Librairie Droz

  • Les contemplations

    Victor Hugo

    Parution : 1 Janvier 2011 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Chef-d'oeuvre lyrique de Victor Hugo, Les Contemplations connaît un tel succès dès sa parution en 1856 que la première édition s'épuise en quelques jours. Le présent ouvrage reproduit l'exemplaire que Hugo offrit alors à Auguste Vacquerie, son disciple et compagnon d'exil. Beau-frère de sa fille Léopoldine tragiquement disparue, poète, dramaturge, journaliste, Vacquerie développe un autre talent durant son séjour sur l'île de Jersey : celui de photographe. Il a enrichi son exemplaire de trente-deux épreuves photographiques qui ont fixé pour l'Histoire les décors, personnages et scènes du premier exil hugolien. Très méditée, la disposition des images dans le volume tisse un lien subtil avec les poèmes qu'elles illustrent. , ,L'ensemble du texte de l'édition originale des Contemplations ponctué par ces épreuves d'exil est ici rendu accessible pour la première fois. Au fil des pages de cet unique « exemplaire curieux », comme l'appelait Auguste Vacquerie, s'élabore l'imagerie mythique de l'écrivain proscrit, campé dans les sites immenses qui insufflent sa création. ,,La postface d'Édouard Graham retrace les étapes de la publication initiale de ces « Mémoires d'une âme ». Elle jette aussi quelque lumière sur l'exemplaire Vacquerie, ancêtre artisanal du livre illustré par des photographies.,,présentation sous-collection: Depuis bientôt un siècle, la Librairie Droz publie des éditions critiques de référence avec la collection des "Textes Littéraires Français", qui a pour mission de donner accès aux textes fondamentaux du patrimoine littéraire de langue française. Grâce à une annotation précise, développée et originale, à de riches introductions, à des bibliographies et glossaires rigoureusement établis, les éditeurs scientifiques éclairent des oeuvres éloignées historiquement, culturellement et linguistiquement du lecteur contemporain.,Inscrite comme sous-série des "Textes Littéraires Français", Littérales voudrait déplacer le regard critique vers les premiers lecteurs, les découvreurs d'une oeuvre, voire les écrivains eux-mêmes.,Il ne s'agit pas de donner une simple reproduction anastatique d'un texte mais d'offrir l'édition la plus proche possible d'un exemplaire d'exception, s'entend pour sa valeur scientifique de témoin unique de son époque. Pour cela, le texte tel qu'il parut la première fois est respecté dans son format, sa composition, sa mise en page.,

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Illuminations

    Arthur Rimbaud

    Parution : 1 Janvier 1969 - Entrée pnb : 16 Novembre 2019

    Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vol de nuit

    Antoine De Saint-Exu

    Parution : 26 Juillet 2018 - Entrée pnb : 27 Juillet 2018

    Cette nouvelle édition critique de Vol de nuit, retrace, grâce à une étude minutieuse du manuscrit autographe, la genèse de ce roman d'après les lieux où il a été rédigé. Elle met en lumière la dimension secrètement autobiographique de ce récit à la fois réaliste et poétique d'un pionnier de l'aviation de ligne qui est aussi un grand écrivain. L'esthétique novatrice, même si elle demeure classique, fait revivre l'aventure de grandes figures de pilotes et celle d'un personnage de chef exigeant dont le sens inflexible du devoir est humanisé dans un récit pudique, silencieux, discrètement lyrique. Antoine de Saint-Exupéry a transfiguré ses propres aventures et celles de ses meilleurs camarades, en estompant la dimension autobiographique, ce que montre l'analyse des corrections et des suppressions dans le manuscrit. Il a su créer en 1931 un roman original, en stylisant l'expérience d'un rapport neuf à la nature et au monde grâce à l'avion et lui a donné la tonalité d'un « nocturne » au sens musical du terme.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les triomphes

