SKA

  • La grande déculottée

    Jan Thirion

    • Ska
    Parution : 1 Mars 2016 - Entrée pnb : 5 Septembre 2018

    Les orgasmes de la Capitaine Pubis ont tout pour devenir une arme de destruction massive. Eruptif !« Les joues rougissent à l'approche de la capitaine Pubis qui prend son temps pour reluquer de haut en bas chaque pioupiou. Nom de nom, ce qu'elle est jeune ! pensent tous les gars du secteur, bloquant leur respiration. Ils voudraient éviter de lui souffler dans le nez leur haleine de fosse à purin. Incommoder un si mignon petit nez serait passible du peloton pour haute trahison. « Tu crois que c'est vrai ou qu'on rêve ? - Si c'est un rêve, je ne veux jamais en sortir », rétorque Marcaillou à son voisin de droite. »Il faut tout le talent de Thirion pour faire en sorte que cette fantaisie ne ressemble pas à un crachat sur la mémoire des poilus de Verdun alors qu'on fête le centième anniversaire de cette bataille atroce. Un peu de légèreté, s'il vous plait, la Mort ! Ah si le plaisir avait pu vaincre finalement cette folie belliciste !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Gueule cassée

    Sébastien Gehan

    • Ska
    Parution : 1 Mars 2016 - Entrée pnb : 5 Septembre 2018

    Rescapé de l'enfer de Verdun, il n'est pas seulement défiguré, il est mort vivant.« Une nuit, la septicémie l'avait enlacé dans une longue étreinte mortelle. La fièvre le faisait divaguer. Léon avait tendu l'oreille. C'était incompréhensible, même si le mot « maman » revenait souvent. Léon ne connaissait que trop ce dialecte des derniers instants. Ce sursaut de vie sortait de tous les corps agonisants en un torrent de paroles insensées avant le râle fatidique. Alors Léon s'était rendormi. Même la mort, il s'en foutait. »Peut-on encore mesurer l'horreur de la guerre quand le temps recouvre peu à peu les souvenirs ? Les combattants de la Grande guerre sont revenus bousillés, cassés dans leur chair et dans leur crâne. Sébastien Gehan évoque avec délicatesse et talent les affres d'un « revenant » au visage défiguré.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Condé

    Jérémy Bouquin

    • Ska
    Parution : 29 Octobre 2020 - Entrée pnb : 31 Octobre 2020

    Un flic à la gueule cassée enquête sur des crimes en marge de la Grande boucherie...
    Un poste arrière, un cabanon en bois, une barre qui traverse une route défoncée.
    Les civils doivent passer par là pour se faire enregistrer. Fouille obligatoire : son sac, ses fringues, il sort tout. On n'entre pas sur un champ de bataille comme dans un grand magasin !
    Au loin gronde un souffle sourd, on canarde.
    Le sergent tousse gras. « Les gaz moutarde », qu'il explique :
    - Vous venez pour quoi ? il demande au gaillard défiguré face à lui.
    - Police...
    Le militaire rend les papiers officiels, lève la barrière.
    - Ah ! c'est vous... [...]Un texte stupéfiant et implacablement évocateur d'un malheur universel pris sur le vif. Jérémy Bouquin, on le connait, c'est un style unique en forme de série d'uppercuts qui, ici, se marie parfaitement avec le sujet. La noirceur de la Grande Guerre trouve une évocation originale à la hauteur de la trace laissée dans l'inconscient collectif.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty