• Tranchecaille

    Patrick Pécherot

    Parution : 12 Juillet 2013 - Entrée pnb : 19 Mars 2014

    Chemin des Dames, 1917, l'offensive du général Nivelle tourne à l'hécatombe. Dans l'enfer des combats, un conseil de guerre s'apprête à juger le soldat Jonas, accusé d'avoir assassiné son lieutenant. Devant l'officier chargé de le défendre défilent, comme des fantômes, les témoins harassés d'un drame qui les dépasse. Coupable? Innocent? Jonas est-il un simulateur ou un esprit simple? Le capitaine Duparc n'a que quelques jours pour établir la vérité. Et découvrir qui est réellement celui que ses camarades ont surnommé Tranchecaille.

    Trophée 813 du meilleur roman noir francophone

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Croix-de-feu à l'âge des fascismes

    Albert Kéchichian

    Parution : 29 Novembre 2014 - Entrée pnb : 8 Décembre 2016

    Qui a inventé la devise « Travail Famille Patrie » ? Ce ne sont pas les fondateurs du régime de Vichy en 1940. C'est, entre 1932 et 1934, le colonel de La Rocque, chef des Croix-de-Feu, une association d'anciens combattants décorés pour héroïsme pendant la guerre de 14-18. Cette ligue nationaliste est au coeur des polémiques sur l'existence d'un fascisme authentiquement français. Au nom de leurs sacrifices dans les tranchées, les Croix-de-Feu exigent un gouvernement assez fort pour garantir la sécurité de la France contre l'ennemi allemand, mais aussi contre les « ennemis de l'intérieur », communistes et pacifistes. Pour réveiller le patriotisme et intimider l'extrême gauche, les Croix-de-Feu multiplient défilés et rassemblements de plusieurs dizaines de milliers de militants. Ces attroupements sont organisés dans le plus grand secret et impressionnent par leur mise en scène (milliers de voitures en convois, manoeuvres d'avions privés). Les animateurs du Front populaire veulent y voir la préparation d'un coup d'État pour instaurer une dictature fasciste.En fait, La Rocque veut faire revivre l'Union sacrée de 14-18 pour réconcilier tous les Français au-delà des divisions sociales et partisanes. Les Croix-de-Feu se sentiraient liés par leur code de l'honneur : leurs exploits guerriers pour la victoire les obligeraient désormais à des exploits civiques pour empêcher toute révolution de type bolchevique. Après l'émeute antiparlementaire du 6 février 1934, La Rocque lance ses hommes dans une croisade caritative contre la misère, dans l'espoir de reconquérir la classe ouvrière. Les soupes populaires remplacent peu à peu les démonstrations de force. En 1936, La Rocque refuse toute riposte lors de la dissolution de son « mouvement » par le gouvernement Blum, puis s'intègre au système institutionnel en créant le Parti social français. Finalement, les Croix-de-Feu refusent le totalitarisme fasciste, parce qu'ils ont encore confiance dans la volonté des Français de se sacrifier pour la Patrie.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • 14-18 : les journaux en guerre

    Collectif

    Parution : 22 Avril 2020 - Entrée pnb : 24 Avril 2020

    RetroNews vous propose une collection de journaux d'époque au format PDF dans leur intégralité sur les grands événements historiques.Cette première édition de 38 pages contient 10 journaux reproduits dans leur intégralité à partir des originaux conservés à la Bibliothèque nationale de France.Pour la première édition de cette collection, RetroNews a choisi de commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale avec une sélection de dix grandes dates et dix journaux publiés entre 1914 et 1918.Il y a cent ans, quasiment jour pour jour, prenait fin la Grande Guerre, la « Der des Ders ». Retrouvez réunis dans cette édition exceptionnelle les dix journaux publiés au moment de dix dates majeures du conflit :L'entrée en guerre d'août 1914,la première bataille de la Marne,Verdun,la Somme,la censure dans les journaux,l'entrée en guerre des États-Unis,le Chemin des Dames,la Révolution russe de 1917,les offensives de l'été 1918,et enfin, le jour J, la signature de l'armistice le 11 novembre.Découvrez les nouvelles du jour telles qu'on les lisait dans la rue pendant la guerre !Les journaux :L'entrée en guerre d'août 1914 (Le Petit Journal, 2 août 1914),la première bataille de la Marne (Le Petit Parisien, 12 septembre 1914),Verdun (L'OEuvre, 25 février 1916), - la Somme (Le Petit Journal, 19 septembre 1916),la censure dans les journaux (L'Homme libre, 4 janvier 1915),l'entrée en guerre des États-Unis (Le Matin, 6 avril 1917),le Chemin des Dames (La Presse, 1er août 1917),la Révolution russe de 1917 (Le Petit Journal, 9 novembre 1917),les offensives de l'été 1918 (Le Petit Parisien, 17 juillet 1918),et enfin, le jour J, la signature de l'armistice le 11 novembre (Le Populaire, 12 novembre 1918).Comment l'information était perçue par celles et ceux qui lisaient les nouvelles du jour en 1936, durant la grande aventure de l'aviation, ou prenaient connaissance des avancées du front en 1917 ? En lançant une collection de journaux réimprimés dans leur intégralité, RetroNews, le site de presse de la BnF, a souhaité vous faire redécouvrir les grandes séquences qui ont jalonné l'histoire, mais aussi toutes les autres "nouvelles du monde". À travers la Une bien sûr, celle qui fait la grande histoire, les gros titres, mais aussi à travers les petites annonces, les faits divers, les feuilletons littéraires, les réclames d'antan. Retrouvez l'intégralité des journaux ainsi que des reproductions d'affiches, illustrations et Unes du passé.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La première guerre mondiale

    François Cochet

    Parution : 10 Septembre 2015 - Entrée pnb : 6 Octobre 2015

    « L'assassinat de François Ferdinand a déclenché le début des hostilités », « La guerre devait être courte », « Ce fut principalement une guerre des tranchées », « Verdun, la boucherie », « Sans les États-Unis, la guerre aurait été perdue », « Toute une génération a été inutilement sacrifiée »...
    Dépassant le cliché d'une Grande Guerre patriotique sacrifiant ses soldats à la gloire militaire de quelques chefs irresponsables, l'auteur revient sur ce conflit à l'origine de profonds bouleversements politiques, économiques et sociaux au XXe siècle.

    15 prêts - durée illimitée
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
empty