    Pétrarque

    Parution : 1 Janvier 2012 - Entrée pnb : 16 Novembre 2019

    Tout amateur de poésie connaît Pétrarque qui, pour l'Europe entière, fut un modèle de perfection formelle dans le domaine de la poésie amoureuse. Si son Canzoniere a été admiré et imité par les poètes français au milieu du XVIe siècle, ce sont les Trionfi qui furent le premier de ses textes en vers et en italien à susciter l'intérêt des lettrés français. Dans ce long poème, Pétrarque met en scène son amour pour Laura, tout en abordant les thèmes qui lui tiennent le plus à coeur, comme la fuite du temps effaçant l'amour, la gloire, la renommée.
    Vers 1500, bien avant la vague du pétrarquisme français, Simon Bourgouin a fourni une traduction française des Trionfi, en vers alexandrins, diffusée sous forme de manuscrits richement décorés et parfois bilingues. Rhétoriqueur et valet de chambre du roi, auteur de la moralité de l'Homme juste et l'homme mondain, Bourgouin s'essaya aussi à la traduction en français de textes en latin, dont quelques-unes des Vies de Plutarque.
    Témoignage de la fortune du Pétrarque italien au delà des Alpes, les Triomphes offrent aussi un bel échantillon de langue française inconnu des spécialistes. Une première édition critique de cette traduction est proposée ici, avec la transcription du texte italien présent dans deux des témoins conservés.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les destinees

    Alfred de Vigny

    Parution : 1 Janvier 1967 - Entrée pnb : 16 Novembre 2019

    Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La belle dame sans mercy et les poesies lyriques

    Alain Chartier

    Parution : 1 Janvier 1949 - Entrée pnb : 16 Novembre 2019

    Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le poète aux mille tours

    Silvia d'Amico; Anne-Pascale Pouey-Mounou

    Parution : 1 Janvier 2020 - Entrée pnb : 20 Novembre 2020

    : bigarré, irisé, mosaïqué et surtout à l'image de l'esprit d'Ulysse, tel a été conçu cet ouvrage collectif consacré, avec les méthodes et les points de vue les plus contemporains, aux épithètes homériques où la Renaissance sut projeter sa création et sa réflexion. Dans la multitude des genres ici étudiés (lexiques, commentaires, traductions, réécritures), chaque épithète, avec sa spécificité morphologique, grammaticale, étymologique, sémantique et symbolique, constitue un fil lumineux qui, réapparaissant à la surface de la trame de la poésie et de la poétique du XVIe siècle, en révèle le fonctionnement en profondeur. Dans l'inlassable voyage de retour vers le modèle que constitue toute forme d'exégèse de Ravisius Textor à Scaliger, des traductions latines aux traductions dans les langues vernaculaires, des poètes mineurs au grand Ronsard la complexité des interprétations tissées en toile de Pénélope représente la forme la plus sûre d'intelligence fidèle au texte homérique.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Hesiodi Ascræi Opera et dies

    Nicolaus de Valle

    Parution : 1 Janvier 2020 - Entrée pnb : 20 Novembre 2020

    Hesíodo fue uno de los poetas griegos más apreciados en el Renacimiento, especialmente como autor de Opera et dies (Los trabajos y los días), poema didáctico y moralizante en el que los ideales del Humanismo encontraron su reflejo. Un joven estudiante y poeta romano, Nicolaus de Valle (1444-1473), cuando apenas contaba 18 años de edad, tradujo en verso latino el poema del aedo de Ascra. Los prototipógrafos alemanes Conrad Sweynheym y Arnold Pannartz publicaron la editio princeps en Roma hacia 1471, siendo ésta la primera traducción de Opera et dies transmitida por la novísima Imprenta; comienza entonces una rica tradición textual que se extenderá sin interrupción hasta los últimos años del siglo XVI.
    En este estudio se esclarecen los aspectos filológicos que ayudan a interpretar y contextualizar la traducción de Nicolaus de Valle. Siguiendo los principios de la crítica textual clásica, se ofrece una descripción minuciosa de los testimonios textuales de la obra y de los resultados de su colación; y, finalmente, se establece por vez primera una edición crítica de esta poco conocida obra del joven humanista romano. El lector podrá escuchar la voz poética de Nicolaus de Valle en una creación literaria que entreteje - por medio de una cuidada imitatio - el canto geórgico de Hesíodo con los versos de la más alta poesía latina: Horacio, Ovidio o Estacio, y, principalmente, Virgilio.
    Hésiode fut l'un des poètes grecs classiques les plus renommés à la Renaissance, notamment en tant qu'auteur des Opera et dies (Les travaux et les jours), poème didactique et moralisateur dans lequel les idéaux de l'Humanisme ont trouvé leur reflet. Un jeune étudiant et poète romain, Nicolaus de Valle (1444-1473), traduisit en vers latins le poème de l'aède d'Ascra, alors qu'il était âgé d'à peine 18 ans. Les prototypographes allemands Conrad Sweynheym et Arnold Pannartz en publièrent l'editio princeps à Rome vers 1471 ; il s'agit de la première traduction des Opera et dies transmise par la toute récente imprimerie. Ce fut le début d'une riche tradition textuelle qui se prolongea sans interruption jusqu'aux dernières années du XVIe siècle.
    Cet ouvrage examine les aspects philologiques contribuant à interpréter et à contextualiser la traduction de Nicolaus de Valle. Suivant les principes de la critique textuelle classique, il offre une description minutieuse des témoins textuels de l'oeuvre et des résultats de leur collation.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • OEuvres moralisatrices I (1499-1510)

    Pierre Gringore

    Parution : 1 Janvier 2020 - Entrée pnb : 20 Novembre 2020

    Dans ce troisième volume des OEuvres de Pierre Gringore, Cynthia Brown réunit les premières oeuvres moralisatrices du poète, publiées à Paris entre 1499 et 1510. C'est la première fois que Le Chasteau d'amours (1500) et La Complainte de Trop Tard Marié (1505) bénéficient d'une édition moderne et que Le Chasteau de labour (1499), Les Folles Entreprises (1505) et La Coqueluche (1510) font l'objet d'une édition critique. En outre, plusieurs éditions contemporaines auparavant inaccessibles ou perdues ont été retrouvées. Dans ces ouvrages Gringore interroge le milieu socio-culturel parisien et le comportement vertueux ou corrompu des Français, proposant des leçons édifiantes et divertissantes au moyen de mises-en-scène allégoriques, parfois de la perspective d'un juge sévère, parfois d'un point de vue plus compatissant et même amusant. Ainsi se dévoile la diversité des capacités poétique et rhétorique de l'auteur. Son engagement progressif dans la reproduction de ses écrits se remarque à travers ce recueil.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Li loenge nostre dame. ed.annette brasseur

    Ro Le Clerc D'Arras

    Parution : 1 Janvier 2013 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Après la publication en 2009 des Vers de la Mort, l'édition de Li loenge Nostre Dame complète l'oeuvre reconnue de Robert le Clerc d'Arras. Ce poème, d'une main anonyme, n'avait guère attiré l'attention jusqu'à aujourd'hui, faute d'une édition facilement accessible et répondant aux exigences du XXIe siècle. Annette Brasseur, coéditrice des Vers de la mort, à qui la griffe de Robert le Clerc d'Arras dans cette petite pièce n'a pas échappé, la présente ici traduite et judicieusement annotée. Elle réalise une étude comparative très serrée des grands thèmes abordés, de la versification, de la langue et du style.,,Prenant en considération les nuances les plus délicates et les plus subtiles, elle a pu établir, d'une manière indubitable que Li loenge Nostre Dame est, elle aussi, sortie de la plume de Robert le Clerc d'Arras, dont la totalité de l'oeuvre se retrouve désormais publiée par le même éditeur. Ces éditions critiques permettront au grand écrivain arrageois d'occuper la place qui lui revient dans le paysage intellectuel du XIIIe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Poetes, princes et collectionneurs

    Collectif

    Parution : 1 Janvier 2011 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Jean BALSAMO, Ronsard à Reims : à propos de deux poèmes à la mémoire du duc de Guise; André GENDRE, Ronsard et Baïf artisans du poème : le motif de la Paix; Philip FORD, La Passion lucrétienne dans la poésie de Ronsard; Bruno MENIEL, Ronsard l'obscur; François ROUGET, Pierre de Ronsard, Gabriel Buon et les autres : la fortune éditoriale des Discours; Francis HIGMAN, Au sujet de la Bibliographie des Discours de Pierre de Ronsard de Jean Paul Barbier-Mueller. POÈTES MÉCONNUS, POÈMES RETROUVÉS : Michel JEANNERET, L'homme dans l'oeuvre - Vies et portraits d'écrivains à la Renaissance; Alain CULLIERE, La deuxième version poétique du Paysan du Danube par Nicolas Clément de Trèles (1571); Gilles BANDERIER, Notes sur Jean Willemin; Nicolas DUCIMETIERE, Un pasteur satiriste en Chablais : Antoine Chanorrier et sa curieuse Légende dorée (1556); Catherine MAGNIEN-SIMONIN, Ronsard pour compagnon ? Les Recreations pueriles de Pierre de Javercy (1589); Mireille HUCHON, Louise Labé et les Bibliothèques du XVIe siècle; Jean VIGNES, Les alternances de Louise. Des rimes des sonnets de Louise Labé à l'organisation de son recueil. LES MUSES À GENÈVE ET EN SUISSE AU XVIe SIECLE : Jean-François GILMONT, La poésie française dans l'édition genevoise du XVIe siècle; Olivier POT, Plaidoyer pour une Schola Genevensis de poésie - Stratégies de légitimation dans les discours préfaciels (1553-1625); Max ENGAMMARE, Le Maître des baisers : Théodore de Bèze et Bethsabée en muse (Poemata, silve IV); Alain DUFOUR, L'Helvetia gratulatio ad Galliam de Hans Wilhelm Stucki (1591) et l'idée de tolérance; ; AU-DELÀ DES ALPES; ; Jean-Marc CHATELAIN, Noms de pays : l'Italie de Michel de Montaigne; Isabelle PANTIN, L'édition Corbinelli du De vulgari eloquentia, un événement littéraire parisien ?; Roberto LEPORATTI, La Bucolica di Girolamo Benivieni : storia del testo e tradizione. HISTOIRE(S) DE BILIOTHÈQUES ET DE BIBLIOPHILES : Isabelle de CONIHOUT, La Franciade de Ronsard chez les Laubespine-Villeroy; Daniele MAIRA, Des bibliophiles aux « Ronsardistes » : collectionner Ronsard au XIXe siècle; Rosanna GORRIS, La bibliothèque de la duchesse : de la bibliothèque en feu de Renée de France à la bibliothèque éclatée de Marguerite de France, duchesse de Savoie; Jean-Daniel CANDAUX, Quel fut donc le premier en date des bibliophiles genevois ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans le deuxième tiers du xvie siècle, les lettres françaises s'attachent à acquérir une légitimité analogue à celle des Anciens et des Italiens, sur fond d'ambitions politiques en Europe. Centre littéraire et éditorial de premier plan, carrefour européen, Lyon réunit des hommes qui inscrivent cette entreprise au coeur de l'activité poétique. Considérant l'élaboration et la publication d'une poésie vernaculaire, cet ouvrage interroge la notion de « poésie lyonnaise ». Il fait entrer dans les ateliers d'imprimeurs (Juste, Dolet, De Tournes, Rouillé...) et examine l'élaboration des recueils, à travers l'étude d'auteurs mineurs ou majeurs tels que Marot, Saint-Gelais ou Scève. Il propose de lire la naissance du canzoniere français, l'épanouissement des recueils d'emblèmes, la vitalité des recueils collectifs ou le déploiement d'une poésie féminine. Il révèle comment quelques hommes ont construit une spécificité éditoriale lyonnaise et façonné l'image d'une nouvelle Ilion française.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La muse du consistoire. une histoire des pasteurs poetes des origines de la reforme

    Julien Goeuty

    Parution : 26 Juillet 2018 - Entrée pnb : 27 Juillet 2018

    Depuis les origines de la Réforme jusqu'à la fin du XVIIe siècle, on compte des centaines de prédicants et de pasteurs en activité dans les Eglises de langue française. Parmi eux, un certain nombre ont aussi été poètes, et cela dans des contextes très différents. Cette étude se présente comme la première enquête systématique visant à localiser à travers l'Europe les Eglises qui les emploient, la noblesse qui les protège, les libraires imprimeurs qui les publient et les lecteurs auxquels ils s'adressent. Elle entend fournir des éléments probants sur leur formation intellectuelle et les cadres sociaux de leur pratique d'écrivain, en temps de paix comme en temps de guerre. Qu'il s'agisse de pasteurs devenus poètes ou bien de poètes devenus pasteurs, ce sont autant de parcours originaux. Cette production, qui se développe sur près de deux siècles, offre un éclairage déterminant sur l'activité d'un groupe social lettré constitutif de la République des lettres.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les muses sacrees. poesie et theatre de la reforme entre france et italie

    Gorris Camos R. Et F

    Parution : 27 Juillet 2018 - Entrée pnb : 28 Juillet 2018

    Non seulement la Réforme eut des retentissements politiques, sociaux et culturels sur l'Europe du XVIe siècle, mais elle marqua de son empreinte la littérature de son temps. Si elle engagea la poésie dans la tourmente de l'histoire, dont elle répercuta les querelles théologiques, les débats politiques et les passions polémiques, elle fut aussi à l'origine d'une réforme aussi bien spirituelle que formelle des lettres, en particulier du théâtre et de la poésie. Ce volume se propose d'examiner les choix esthétiques et thématiques retenus par les écrivains réformés, qu'ils soient poètes ou dramaturges, de prendre en considération leurs ambitions pastorales et militantes, en tenant compte des enjeux socio-historiques et confessionnels des pratiques littéraires. Dans le domaine poétique sont principalement envisagés les divers courants de la production religieuse (poésie spirituelle, inspirée des Psaumes et des cantiques bibliques, poésie sapientiale, poésie doctrinale, poésie militante) ainsi que les milieux socio-culturels où elle s'épanouit. Dans le domaine théâtral, il s'agit de s'interroger sur le renouvellement formel de la tragédie, sur son adaptation à la situation existentielle et spirituelle du croyant réformé, enfin sur les solutions envisagées pour concilier les règles d'un genre et les exigences d'une doctrine.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Foresteries

    Jean Vauquelin de la Fresnaie

    Parution : 1 Janvier 1956 - Entrée pnb : 12 Décembre 2019

    Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le testament

    Villon Fran Ois

    Parution : 1 Janvier 1974 - Entrée pnb : 12 Décembre 2019

    Le texte donné ici a été nouvellement établi d'après les manuscrits et d'après l'édition incunable de 1489 (Pierre Levet, Paris), en particulier le manuscrit C, Paris, Bibliothèque nationale, ms fr. 20041, dont J, Rychner et A. Henry disent: "Pour le Testament, C est nettement la plus complète de nos sources, puisqu'il ne lui manque que le h. XXXIX. Comme, d'autre part, sa recension est indépendante et peut-être moins activement novatrice que celle de A, Paris, Bibliothèque de l'arsenal, ms 3523, on souhaitait depuis longtemps que le texte du Testament, qui dans les éditions de Longnon, puis, de Foulet, reontait, en dernière analyse, à celui de l'édition Levet, fût repris entièrement sur la base de C. C'est ce que nous avons fait."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Essais de soi. poesie spirituelle et rapport a soi, entre montaigne et descartes

    Audrey Duru

    Parution : 1 Janvier 2012 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Entre l'oeuvre de Montaigne et celle de Descartes, la poésie spirituelle française cède l'initiative au « je ». Au carrefour d'une poétique historique et de l'éthique, l'étude scrute les paradoxes du « je », locuteur non souverain et non autonome, sur le modèle de saint Paul (« Je vis non point maintenant moi, mais Christ vit en moi ») et de saint Augustin (Dieu étant « plus intime à moi que moi-même »). Avant l'invention du « moi », les poèmes élaborent un rapport pratique à soi. Par le travail maniériste des signes verbaux et des modèles (poèmes d'amour, psaumes, apocryphes augustiniens, traités moraux et spirituels), celui qui dit « je » est modulé comme personne morale et théologique, ainsi que sujet de droit, sujet politique voire dissident. Cette étude d'un moment de la poésie lyrique avant le lyrisme parcourt des poèmes reconnus, de Sponde, Desportes, Chassignet, ou plus méconnus, de Mage de Fiefmelin, de Croix, Hopil, et autres, soit environ cent cinquante recueils publiés entre 1580 et 1641.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ce deuxième tome des oeuvres de Scévole de Sainte-Marthe contient ce qui fut imprimé entre les Premieres OEuvres de 1569 et les publications de 1575 (à paraître dans un troisième volume).,L'actualité des années 1569- 1573 est très présente dans le volume : troisième guerre civile, mariages de Charles IX avec Élisabeth d'Autriche puis de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre, quatrième guerre et siège de La Rochelle. D'autre part Sainte-Marthe, pourvu de l'office de Contrôleur général des Finances en Poitou, adresse des vers à ses nouvelles relations, particulièrement les « gens des finances », qui se trouvent ainsi associés à ses connaissances parisiennes. L'annotation s'efforce d'apporter des informations sur les dédicataires du poète et les auteurs de pièces liminaires, complétant notre connaissance de la société poitevine et de la vie littéraire en France dans la seconde moitié du XVIe siècle.,Plus généralement, le livre s'inscrit dans une perspective clairement iréniste : dans le dernier sonnet, l'auteur attribue à sa poésie la capacité de « tempérer le Discord » et se juge par là investi du pouvoir de faire revenir la paix ; cette signification essentielle du recueil peut être étendue à l'ensemble du contenu du tome II.,,L'édition des OEuvres complètes de Scévole de Sainte-Marthe est établie par Jean Brunel, Professeur honoraire à la Faculté des Lettres de Poitiers, avec la collaboration de Pierre Martin, professeur dans la même Université.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sujet caduc, noble sujet

    Cornilliat Fran Ois

    Parution : 1 Janvier 2009 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Que signifie, pour un poème, le fait d'avoir un sujet ? Dans quelle mesure la tâche du poète est-elle déterminée par l'existence plus ou moins préalable d'une «matière» plus ou moins désignable? Dans quelle mesure les multiples versions de celle-ci (référent particulier, notion générale, thème répertorié, fable racontée, chose représentée) se laissent-elles unir sous une «idée» cohérente de l'invention poétique? Sujet caduc, noble sujet observe la manière dont ces questions se posent à divers poètes de la Renaissance. De Pétrarque à Ronsard, le problème du «sujet de poésie» offre un point de vue sur l'évolution d'un art qui se sent différent des autres, mais parvient mal à décider en quoi. Entre l'incessant tumulte des occasions d'écrire, le souci de trouver un sujet qui «convienne», et le désir de penser «la poésie en général», la hiérarchie des matières possibles est le lieu d'un conflit endémique, dont l'enjeu touche à la place de l'art poétique lui-même dans un ordre du discours que domine la rhétorique de l'éloge. L'attitude des poètes vis-à-vis des «arguments» qu'ils se veulent «libres» de choisir ne cesse ainsi de se déplacer. C'est par excellence le cas de l'amour, à la fois consacré, toléré, récusé comme «principal sujet» de la poésie ; mais chaque sujet concevable, et le concept même de sujet, se trouvent pris dans ce débat. ,

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ce deuxième tome des oeuvres de Scévole de Sainte-Marthe contient ce qui fut imprimé entre les Premieres OEuvres de 1569 et les publications de 1575 (à paraître dans un troisième volume).,,L'actualité des années 1569- 1573 est très présente dans le volume : troisième guerre civile, mariages de Charles IX avec Élisabeth d'Autriche puis de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre, quatrième guerre et siège de La Rochelle. D'autre part Sainte-Marthe, pourvu de l'office de Contrôleur général des Finances en Poitou, adresse des vers à ses nouvelles relations, particulièrement les « gens des finances », qui se trouvent ainsi associés à ses connaissances parisiennes. L'annotation s'efforce d'apporter des informations sur les dédicataires du poète et les auteurs de pièces liminaires, complétant notre connaissance de la société poitevine et de la vie littéraire en France dans la seconde moitié du XVIe siècle.,,Plus généralement, le livre s'inscrit dans une perspective clairement iréniste : dans le dernier sonnet, l'auteur attribue à sa poésie la capacité de « tempérer le Discord » et se juge par là investi du pouvoir de faire revenir la paix ; cette signification essentielle du recueil peut être étendue à l'ensemble du contenu du tome II.,,L'édition des OEuvres complètes de Scévole de Sainte-Marthe est établie par Jean Brunel, Professeur honoraire à la Faculté des Lettres de Poitiers, avec la collaboration de Pierre Martin, professeur dans la même Université.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Charles fontaine traducteur

    Molins Marine

    Parution : 1 Janvier 2011 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Depuis l'ouvrage de Richmond L. Hawkins paru il y a près d'un siècle, aucun travail d'ensemble ne s'est intéressé à l'oeuvre du poète et polygraphe parisien Charles Fontaine. Marine Molins rouvre le dossier, l'enrichit des manuscrits et imprimés inconnus de Hawkins, et reprend la totalité des nombreuses traductions de Fontaine, depuis trois des Epîtres de saint Paul jusqu'aux Héroïdes d'Ovide. L'influence déterminante de Marot, le contexte de l'humanisme parisien des années 1535-1545, la sollicitation de la cour de François Ier et plus particulièrement du roi lui-même, de Marguerite de Navarre et de Charles de Valois, relayée par celle de personnages majeurs comme Jean Brinon, Claude d'Annebault et la famille des Genouillac-Crussol, ont incité Fontaine à élaborer ses propres principes de traduction. Il les a formulés avec précision à mesure qu'il en acquérait l'expérience, en poète véritable, soucieux par ailleurs de servir des textes latins qu'il aimait par un travail humaniste de commentateur érudit et d'éditeur avisé. Cette étude sert l'intérêt récent pour la traduction versifiée, dont Fontaine est l'un des maîtres incontestés au milieu du XVIe siècle et souligne le rôle des mécènes, particulièrement sensible en matière de traduction, lequel fut déterminant dans les choix de Charles Fontaine. Un index de la totalité des dédicataires du poète vient donc très utilement compléter l'étude, avec l'édition de ses traductions les plus rares.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les pratiques éditoriales de la Renaissance contribuent-elles à la définition poétique d'un genre littéraire? C'est avec cette question que Daniel Maira interroge les canzonieri français d'inspiration pétrarquiste (1544-1560), nouvelle forme d'une codification, cherchant à séduire de nouveaux lecteurs. Les éditions des "Rerum vulgarium fragmenta" de Pétrarque, les recueils amoureux néo-latins, italiens et français ou encore les ouvrages des strambottistes italiens comportent autant de références éditoriales adaptées au discours paratextuel des premiers canzonieri afin de fixer leur identité générique. Mais ce sont incontestablement les Amours de Ronsard (1552-1553), conçus comme une «oeuvre à part» pour rivaliser avec le chef-d'oeuvre du Florentin et éblouir les lecteurs, qui s'imposent comme paradigme éditorial. Pour la première fois, un genre littéraire nouveau est étudié à partir de la publication à laquelle il a donné lieu : Typosine, la muse de l'imprimerie, engage ainsi un discours esthétique et promotionnel sur l'écriture amoureuse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Natif de Gascogne et bourgeois de Genève, médecin et chimiste, calviniste et paracelsien, conseiller d'Henri IV et ami de Du Bartas, Joseph Du Chesne, seigneur de La Violette (1544-1609) était aussi poète. Les cent «octonaires» sur la vanité du monde de La Morocosmie, suivis des stances des deux Chants Doriques, constituent un ­ensemble remarquable, représentatif de la poésie protestante, hélas jusqu'ici méconnu. La ­première édition critique du recueil de 1583, que donne Lucile Gibert, révèle un lyrisme raffiné, un ton polémique énergique et parfois animé par un souffle mystique. Elle contribue par ailleurs à la connaissance du paracelsisme, ce mouvement dont les ­principes ont durablement marqué l'inspiration de Du Chesne. Grâce à l'introduction et aux notes que lui consacre Lucile Gibert, La Morocosmie recouvre son ­contexte, notamment le milieu intellectuel genevois de la fin du XVIe siècle ; sa genèse, les influences qui la nourrissent et son originalité sont examinées ; enfin une place dans l'histoire des genres littéraires, et dans celle de la spiritualité réformée, lui est faite.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Erotasmes de phidie et gelasine : 1557

    Bugnyon Philibert

    Parution : 1 Janvier 1998 - Entrée pnb : 26 Janvier 2020

    Philibert Bugnyon (Mâconnais qui fit carrière à Lyon) a laissé un nom comme juriste, mais s'est aussi voulu poète. Sauf quelques vers de circonstance qu'il égrena sa vie durant, il est essentiellement l'auteur des Erotasmes (1557). Dans ce recueil de jeunesse, il apparaît comme un marotique tardif, en même temps qu'il se révèle fasciné par Ronsard. Mais le lecteur sera surtout sensible, sans doute, aux échos de la Délie, que prolonge ce disciple avoué de Maurice Scève. Il fallait rééditer ces vers introuvables, maintenant que nous a été rendue la Tricarite de Taillemont, pour que le chercheur d'aujourd'hui mesure précisément toutes les influences et tendances qui pouvaient présider à l'écriture poétique des derniers «scéviens». À cet intérêt d'esthétique historique s'ajoutent la particulière richesse du lexique et l'inventivité dont Bugnyon fait preuve comme versificateur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty