• Fissuré

    Odéric Delachenal

    Parution : 15 Avril 2021 - Entrée pnb : 28 Janvier 2021

    Odéric Delachenal a vécu en Haïti de 2008 à 2010. Il travaille pour la délégation catholique pour la coopération. Le 12 janvier 2010, à 16:53:10, il vit le grand séisme de Port-au-Prince. Cet après-midi-là, la capitale s'effondre avec lui. Alors, sans relâche, le jeune éducateur erre dans des décombres de fin du monde. Protéger, rassembler les enfants épars pour les mettre à l'abri. Courir la ville écrasée, en quête des siens. Soigner, secourir, fouiller les gravats, tirer des bâches sur les parkings-dortoirs. Il arpente la ville exsangue, à la recherche de ses amis, des enfants qu'il est « censé » protéger. Comment se détacher du pire quand, atteint au coeur, on est désemparé ? Comment continuer lorsqu'on rentre en France, « ce pays en paix », et qu'on s'immerge dans l'absurdité d'un travail social où on doit « trier » les enfants migrants auprès de la Protection de l'enfance ?
    L'auteur examine ici, avec une sincérité déchirante, les contradictions et les cicatrices de ceux qui rêvent d'aider, de changer le monde, et qui se rendent compte qu'ils sont à peine des minuscules pansements, hantés par la brutalité de leur insignifiance, de ce qu'ils ont vu et de ce qu'ils côtoient au quotidien. Comment refuser à ceux qui se noient quand ce sont les villes entières qui s'abîment... ? Dix ans après son expérience à Haïti, l'auteur lit Dany Laferrière et comprend qu'il y a des gens comme des maisons « qui sont profondément fissurés à l'intérieur et qui ne le savent pas encore... [ceux-ci] sont les plus inquiétants, le corps va continuer un moment, avant de tomber en morceaux un beau jour. Brutalement. Sans un cri ».
    Odéric Delachanel décide donc de témoigner, de mettre son cataclysme en mots avec une force narrative magistrale, de montrer l'envers du décor du costume du bon Samaritain, au nom des vivants comme des morts, au nom de ses amis haïtiens qui versaient tous les matins une goutte de café à terre pour tous ceux qui étaient partis.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Avant que les ombres s'effacent

    Louis-Philippe Dalembert

    Parution : 4 Mai 2020 - Entrée pnb : 6 Mai 2020

    Dans le prologue de cette saga conduisant son protagoniste de la Pologne à Port-au-Prince, l'auteur rappelle le vote par l'État haïtien, en 1939, d'un décret-loi autorisant ses consulats à délivrer passeports et sauf-conduits à tous les Juifs qui en formuleraient la demande.
    Avant son arrivée à Port-au-Prince à la faveur de ce décret, le docteur Ruben Schwarzberg fut de ceux dont le nazisme brisa la trajectoire. Devenu un médecin réputé et le patriarche de trois générations d'Haïtiens, il a tiré un trait sur son passé. Mais, quand Haïti est frappé par le séisme de janvier 2010 et que sa petite-cousine Deborah accourt d'Israël parmi les médecins du monde entier, il accepte de revenir sur son histoire.
    Pendant toute une nuit, sous la véranda de sa maison dans les hauteurs de la capitale, le vieil homme déroule pour la jeune femme le récit des péripéties qui l'ont amené là. Au son lointain des tambours du vaudou, il raconte sa naissance à ?ód? en 1913, son enfance et ses études à Berlin - où était désormais installé l'atelier de fourrure familial -, la nuit de pogrom du 9 novembre 1938 et l'intervention providentielle de l'ambassadeur d'Haïti. Son internement à Buchenwald ; son embarquement sur le Saint Louis, un navire affrété pour transporter vers Cuba un millier de demandeurs d'asile, mais refoulé vers l'Europe ; son séjour enchanteur dans le Paris de la fin des années trente, où il est recueilli par la poétesse haïtienne Ida Faubert, et, finalement, son départ vers sa nouvelle vie : le docteur Schwarzberg les relate sans pathos, avec le calme, la distance et le sens de la dérision qui lui permirent sans doute, dans la catastrophe, de saisir les mains tendues.
    Avec cette fascinante évocation d'une destinée tragique dont le cours fut heureusement infléchi, Louis-Philippe Dalembert rend un hommage tendre et plein d'humour à sa terre natale, où nombre de victimes de l'histoire trouvèrent une seconde patrie.

    40 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Douces déroutes

    Yanick Lahens

    Parution : 4 Janvier 2018 - Entrée pnb : 13 Janvier 2018

    À Port-au-Prince, la violence n'est jamais totale. Elle trouve son pendant dans une « douceur suraiguë », douceur qui submerge Francis, un journaliste français, un soir au Korosòl Resto-Bar, quand s'élève la voix cassée et profonde de la chanteuse, Brune.
    Le père de Brune, le juge Berthier, a été assassiné, coupable d'être resté intègre dans la ville où tout s'achète. À l'annonce de la mort de ce père qui lui a appris à « ne jamais souiller son regard », la raison de sa fille a manqué basculer. Six mois après cette disparition, tout son être refuse encore de consentir à la résignation.
    Son oncle Pierre n'a pas non plus renoncé à élucider ce crime toujours impuni. Après de longues années passées à l'étranger, où ses parents l'avaient envoyé très jeune - l'homosexualité n'était pas bien vue dans la petite bourgeoisie -, il vit reclus dans sa maison, heureux de rassembler ses amis autour de sa table les samedis.
    Aux côtés de Brune et de Pierre ; d'Ézéchiel, le poète prêt à tout pour échapper à son quartier misérable ; de Nerline, militante des droits des femmes ; de Waner, non-violent convaincu ; de Ronny l'Américain, chez lui en Haïti comme dans une seconde patrie, et de Francis, Yanick Lahens nous entraîne dans une intrigue haletante. Au rythme d'une écriture rapide, électrique, syncopée, comme nourrissant sa puissance des entrailles de la ville, elle dévoile peu à peu, avec une bouleversante tendresse, l'intimité de chacun. Tout en douceur, elle les accompagne vers l'inévitable déroute de leur condition d'êtres humains. Russell Banks l'affirme dans sa préface à l'édition américaine de Bain de lune : « Ce qui est indéniablement vrai des personnages de Lahens l'est indéniablement pour chacun d'entre nous. »

    40 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Corps mêlés

    Marvin Victor

    Parution : 27 Avril 2012 - Entrée pnb : 19 Mars 2014

    « Depuis l'arrivée de Simon Madère à Port-au-Prince, trois ans après moi, à la fin des années 70, je n'avais eu d'autres nouvelles de lui que de simples bribes d'informations rapportées par des jeunes du village venus eux aussi à la capitale se casser les dents. »
    Ayant enfin retrouvé Simon, l'homme qu'elle a longtemps cherché dans le chaos de la capitale haïtienne, Ursula Fanon lui raconte - ou rêve qu'elle lui raconte - ce qu'ont été les années de sa vie loin de lui. Son récit, emporté par une violence lyrique, peint la beauté d'un monde qui n'en finit pas de renaître de ses décombres.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Marilisse

    Frederic Marcelin

    Parution : 10 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Vingt ans de la vie de Marilisse, l'appétissante cuisinière de Me Casséus Théramène, devenue blanchisseuse après son plaçage avec Joseph le cymbalier. Vingt années de labeur marquées par le départ du volage Joseph, et la résolution de Marilisse de donner malgré tout à sa fille Cléore l'éducation qui lui a fait a défaut. Hélas, Cléore épousera Philo, aussi paresseux que Joseph était coureur. Et c'est Marilisse, jeune grand-mère qui devra subvenir aux besoins du ménage.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • C'est dimanche à Port-au-Prince

    Nicolas Palarus

    Parution : 29 Novembre 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Léo adore l'Oloffson. Il existe ici toute la magie des Caraïbes. L'hôtel respire le vaudou. Quasiment invisible de la route, voilà qu'il vous saute au visage quand vous pénétrez dans sa cour intérieure. Subitement, vous n'êtes plus dans ce Port-au-Prince envahi par la circulation, la pollution et le bruit. Vous vous retrouvez au-delà de ce monde, dans un autre temps que rien ne semble perturber. Le tremblement de terre n'a eu aucun effet ici. L'Oloffson a survécu. Le bois donne à l'hôtel une chaleur et un charme peu commun où chacun de vos pas réveille le parquet patiné par les années comme si l'on marchait sur les traces de fantômes oubliés. Graham Green et James Jones se recueillaient souvent à cet endroit et il est aisé à Léo de les imaginer rédigeant une infime partie de leur oeuvre. Bien plus tard, au début des années quatre-vingt, le monde du show-business s'appropria le site. Mick Jagger s'y réfugiait entre deux tournées ou entre deux albums. Jackie Onassis aimait y déguster un rhum-sour sur la terrasse de la suite numéro 11, la plus prestigieuse. L'Oloffson sera certainement l'endroit qu'il regrettera le plus en Haïti. Il a adoré Pignon et la tranquillité du village pourtant touché par l'épidémie de choléra. Il a aimé son aventure avec Sylvie. Mais à lui seul, l'hôtel dégage toute la couleur des Caraïbes. Il vous imprègne de son règne séculaire jusqu'au plus profond de votre âme. Léo ne parvient pas à exprimer son ressenti vis-à-vis de ce lieu magique. Parfois, les mots ne suffisent pas à décrire l'indescriptible état des choses. Certains expatriés n'y perçoivent ici que les vestiges d'une époque révolue. Ils préfèrent de loin le luxe plus moderne de l'hôtel Ibolélé perché au plus haut des collines de la ville. Rien que pour le panorama, l'Ibolélé vaut le détour. Mais s'y attarder, Léo n'en comprend pas l'intérêt. C'est à l'Oloffson qu'il parvient à oublier ces tracas de la semaine. Il sait qu'à l'avenir, c'est de l'Oloffson qu'il gardera les meilleurs souvenirs de Port-au-Prince. En dehors du fait que c'est ici qu'il a tenu pour la première fois Lucie dans ses bras, l'hôtel a surtout agi comme un sanctuaire lui apportant calme et sérénité dans le tumulte de sa mission.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Passé - Impressions haïtiennes

    Frédéric Marcelin

    Parution : 10 Mai 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    En 1902, écarté momentanément de la vie publique, Marcelin, de son exil parisien, évoque la mémoire de quelques-unes de figures illustres de la vie politique haïtienne de la fin du XIXe et les relations qu'il entretenait avec elles. De D. Delorme à F. Manigat, en passant par Brice, Monplaisir, les insurgés de Miragoâne ou S. Rameau, qu'ils soient libéraux ou nationaux - comme lui -, il les dépeint sans passion partisane. Ces portraits sont aussi l'occasion pour Marcelin de dénoncer l'arbitraire et le militarisme qui gangrenaient la société de son temps.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Vieux Piquet

    Louis-Joseph Janvier

    Parution : 9 Mai 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Dans ce récit, que d'aucuns rattachent au genre littéraire de l'audience, Louis-Joseph Janvier brosse, de manière volontairement partisane, un panorama de l'histoire d'Haïti de l'Indépendance à la Présidence de Lysius Salomon. En donnant la parole à Joseph Louis Bon Dos, un Piquet, c'est-à-dire un de ces paysans insoumis et prompts à la révolte du Sud de l'île, il fait entendre la voix des paysans sans terre en butte, génération après génération, à la politique d'exploitation et de manipulation menée par les classes dirigeantes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coussin Couverture et les Blancs-Manants

    Sep Macandal

    Parution : 11 Mai 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015


    L'hiver approche. Après six mois passés en région parisienne, Sylvie, rapatriée sanitaire, n'a qu'une hâte : retourner en Haïti. Enock Dupernier, abandonné par sa fille dans une maison de retraite du Jura, à deux pas du Fort de Joux où mourut Toussaint Louverture, nourrit le même espoir. Au pied des Pyrénées, l'étudiant Aldrin, qui recueille les souvenir d'un vieil écrivain, finit par comprendre que sa place est au pays natal. Tous les trois se retrouveront à Saint Jacques où l'on découvrira quels liens les unissent. Pour leur malheur ou bonheur, ils y croiseront Cacadiable, Dos Corossol, Ti Louloune et le redoutable Toni « blanc-manant ».


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Triton

    Éric Téhard

    Parution : 10 Mai 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Haïti, première décennie du troisième millénaire.
    Célestina, femme pilier de son quartier populaire, en pince un peu pour son employé et locataire, Charlemagne Exumé. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que le jeune informaticien a reçu bien malgré lui des pouvoirs étranges dont il ne sait que faire. Certes, il y a du travail pour un super-héros tropical : manigances du président Messidor : manigances du président Messidor, réussite grimpante du caïd Nickelson... mais la tâche est-elle si simple ?
    Ne vaut-il pas mieux se contenter de regarder papillonner dans l'entourage de sa patronne les nombreuses fleurs du quartier, de petite et de grande vertu, Louzie, Dorothy et surtout Mamoune, la belle conquérante ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tristylya

    Frédéric Marcelin

    Parution : 24 Mai 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015


    Tristylya, fille unique élevée par sa mère et qui appartient à la petite bourgeoisie de Port-au-Prince, n'est pas sans rappeler Zulma, la malheureuse fiancée d'Épaminondas Labasterre. Elle partage son temps entre l'atelier de couture de Mme Céleste Bonaventure, l'église de Sainte-Anne - où officie l'abbé Poncho - et la maison familiale. Elle mène une existence paisible, égayée par les impertinences de son amie Désinette, jusqu'à ce que le jeune Alcibiade Scipion, de retour de Paris la tête farcie de « science sociale », jette sur elle son dévolu.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Thazar

    Fernand Hibbert

    Parution : 5 Juillet 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Mme Thazar et ses enfants, de retour à Port-au-Prince après un long séjour à Paris, entendent bien continuer à vivre sur un grand pied. Hélas, pendant leur absence, les affaires de M. Thazar ont périclité. Si, désormais, la famille veut tenir son rang, il importe que la jeune et séduisante Cilotte fasse un bon mariage.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Séna

    Fernand Hibbert

    Parution : 4 Juillet 2015 - Entrée pnb : 31 Mai 2016

    La passion qu'il éprouva pour Mme Daltona bouleversa la vie du sénateur port-au-princien Rénélus Rorrotte. Il n'hésita pas à la suivre à Paris où, à défaut d'amour, il finit par trouver une forme de sagesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La République d'Haïti

    Edgar la Selve

    Parution : 19 Juillet 2016 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Edgar La Selve - Edgard Lasselves pour l'état civil - séjourna en Haïti de 1872 à 1875 et en ramena ce récit de voyage.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Zoune chez sa ninainne

    Justin Lherisson

    Parution : 16 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    À douze ans, Zoune, la chétive et crasseuse fille de Ticoq et de Sor Poum, quitte son Pays Pourri natal pour aller vivre chez sa marraine, Mme Boyote, commerçante à Port-au-Prince. La petite paysanne ne tardera pas à se transformer en affriolante jeune fille et à tourner la tête de tous les mâles du Bord-de-Mer, au premier rang desquels le Colonel Cadet Jacques, amant en titre de Mme Boyote. Et c'est après lui avoir résisté vaillamment que Zoune sera injustement chassée de chez sa marraine.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Fantoches

    Jacques Roumain

    Parution : 6 Mai 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Roumain trace dans ce récit un portrait sans concession de la bourgeoisie port-au-princienne du début des années 30, à l'époque de l'Occupation américaine.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Famille des Pitite-Caille

    Justin Lherisson

    Parution : 10 Septembre 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Éliezer Pitite-Caille est le « héros » de cette audience. Le mari de Velléda, la tireuse de cartes, est un homme d'affaire madré qui paiera au prix fort ses ambitions politiques. À sa mort, ses deux enfants dilapideront l'héritage familial et Velléda sera contrainte de devenir une des maîtresses du Général Pheuil Lamboy. Le succès du roman tient tout autant à la description comique des moeurs politiques haïtiennes qu'à l'habileté linguistique de l'auteur. Ce dernier passe avec le plus grand naturel du français au créole, mélangeant les deux langues, les incorporant l'un à l'autre . Et c'est dans la bouche de l'agent électoral Boutenègre que ce créole francisé - ou ce français créolisé - prend toute sa saveur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Thémistocle Épaminondas Labasterre

    Frederic Marcelin

    Parution : 20 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Monsieur et Madame Labasterre baptisèrent leur fils Thémistocle Épaminondas avec l'espoir avec l'espoir qu'il deviendrait un orateur remarquable, digne un jour de siéger au Parlement. Son goût pour l'Histoire et les grands hommes, les succès rencontrés par ses premiers articles conbfirmèrent cette vocation politique, malgré les mises en garde du professeur Hodelin.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty