Éditions Baudelaire

  • 30 énigmes poétiques

    Cyril Chaumontet

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    Il n'y a pas que les enquêteurs qui peuvent résoudre des énigmes ! Vous aussi, mettez à contribution votre esprit de recherche et votre sens de la déduction pour déchiffrer ces trente énigmes poétiques, imprégnées d'une astucieuse combinaison entre rime, savoir et réflexion qui saura vous divertir et vous séduire.
    Déceler leurs contenus dissimulés nécessitera de faire appel à votre malice et aux talents de détective qui sommeillent en vous. Conçues avec un contenu enrichissant alimenté par une dimension pédagogique (au travers de références historiques, scientifiques, littéraires et naturelles), ces énigmes permettent également d'apprendre et de se cultiver tout en s'amusant.
    Bonnes recherches... et bonnes trouvailles !
    S'amuser et s'instruire n'est pas incompatible ! C'est l'union de ces deux termes qui a poussé l'auteur à se lancer dans l'élaboration d'un concept novateur à la fois divertissant et enrichissant : les énigmes poétiques.
    Porté par une passion à concevoir des textes invitant à la réflexion et animé par un esprit créatif et curieux, il s'est lancé dans la création d'un ouvrage qui vous permettra, au fil des rimes, d'endosser le rôle d'enquêteur en essayant de déchiffrer un condensé d'énigmes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • TAL'DU

    Jean Michel Talbourdel

    Parution : 28 Janvier 2021 - Entrée pnb : 2 Février 2021

    Au gré de ses humeurs, l'auteur dépeint par petites touches les hommes et les paysages dans un voyage en poésie autour de la Bretagne. De Saint-Nazaire à Belle-Île-en-Mer, de l'Île d'Arz aux Monts d'Arrée, ce voyage transporte le lecteur des chemins creux des Côtes-d'Armor à la Loire-Atlantique, de Pont Aven aux embruns océaniques.
    Les légendes sont malmenées, les amis aussi, la larme trempe parfois la plume et on repart en bamboche aux tablées du Rheu, pendu au sein apaisant des plaisirs de bouche.
    La forme est souvent classique, mais les pieds se prennent parfois dans le tapis et s'écrivent à l'envers sans trop savoir « à quoi ça rime ».
    Né en 1959 à Saint-Nazaire, Jean-Michel Talbourdel grandit en pays gallo. Durant ses études secondaires à Redon, il fait ses premiers pas de militant et de danseur de fest-noz. En 1982, il devient infirmier puis cadre de santé avant de se consacrer à la formation en fin de carrière. Durant dix-neuf ans, il est adjoint au maire de Saint-Nazaire.
    En tant qu'amateur d'art, il parcourt la France et l'Europe (Londres, Berlin, Rotterdam, Amsterdam, Madrid, Barcelone, Lisbonne, Prague, Florence...), à l'affût des musées d'art contemporain, des festivals de théâtre, du jazz... Il peint à ses heures « perdues ».

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Imagine

    Jacqueline Hodiamont

    Parution : 28 Janvier 2021 - Entrée pnb : 2 Février 2021

    ÉCRIRE...
    Écrire, se faire plaisir, partir sans réfléchir.
    M'évader de Charcot qui me colle à la peau et me tient prisonnière.
    Oublier, m'envoler en douceur, sans savoir où aller.
    Rendre possible l'impossible et se l'apprivoiser.
    Imaginer l'été en plein coeur de l'hiver, la chaleur du soleil qui fait fondre le givre.
    Me déraciner et tout recommencer les yeux fermés.
    Choisir les mots parce qu'on les aime et les aimer parce qu'ils sont beaux.
    Embrasser sur papier mes rêves les plus fous, réinventer l'enfant, cueillir le premier perce-neige...
    Prendre la plume tout simplement...
    Décembre 2017
    Jacqueline HODIAMONT, décédée le 24 janvier 2020 des suites de la maladie de la sclérose latérale amyotrophique, a pu s'en échapper grâce à la poésie au cours des quatre dernières années de son existence.
    Musicienne dans l'âme, pratiquant le piano durant sa jeunesse, elle nous invite dans son recueil Imagine à partager ses souvenirs et ses rêves par une poésie inspirée par la musicalité des mots.
    Multi linguiste, Jacqueline HODIAMONT étonne de par la pluralité de ses styles littéraires, tantôt proche de la poésie classique, jusqu'à une poésie plus féerique où les mots trouvent leur harmonie dans un ballet d'émotions et d'enchaînements sonores.
    Après des humanités gréco-latines à l'institut Saint André à Ixelles, elle s'inscrivit aux facultés universitaires Saint Louis à Bruxelles - en philosophie et lettres - dont elle est diplômée.
    Elle consacra sa carrière professionnelle à divers secrétariats juridiques.
    Mariée, mère de deux enfants, elle participa à l'issue de sa carrière professionnelle à divers ateliers d'écriture qui l'incitèrent à rédiger diverses poésies et écrire des nouvelles.
    Elle fut l'élève de Nicole Versailles à l'université des Aînés et participa à l'atelier virtuel d'écriture Kaleido Plumes, sous le pseudonyme littéraire de Chloé.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • 31 poèmes

    Miloud Chabane

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    Poète inventé par la nature,
    Miloud est un dealer de poèmes dont il est l'auteur.
    Il les interprète au gré des rencontres et invitations.
    Les phrases types, il s'en tape, il tapote dans l'atypique
    Son travail consiste à fabriquer des phrases durables.
    À mille lieues de taper dans le mille, il vise le juste, le juste milieu.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • André Stanguennec a produit ces textes, poèmes et illustrations entre 1959 et 1965, pendant ses années d'étudiant en philosophie à l'Université de Rennes. Il s'agit des bonheurs et des malheurs vécus dans cette ville, ainsi que dans d'autres villes et ports de cette Bretagne dont l'auteur est originaire. Amours heureux et malheureux, pauvreté, prostitution et révolte sociale sont évoqués ici par l'écriture et le dessin d'un jeune auteur enthousiasmé par Baudelaire, Éluard, Artaud, Lorca et Rodin et qui, plus tard, philosophe et peintre lui-même, ne cessera d'approfondir les rapports entre pensée, poésie et peinture.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Enfer et nirvana

    Michel Faure

    Parution : 12 Février 2021 - Entrée pnb : 14 Février 2021

    L'amour, tel un vent coulis, s'est insinué en moi dès ma plus tendre enfance. Je n'ai rien demandé. Quoique ?
    Il a déposé le grand mystère de la vie sur les premiers copeaux d'une âme naissante, les plus sensibles et secrets.
    Ce mystère demeure intact. J'espère qu'il ne sera jamais résolu.
    La femme est tôt venue, magie insaisissable. Attirance craintive. Timidité : l'éloquente capacité à ne rien oser. Troubles rêveurs et insomnies voluptueuses.
    Ma première « femme » avait huit ans. Moi, six mois de plus.
    Ne jamais désapprendre nos premiers doigts croisés lorsque deux frêles mains s'intriquent chastement : NIRVANA sans catéchèse.
    Sur l'autre plateau de la pesette enfantine, L'ENFER, lui, nous est promis par tous les catéchismes, en guise de monnaie d'échange, afin d'inhiber les atomes de ce qu'ils nomment nos « émotions impures ».
    Ô la Vie ! Aide-nous à nous libérer de cet étau maléfique. Conduis-nous à la sérénité d'un équilibre paisible entre esprit et corps.
    La foi. Comme pour la foi en un Dieu, l'amour n'existe que si l'on veut y croire.
    Ce recueil évoque la femme, l'amour, la foi et, cependant, ne traduit que ma savante incompétence pour atteindre une quelconque vérité. Car toute vérité poursuivie nous nargue, tel l'horizon s'éloignant aussi vite que nous avançons vers lui. La terre est ronde, l'amour aussi. Cela ne nous empêche pas de lui courir après !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • D'un pont, l'autre

    Sébastien Baffaleuf

    Parution : 10 Avril 2020 - Entrée pnb : 12 Avril 2020

    Le bonheur est contagieux semble-t-il.
    Je croisai dans les couloirs de l'hôtel un homme
    Qui, s'arrêtant à ma hauteur
    Me demanda si j'étais amoureux.
    Sans doute mon attitude trahissait un pareil sentiment.
    Je lui répondis simplement :
    Oui.
    Il me salua et repartit heureux.


    Gérant de magasins pour le groupe Lagardère depuis près de vingt ans, Sébastien Baffaleuf est ensuite devenu directeur de la librairie Payot à la gare Montparnasse de Paris.
    S'il n'avait plus écrit depuis vingt-cinq ans, il conserve malgré tout un grand attachement à cette pratique depuis l'adolescence, mais également à sa région natale, l'Auvergne. Il est un fervent admirateur de Pourrat et de Vialatte, un fan inconditionnel de Baudelaire, d'Apollinaire et d'Aragon, et de Supervielle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mots de guerre

    Marie Jegaden

    Parution : 28 Janvier 2021 - Entrée pnb : 2 Février 2021

    « La vie, je la maudis.
    Elle n'en a que le nom.
    Car celle dont je suis née,
    Plantée sur un piquet
    A le corps éventré.
    Mon père est à ses pieds,
    Martyr de notre foi,
    Que des forces armées
    N'ont pas su protéger. »
    Quatre guerres, de l'Afghanistan, à l'Irak, au Rwanda en passant par la Bosnie, étirent dans ce recueil l'horreur avec minutie. Les récits, recueillis par l'auteure, relatent des faits authentiques vécus par un soldat français au cours de ses années de service.
    Des larmes jusqu'au pardon, enfants, femmes et hommes de ces « faits de guerres » se rejoignent autour de l'espoir, ultime tentative de liberté de ceux qui ont tout perdu. Les poèmes humanisent les combats et le récit donne vie à des antihéros - vivants ou morts - qui nous ressemblent.
    Marie Jegaden est une linguiste spécialiste des langues et civilisations orientales, et particulièrement du Japon et du Moyen-Orient. Elle quitte le monde corporatif après seize années de carrière à des postes de direction au sein d'une multinationale et fonde en 2014 une entreprise de médias et communication, basée en Asie. Aujourd'hui, elle se consacre à l'entreprise, l'écriture et la photographie. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • évangile des petites gens

    Yann Dilt

    Parution : 28 Janvier 2021 - Entrée pnb : 2 Février 2021

    LE CLAIR-VOYANT
    Je suis là, seul au bord du chemin, je tends la main,
    Je suis la honte de la famille, un fardeau pour les miens
    Que je connais sans jamais les regarder ; mes parents
    Ont souffert d'avoir un fils comme moi ; ils voulaient
    Un enfant qui plus tard les soutienne mais je ne vois rien.
    Je ne peux aller aux champs ni garder le bétail !
    Qui veut d'un apprenti qui ne peut bouger
    Sans s'entraver, passer son temps à le relever.
    Je survis à Jéricho, je mendie devant le portail
    De la synagogue. Je ne vois mais j'entends,
    Je ressens. Je comprends les pleurs des enfants,
    La peine des lépreux qui font fuir les gens.
    Le père de famille sans emploi, sans argent
    Qui ne peut subvenir aux besoins de ses gens.
    Cette année paraît une méditation poétique sur la base des évangiles, l'Évangile des petites gens. Sans altérer le message chrétien, l'auteur se place du point de vue d'un Jérusalémite qui raconte l'arrivée des savants, d'un disciple et de ses opposants - bourreaux compris. Afin de conserver un contexte cohérent, l'auteur utilise des prénoms araméens Yeshua pour Jésus, Myriam pour Marie, Yousef pour Joseph et Yehohanan pour Jean. Il donne la parole à l'aveugle Bartimée, à la femme adultère. Il ancre le récit dans le contexte politique et militaire de la Palestine romaine, des fréquents soulèvements et des répressions sanglantes. En fin d'ouvrage un index donne les références des textes bibliques qui ont inspiré le recueil ; il est suivi de notes biographiques sur Hérode, Ponce Pilate, des personnages apparaissant dans les Évangiles puis de deux cartes. Publié au XXIe siècle, il donne une dimension plus actuelle au message évangélique.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • ère quaternaire

    Danièle Beucler

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    Tu es ma lyre ma muse ma source d'inspiration,
    Et quand nos deux étoiles entrent en collision,
    La chaleur est celle d'un fleuve de lave en fusion,
    Surpris et émus par cette extrême explosion,
    Nous jouissons des effets d'une telle déflagration.
    Danièle Beucler était âgée de quatorze ans lorsqu'elle a rédigé ses premiers poèmes. Elle écrivait alors davantage au sujet de ses peines que de ses joies, et ses poèmes se présentaient comme des confidences.
    Plus tard, elle décida de faire éditer ses pensées belles ou moins belles avec un premier recueil : Danse avec les mots.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quelques idées qui m'ont ému

    Francis Cornet

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    Cher Ami lecteur,
    Sans doute y a-t-il dans ta vie comme dans la mienne, des instants de grande intensité, des moments d'émotion qui ont pu te submerger et ont rejoint le « tiroir aux souvenirs » où que tu l'aies caché. Sans doute comme moi, prends-tu plaisir à retourner vers ces instants de grâce sans jamais pouvoir les rejoindre.
    Et nous nous demandons s'il existe un outil qui nous permettrait d'aller au bout de notre route. Quant à moi, j'ai découvert que notre langue contient toutes les nuances nécessaires pour apprendre à écrire les mots qui ne se disent pas.
    Et j'ai retrouvé un tiroir enfoui au fond de mon coeur. Je te souhaite le même voyage.
    Francis Cornet a exercé en tant que technicien aux éclairages et décors du Théâtre National de Belgique. Il fut également indépendant en restauration de meubles et garnissage, avant d'enseigner jusqu'à sa retraite en 2005. Il est l'auteur de plusieurs nouvelles, poèmes, pièces de théâtre et romans.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • à ma fille ; mon étoile bipolaire

    Viviane Cohen

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    Certaines maladies restent taboues, c'est notamment le cas de la bipolarité.
    Cacher la vérité à la personne malade, ne pas la prévenir de la dangerosité du traitement et des effets secondaires, ne pas aider la famille à avoir le bon comportement pour un meilleur soutien... Que d'erreurs qui ont conduit ma fille à son acte terrible !
    C'est dans ce sens que j'affirme que « nous sommes tous responsables ».
    Par ces poèmes, je crie ma douleur, mon incompréhension, et mon désir de survivre pour elle.
    « À tous ceux que j'aime et qui m'aiment
    C'est pour vous que je résiste et que j'ose
    Penser que la vie peut être belle
    Tout en pensant encore et toujours à « elle ».
    Tant que le sang coule dans mes veines
    Je ne veux pas vous faire de peine
    Vous ne me verrez pas abandonner
    Alors qu'il me reste encore à donner.
    Même si mon sommeil est artificiel
    Je ne désire pas qu'il soit éternel.
    Ma fille, tu vis toujours en moi,
    Je ne veux pas que par ma mort
    Tu meures une seconde fois.
    Je concentre tous mes efforts
    Jusqu'à mon dernier moment
    Pour te garder en moi, égoïstement. »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Li, sur un air du Japon

    Laurence Mounier

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    « Après un premier ouvrage - Sur la Terre de Touche... - très réussi, Laurence Mounier nous revient avec un nouvel opus plein de poésie. À travers les phénomènes naturels, elle peint un tableau flamboyant, sensuel et presque voluptueux. C'est une représentation imagée, un festival de jeux de mots, un art certain et maîtrisé du double sens et des adages. Un livre très alléchant que je vous recommande. Cette écrivaine de charme et de talent gagne à être découverte et connue. »
    Mara Ndiaye, auteure à ses heures perdues
    Née en 1974 à Aubusson, Laurence Mounier s'émerveille, dès son plus jeune âge, de l'harmonie qu'elle trouve dans la nature. Son caractère insubordonné, sa propension à rêver et sa soif de découverte la poussent à bouder les études, au profit des arts et du voyage.
    En 2000, elle pose ses valises à Toulouse. Mais à 36 ans, n'ayant pu s'affranchir de sa vocation première, elle se lance dans la poterie et la mosaïque d'art. Forte de cette expérience, elle mobilise ses talents pour créer son entreprise.
    Son premier livre, Sur la Terre de Touche..., témoigne du caractère insolite de sa démarche. Dans ce second ouvrage, Li, sur un air du Japon, les portes de son atelier s'ouvrent à nouveau pour laisser place à de nombreuses surprises.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Florilège

    Léo de Kerville

    Parution : 18 Novembre 2020 - Entrée pnb : 19 Novembre 2020

    Découvrez ce bouquet de poèmes, dans lesquels l'art de l'auteur fait une merveilleuse peinture de l'Homme et de la nature qu'il associe étroitement.


    Léo de Kerville, pseudonyme d'Henri Lefebvre, est né en 1872 à Lillebonne. Il vécut dans le pays de Caux, principalement à Fécamp avant de se retirer aux environs de Rouen, lieu de son décès en 1941. C'était, pour une grande part, un autodidacte. Ses oeuvres, en français ou en patois cauchois, ont le plus souvent été publiées dans des journaux locaux de Lillebonne, Yvetot ou Fécamp, avant d'être réunies en plusieurs volumes. En 1939, il avait été élu membre de la Société des Écrivains Normands.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • à la lumière de ma plume

    Martine Kidad

    Parution : 15 Septembre 2016 - Entrée pnb : 18 Septembre 2016

    Dans cet ouvrage de poésies, l'auteure aborde des thèmes divers. Elle y relate des faits réels passés, mais aussi contemporains et futuristes.

    On y parle de la condition humaine.


    On y ébauche une satire sur la nature de l'Homme, sous la forme zélée d'une petite pièce de théâtre.


    Le lecteur peut être parfois invité à bousculer sa conscience, et à chercher aussi le bonheur en lui-même.


    L'auteure aborde les affres de la fin du monde, petite touche écologique, et y ajoute une note personnelle optimiste.


    La création du monde et le temps qui passe restent, dans cet ouvrage, sujets à réflexion.


    Mais elle livre aussi ses états d'âme, ses petits bonheurs d'enfance.


    Elle nous raconte son île lointaine, son jardin secret, et n'oublie pas de rêver à la lumière de sa plume.





    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Secrets de confesse

    Roland Morel

    Parution : 1 Juillet 2018 - Entrée pnb : 19 Juillet 2018

    « Gwenola, comme tant de chrétiennes qui avaient des idées bien arrêtées sur le mariage des prêtres et sur tout ce que sa religion lui avait enseigné, avait fini par pardonner au Père José son égarement. Mais était-ce bien un égarement ? Cette question n'avait cessé de la travailler depuis toujours. Un prêtre se fourvoyait-il, quand il tombait amoureux d'une femme, ou bien retrouvait-il la voie que le Créateur lui avait tracée, celle de ne pas trahir sa vocation d'homme, la première sinon la seule vraie vocation qui conditionnait toutes les autres. »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ballade mélancolique sous les tropiques

    Marie-Agnès Suivant

    Parution : 1 Novembre 2017 - Entrée pnb : 9 Janvier 2018

    Nous avons tous, un jour, vécu une scène ou entendu des mots qui nous ont particulièrement touchés.
    Ballade mélancolique sous les Tropiques constitue un instantané poétique inspiré de ces moments de la vie quotidienne, avec en toile de fond les paysages exotiques de la Martinique.

    Au travers des thèmes de la famille, de l'enfance, de la mémoire, de l'identité, du pouvoir des mots et de l'incompréhension entre les êtres, ce recueil nous emmène sur les rivages méconnus d'une île qui se cherche encore où le véritable voyage peut être celui à l'intérieur de soi.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • I - livre premier : histoire du temps présent

    Georges Duquin

    Parution : 10 Juillet 2019 - Entrée pnb : 12 Juillet 2019

    « I » Livre Premier, Histoire du Temps Présent, de Georges Duquin, propose un nouvel art poétique : une « poésie globale », sous la forme d'une méditation sur la volatilité du moi, du monde et de l'Histoire. La discontinuité de l'écriture rend compte du flux de conscience qui est au coeur-même de la poésie. Il ouvre un vertigineux espace-temps qui illustre l'Enseignement du Bouddha sur l'impermanence et la vacuité.
    « Témoin de ce toujours et partout, l'homme bouddhiste, le poète, Georges Duquin peut raconter le monde sous toutes ses formes et dans toutes les époques. Il y était non pas en moi anecdotique, mais en homme universel et son grand poème est celui de l'homme qui devient universel, lorsqu'il renonce à n'être qu'un individu isolé dans sa seule histoire pour s'ouvrir à l'Histoire de tous. » (Claude Frochaux)
    Georges Duquin, eurasien, est né le 10 août 1938 à Hanoï. Son père Léon Duquin, qu'il perdit à treize ans, était brigadier puis vérificateur des Douanes et Régies de l'Indochine. Sa mère, née Marie Charlotte Faugère, l'éleva dans la sagesse du Bouddha. Il a poursuivi une longue carrière administrative et diplomatique : en poste à l'ambassade de France à New York, Madrid, Hong Kong, Pékin, puis successivement chef de service au Ministère de la Recherche où il crée le crédit d'impôt-recherche, sous-directeur à la Direction des Affaires juridiques compétent pour l'Antarctique et le droit de la mer au Quai d'Orsay, il se signale notamment en menant à bien l'initiative du Premier Ministre Michel Rocard qui a abouti au protocole de Madrid concernant la protection de l'environnement en Antarctique, puis par sa participation, en qualité d'adjoint et de conseiller juridique du médiateur S.E. Francis Gutman, au succès de la médiation française dans le différend en Mer Rouge entre l'Erythrée et le Yémen. Georges Duquin en a été récompensé en étant nommé ambassadeur de France à Bahreïn (1996-2001).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Voyage en absurdie ; la déchirure

    R. De Reula

    Parution : 12 Septembre 2019 - Entrée pnb : 13 Septembre 2019


    « Être poète c'est voir et sentir - ressentir - plus que les autres, et tous les poètes sont tristes, de diverses façons, puisque la société ne leur convient pas. »
    Simone S.

    C'est une blessure, une déchirure ;
    C'est la morsure d'une rupture.
    Un fer luisant couvert de sang,
    Feu ravageur me détruisant.

    La déchirure est là, immense !
    Une blessure qui recommence
    À faire si mal, à envahir.
    Une plaie béante, à faire pâlir,
    Un désespoir sans lendemain,
    Un coup du sort et du destin.
    À coeur blessé, irréparable,
    Un coup mortel et imparable.

    Le temps ne peut combler l'absence,
    Ni remplacer une présence.
    Aucun remède, aucune suture,
    C'était la fin d'une aventure.
    D'une main ferme, déterminée,
    D'un geste précis, abominé,
    Le coup fatal s'est abattu,
    Bien asséné, celui qui tue.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Fugue marine

    Rose-Andrée de Laburthe

    Parution : 12 Septembre 2019 - Entrée pnb : 13 Septembre 2019





    L'auteure de Liane aurore nous offre en partage une Fugue marine. Elle nous ressource en poésie avec un prélude d'alouette auvergnate. Et puis, sur les ailes de l'instant, sur les ailes du temps, elle nous emporte dans le Souffle qui planait sur le chaos originel pour une genèse qui n'en finit pas. Genèse. Gésine. Enfantement. Le souffle engendre la chair des mots. L'écho nous renvoie au Verbe créateur par qui Dieu fait tout exister et sans qui rien ne pourrait exister.





    La graine tombée en terre porte du fruit cent pour un. Les épis se multiplient et ondulent sur un champ christique dont la houle conduit au Jardin du Royaume. Alors, la clé des coeurs est remise au lecteur pour des résurrections au plein coeur de la vie.





    Gilbert AUBRY









    Après des études de Lettres à Aix-en-Provence, Rose-Andrée de Laburthe enseigne huit ans en Métropole avant de s'installer à La Réunion, son île natale. Elle publie deux recueils de poèmes :

    Liane Aurore, suivi des poèmes de son père, René Hoareau : Sous le Ciel de mon pays ; puis Rives océanes, une petite anthologie de poésie réunionnaise. Et deux livres de spiritualité : Du Temporel à l'Éternel, et Prier 15 jours avec Gabrielle-Marie Mosnier.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans ma peau & cie

    Laetitia A

    Parution : 6 Avril 2020 - Entrée pnb : 7 Avril 2020

    Quelque part je ne sais où
    Habité de la même lassitude
    Un homme tendre et doux
    A les mêmes inquiétudes

    Il attend et m'espère
    Mais ne sait où chercher
    Ici sur cette terre
    On va enfin se trouver

    Je le percevrai confiant
    Dans ses bras blottie
    Et son parfum enivrant
    Me fera me sentir en vie

    Pour lui je serai unique
    Aimante et passionnée
    Une histoire poétique
    Nos deux mains enlacées

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Aux enfants perdu.e.s

    Sam Rey

    Parution : 2 Mars 2021 - Entrée pnb : 4 Mars 2021

    « Dans leurs poumons des écailles rutilantes, reflets de joie dans le ciel noir. Omniprésence de la lumière, lumière de leurs coeurs désossés. Lumière invisible et touchante, comme tu l'aimes. Je te retrouverai là-haut, si calme comme tu as toujours voulu l'être. »
    Odyssée de l'angoisse d'unoe jeune adulte et de sa génération, poésie s'adressant à toute personne sensible aux combats intérieurs, Aux Enfants Perduoeos dévoile des corps, des esprits en perte de repères et d'identité. L'identité dont la quête met en jeu l'existence elle-même, dans une lutte permanente contre le spectre de la mort, tout en développant un rapport renouvelé à la vie et à l'espoir.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Entre ciel et terre

    Yann Dilt

    Parution : 6 Avril 2020 - Entrée pnb : 7 Avril 2020

    En cette fin de journée fraîche et lumineuse de mai
    Sa mère et moi rendons visite à notre fils aîné.
    Il faut le reconnaître, il est bien installé, juste aux pieds
    Des Vosges dans un lieu calme, proche de la voie ferrée.
    Nous lui apportons des fleurs comme à l'accoutumée,
    De préférence de couleur jaune, couleur soleil d'été.
    Le paysage est magnifique lorsque le printemps renaît
    Après une longue hibernation ; on entend chanter
    Les oiseaux, les oisillons réclament, eux à manger.
    La vie se réveille après des mois de sommeil passé.
    On entend à peine les voitures qui défilent, juste à côté
    Sur la voie rapide à l'entrée de la cité en cette fin de soirée.
    Le temps passe, il nous faut partir et le laisser reposer en paix !



    Natif d'un village de la montagne auvergnate, Yann Dilt écrit des poèmes depuis l'âge de 17 ans, dans des domaines très variés : lyrisme, satire, fable, actualité... Il a étudié en Auvergne, appris l'allemand à Gttingen, vendu des encyclopédies et des fruits et légumes, avant de devenir professeur d'Histoire-géographie en Bourgogne, dans le Nord et la région Grand-Est.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mon errance, de l'age des fougeres a celui des pissenlits

    Mercier Alain Robert

    Parution : 27 Mars 2020 - Entrée pnb : 28 Mars 2020

    Le petit pêcheur a rangé sa ligne à bouchon et vous invite à traverser le pont de son enfance. Vous l'y trouverez assis, son livre à la main, pour vous raconter avec ses mots à lui, comment peut naître une poésie avec juste une émotion, telle une source au milieu d'un pré.
    Dès sa prime enfance, il vit une première déchirure avec la perte de ses parents, et le voilà plongé dans ses démons, ses fantasmes, ses rêves et ses romances tout en poésie, dans un parfum d'érotisme mesuré. Il navigue parmi la jeunesse éternelle, les contes et légendes, les paysans, la guerre et même la mort.
    Ainsi, il se souvient d'une poésie écrite au lycée, dans les années cinquante, retrouvée dans son cahier de physique parmi les dédicaces de ses chers camarades...

    Ah ! Souvenirs, Souvenirs
    Peut-être dans les ans à venir
    Tu retrouveras cette page
    Sûrement ternie par l'âge,
    Et te penchant vers le passé
    Tu reverras, un peu effacée,
    L'image d'un peu de jeunesse
    Où ton âme enchanteresse
    Mettait tant de joie et d'entrain
    Mon Dieu, que ce temps est loin...

    Ce texte a plus de 60 ans,
    La jeunesse, 60 ans de moins. C.Q.F.D.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty