• À partir des années 1960, le cinéma américain commence à sortir de sa « longue adolescence » : Elizabeth Taylor prononce des mots jusqu'alors interdits, Dustin Hoffman perd sa virginité dans les bras de Mrs. Robinson, Jon Voight fait le gigolo dans les rues de New York. À Hollywood, la sexualité fait enfin son apparition comme sujet et comme question de mise en scène. Comment représenter les rapports charnels ? Comment les intégrer à la narration et à la vie émotionnelle des personnages ? Quelle expérience le spectateur fait-il de telles scènes ? Dans l'art du dévoilement et de l'occultation, au coeur de la mise à l'écran du sexe, une véritable politique de la représentation des corps est en jeu. Films étrangers, cinéma d'exploitation ou d'avant-garde, films populaires ou d'auteur, cyberpornographie, Linda Williams explore de vastes territoires afin de comprendre la dynamique historique et culturelle par laquelle la sexualité, d'obscène, est devenue « en/scène ».Linda Williams est professeur d'études cinématographiques et de rhétorique à l'université de Berkeley, en Californie. Son ouvrage de référence, Hard Core: Power, Pleasure and the "Frenzy of the Visible" est le premier à avoir théorisé le cinéma pornographique. Elle est également l'auteur de Playing the Race Card: Melodramas of Black and White from Uncle Tom to O. J. Simpson, une histoire culturelle des rapports entre Blancs et Noirs aux États-Unis.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La multiplication de la consommation potentielle des images est devenue un phénomène majeur du XXe siècle. Nous parlons désormais de « civilisation de l'image ». Mais existe-t-il pour autant un accompagnement de ce processus d'accumulation ? Réalise-t-on une pédagogie à l'image et une pédagogie par l'image ? Le citoyen ou l'écolier sont-ils préparés à réagir face au déversement des nouveaux univers visuels ? Il fallait, pour répondre à ces questions essentielles dans nos sociétés, interroger tout le processus de circulation des images, depuis la création jusqu'à la réception. Il fallait aussi, pour la première fois, réunir des spécialistes de diverses disciplines de manière à ce qu'ils apportent chacun leur éclairage. Il fallait enfin organiser des débats et choisir de diffuser ces échanges. Un exceptionnel bilan par 59 des plus grands spécialistes de l'image.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty