaire propose d'aborder la complexité de cette intrication entre éthique et clinique dans une perspective pluridisciplinaire, ouvrant sur la diversité des situations et des recherches engagées et à entreprendre. Albert Ciccone, psychanalyste, professeur à l'université Lyon 2 (CRPPC), Simone Korff-Sausse psychanalyste, professeur à l'université Paris 7 (CEPP), Sylvain Missonnier, psychanalyste, maître de conférences Paris 10 (LASI), Roger Salbreux est pédopsychiatre (ANECAMPS, AIRHM, Conseil national du handicap) et Régine Scelles, psychologue clinicienne, professeur à l'université de Rouen (PRIS)

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sujet âgé, ses proches et ses soignants

    Philippe Guillaumot

    • Eres
    Parution : 15 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Octobre 2014

    Nous connaissons tous, ou avons dans nos familles, des parents qui vont finir leur vie dans cette situation de dépendance psychique, avec ou sans maladie d'Alzheimer. Ce chemin est long, douloureux, et remet en cause des certitudes sur la vie et son sens. Des professionnels réfléchissent à la manière d'accompagner au mieux familles et patients dans cette épreuve. Philippe Guillaumot est psychiatre responsable d'un département de gérontopsychiatrie (Pau).

    40 prêts - 1825 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty