• Manhattan blues

    Jean-Claude Charles

    Parution : 1 Avril 2016 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    « Comme beaucoup d'Haïtiens, Jean-Claude Charles vit hors de son pays. Depuis, il bouge beaucoup, se balade beaucoup, regarde avec un oeil toujours neuf, jamais stéréotypé le va-et-vient de la diaspora noire dans le monde. New York, Paris, Londres... » Catherine Humblot (Le Monde) Avec « Manhattan Blues », Jean-Claude Charles s'impose comme un grand romancier. Ferdinand est noir et exilé. Il oscille entre Paris et New York. À Manhattan, il loge chez Jenny. (« Tu peux m'héberger une nuit ? Toute la vie ? Qu'est-ce que tu fais pour le restant de ta vie ? Elle me donne l'autre clé. Me dit qu'elle est à la bourre. À l'amour. Avec un nouveau mec. Il est beau ? Il est gentil ? Tu l'aimes ? Plus que moi ? Tu m'aimes ? »). Et puis dans un bar de Greenwich Village, il s'assied à une table. Pas très loin de celle de Fran. (« Elle avait les yeux pers, les cheveux d'un noir de jais, taillés en brosse, et de loin on voyait les yeux. Elle les lançait dans le demi-jour comme on lance un cerf-volant. Avec cette force sans violence, d'avance accordée à la force et à la direction du vent. Ça va vers le nord ou ça va vers le sud. Son regard, ça va doucement à hauteur d'homme, il suffit de jeter les yeux, alors elle les jette. Sur moi. ») Ferdinand est découragé, Fran est désespérée. Pendant trois jours, ils vont marcher, courir, parler, déambuler, flâner, s'aimer aux quatre coins de New York. Au rythme de l'écriture et de la musique de Jean-Claude Charles. Entre le swing et le blues, entre les larmes et le fou rire. Ferdinand balance entre Jenny et Fran. Souvent proche de la comédie américaine par la jubilation du ton et la vérité des sentiments.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'église verte

    Hervé Bazin

    Parution : 1 Janvier 1981 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Un village français... un homme sans nom, sans famille, sans passé... Vraiment ? Pourquoi ce refuge dans la forêt, dans cette "église verte" ? Dans un monde qui met de plus en plus les êtres en fiches, qu'est encore l'homme ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Époque opaque

    Luc Mohler

    Parution : 31 Décembre 1977 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Savez-vous quel jour s'est gelée votre enfance ? Celle de Luc Mohler dit peignecul, dit turlupin, dit peluche, cette enfance a la peau dure. Elle s'écaille, elle flétrit, mais elle est toujours là, intacte et fragile, réfugiée dans sa colère. Entre l'école communale de Ménilmontant et le cimetière du Père-Lachaise, le romancier tapote lentement des phrases qui finissent par nous dire quelque chose de fort et de neuf. Cri sur cri, il prend son pied au piège, il bafouille, il pousse en graine les mots, et il en naît ce texte pustuleux, vengeur, torrentiel et cependant désarmé, cette litanie d'insultes et de grossièretés qui cachent le poignant désarroi d'un homme-enfant dans le monde rétréci des craintifs adultes. Interdite aux ironiquement faibles, la zonarde poésie de ces imprécations dit des vérités bonnes à taire, les révoltes muselées, les impostures essentielles. Quand on a découvert que tous les miroirs sont aux alouettes, est-il bien raisonnable de s'y regarder avec l'ordinaire complaisance des romanciers narcisses ? Il n'y a plus que le crachat qui vaille, ou le coup de poing. Voici un talent qui ne pardonne rien à personne. On le reçoit comme une blessure mais on ne l'oublie plus.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Une passion en Bavière

    Jean Gaudon

    Parution : 31 Décembre 1979 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Dans la Bavière pastorale des palais dorés et des églises rococo, un jeune juif américain, passionné d'architecture, croit avoir trouvé la béatitude. Jonathan est amoureux de l'église de Wies, comme on ne peut l'être que d'une femme, ou d'un chef-d'oeuvre. Mais, bientôt, le trouble se mêle à la fascination en un curieux dédoublement. À travers les Mémoires vraisemblablement apocryphes de l'architecte, le vieux Dominikus Zimmermann, le XVIIIe siècle se confond, dans la vie quotidienne de Jonathan, avec le temps présent. D'insolites analogies surgissent, des êtres se font écho d'une époque à l'autre, et les rancoeurs, la violence et les délires du stucateur d'antan rejoignent ce qui survit, en ces lieux apparemment paisibles, de haine, de racisme et de folie érotique. Douloureusement, Jonathan découvrira que c'est là, dans ce décor qui semble disposé pour l'idylle, que le démon nazi a trouvé son secret refuge, le temps d'un concert, d'une chasse et d'une passion. Dense et mystérieux, tout en restant d'une limpide simplicité, le roman de Jean Gaudon impose, avec force, un climat d'une saisissante originalité. Présent et passé s'y fondent en un romantisme cruel, superbe de langue, d'images ; rarement la virtuosité d'un écrivain qui s'affirme, aura répondu aussi bien à l'invention du visionnaire qui l'habite.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Faubourg des Amériques

    Georges Walter

    Parution : 31 Décembre 1976 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Adieu, Eldorado

    Rachel Mizrahi

    Parution : 31 Décembre 1975 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Beau mais pas jeune, acteur mais raté, américain mais exilé, John D. Alighieri croit être venu en Suisse pour y jouer un rôle, petit, dans un film, non moins petit, mais le hasard (ce sale étranger) en sait plus long, et lui fait rencontrer dans la nuit suisse un Don Juan en habit, qui lui fera jouer un tout autre rôle dans un tout autre film. À Eldorado. Eldorado. Un château en Espagne ? Un caveau de famille ? Une prison ? Peuplé de morts qui ne le sont pas et de vivants qui font semblant, à Eldorado le silence est d'or, les couverts en argent, et les personnes en trompe-l'oeil. Jésus, comme son nom ne l'indique pas, signe des chèques, voué à une éternité de requins. Le petit secrétaire, s'il possède une clé, n'est pas un meuble. Le chauffeur rêve de pianos à queue et cite Shakespeare dans la langue du même. La vertu des épouses couvertes de diamants, brille par son absence, et la mort est un enfant au nom de fleur. Involontaire protagoniste d'un obscur jeu sanglant entre chiens et loups, John D. descend aux enfers pour les yeux jaunes de Julia. Mais Julia aime mal, Julia aime trop. À Eldorado l'amour aussi est un piège. Qui est ami, qui ennemi ? Qui dit faux, qui dit vrai ? Quelle est la racine carrée du mal ? Pauvre Yorick, malgré lui il ne saura ; jamais jusqu'au bout, et le feu fera tomber un rideau rouge sang sur un dernier acte de Shakespeare, plein de bruit de fureur et de mort violente. Le reste est silence. Et des futurs champignons. Il faut passer par Eldorado pour découvrir qu'Eldorado n'existe pas.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Les Belles Petites

    Agnès Pavy

    Parution : 31 Décembre 1977 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Nadia et Charlotte, deux jeunes filles modernes, tentent de survivre dans la jungle des villes. Elles tâtent de tout, un peu - enseignement, secrétariat, boutiques de mode - et ont affaire à des patrons insensés, vivant à cent à l'heure ou encroûtés dans la routine. En un mot, elles trouvent que ce n'est pas toujours drôle de travailler. Contre cette vie qui n'en est pas une, elles jouent à réinventer l'amour, l'amitié, les voyages, elles font la fête. Agnès Pavy ressemble à ces deux enfants du siècle : toujours entre le rire et les larmes, avec un coeur gros comme ça, un goût féroce de la vie et une tendresse qui se cache sous un humour rose et noir.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • L'Homme de charme

    Françoise Des Ligneris

    Parution : 31 Décembre 1977 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Dilettante familier des célébrités littéraires dans les années 50, bon poète mais mauvais homme d'affaires, Jérôme s'est retiré dans son mas de la Crau, fortune défaite. La cinquantaine venue, il y vit avec Berthe son épouse, qui pourrait être sa fille, et les deux jeunes enfants qu'elle lui a donnés. Son existence a la paisible allure d'une retraite, partagée entre le farniente, la fréquentation du bistrot local, et la contemplation du troupeau de vaches exotiques et cornues qu'il tente d'acclimater au pied des Alpilles. En philosophe, Jérôme se satisfait d'être le vieux hippie du village, qui tire sa flemme avec l'astuce inépuisable des grands paresseux. Lorsque, soudain, l'occasion s'en présente, se donnera-t-il la fatigue d'être jaloux, puis celle d'être amoureux ? On ne sait jamais les surprises que la nature réserve aux plus sages, quand l'été s'en mêle, et l'herbe tendre, et quelque démon méridional... Très insolite dans son audace désinvolte, son érotisme sans péché, Françoise des Ligneris reprend la parole avec un talent tout neuf. À l'écoute de notre temps, la romancière de Fort Frédérick sait dire, à sa manière, sur le ton de l'ironie et de la tendresse, un certain goût d'être en marge, le sel du vrai bonheur, l'art de l'éphémère et le plaisir subtil, trop méconnu, des renoncements volontaires. Voici un livre qui ne ressemble à aucun autre et qui, plus que d'autres, peut-être, ressemble au rêve idyllique de notre époque.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Tristes banlieues

    Walter Prévost

    Parution : 31 Décembre 1977 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Les personnages de ce roman sont des jeunes gens - garçons et filles d'aujourd'hui entre seize et vingt-six ans - issus de milieux populaires. Nous découvrons les faits et gestes, les pensées, les désirs, les dégoûts, les espoirs et le désespoir de tout ce petit monde : Olivier, 17 ans, jeune chômeur (il a été manutentionnaire quelque temps) ; Catherine, 22 ans, caissière dans un supermarché, elle est mère célibataire (et les pages sur son petit Christophe traduisent merveilleusement l'amour maternel) ; Patrick, 26 ans, qui a participé à Mai 68 mais ne croit plus à la révolution. Il travaille comme contrôleur dans un aéroport. Il est heureux en amour avec Marie, qui s'occupe d'une école maternelle. Philippe est un jeune ouvrier imprimeur, il vit, sans être marié, avec une gamine, Martine, qui finit ses études (et se découvre enceinte). Enfin, il y a Michel, jeune gigolo pour messieurs. Les lieux où se déroule l'action, en banlieue, sont très importants : cafés, supermarchés, bus, cantines, gares, postes de police. En arrière-plan il est question d'un détournement d'avion et d'une occupation d'usine. Le pirate de l'air sera abattu, et les ouvriers grévistes seront expulsés par la police. C'est très rare de lire un livre qui joigne, à des qualités littéraires de premier ordre, un intérêt de témoignage sur le monde actuel - sur des milieux dont, au surplus, la littérature ne parle guère.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Boogie

    Jean-Pierre Butaud

    Parution : 1 Janvier 1978 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le Lys écarlate : Thomas Loursin

    Gérard Néry

    Parution : 1 Janvier 1983 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le Grand Amour

    Orezza Antoine

    Parution : 24 Août 2015 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    Faisant retraite au Mont Athos, Angelo, vieux et fatigué, revoit sa vie. Il pense à ses parents, à sa vocation de médecin, à son irrésistible penchant pour les garçons qu'il a parfois combattus et auxquels il s'est parfois abandonné avec bonheur. Une langue dense, riche en images frappantes, communique au lecteur la passion contenue dans ce récit qui, bien plus qu'une confession, est la recherche pathétique de la vérité de toute vie.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Roseaux du rivage

    Briant

    Parution : 8 Avril 2016 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    Ces « Roseaux du rivage », c'est toute l'histoire d'une vie dit Henri Bourdais en parlant du livre de Raymond Briant, le long parcours d'un ouvrier ajusteur de la région nantaise souligne Gilbert Declerq. Mais c'est aussi la mémoire, la forte mémoire de l'écriture de la langue. L'auteur évoque dans son livre les « larges nappes de roseaux », qui « bruissent, chantent dans le vent ». Le style même de cette mémoire, c'est la grande rumeur des mots éclairée par la vie quotidienne du métier d'homme, des marches de la foi malgré les embûches et les doutes, de l'engagement militant aux Jeunesses Ouvrières Chrétiennes, à la CFDT. Raymond Briant est attentif à l'homme parce qu'il croit à sa bonne volonté, à la vie de la parole, à ses mots tirés à quatre épingles pour être prêt au rendez-vous des vrais lecteurs. Ceux-ci vont, viennent, s'arrêtent, s'évadent, se dépaysent se retrouvent, à l'envi dans ces cinq cent vingt pages. Ils saisissent les événements capitaux de notre siècle imprudent mais plus que cela l'essentiel de vivre avec celles et ceux qu'on aime dans le quotidien des jours. « Dans les marais de Corguen on ne sait pas trop où les routes vous mènent » écrit-il dans le chapitre trois de la sixième partie. Les Roseaux du rivage témoignent de cela, de cette obstination d'être et d'avancer sur ces voies afin de connaître le bout du chemin, de cet effort considérable d'écrire la langue mémoire, la langue parcours sur laquelle j'imagine l'écrivain sur des rives secrètes d'émotion et de sensations à récolter les mots lucides, les mots ouvrés de son travail. Le style du livre est fait « des mille ruisselets » palabrés à l'ombre du récit, à la lumière de l'intense mémoire de la nuit que l'auteur écrit. Vous y découvrirez donc l'itinéraire d'un homme vrai, de ses luttes dans la fraternité des combats syndicaux, politiques ou associatifs, l'histoire de sa foi, de sa résistance au nazisme, de ses rencontres cosmopolites, de ce carnet bleu d'André Chenailles, apprenti, de ces roseaux du rivage aux confins des solitudes... Luc Vidal.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Petit joseph

    Charles Donner

    Parution : 1 Janvier 1981 - Entrée pnb : 24 Décembre 2015

    « Il va falloir que je retrouve tout ça, le tracé exact des profils, la juste chaleur des coins d'ombre, la taille que j'avais à sept ans, le poids du cartable, la peau blanche de cette Maman qui croit que sa beauté suffit comme amour. Il va falloir retrouver les mots, les hurlements, toutes les transes de la famille Galloudec, la gueule qu'avaient nos grandes vacances de Bourg-la-Reine au Tonnerre de Brest. Il va falloir, surtout, que je retrouve ma petite soeur, son nom, Elisa, que je criais partout sans me soucier des mauvais présages ». « Je fais pas ça pour moi : j'ai tout dans la tête et ça me suffit bien. J'attends que l'orphelin arrive pour tout lui refiler ; les bonnes gens donnent leur sang, moi, je lui donne mon histoire. Les médecins ont dit qu'il lui fallait un vrai roman pour le sortir de cet orphelinat ; il paraît qu'il n'a rien, ni mère ni père, et que tous les fils de sa mémoire sont cassés. Il est comme un pantin. Je vais arranger ça, mais que personne ne crie si j'ai triché par-ci par-là, et d'abord si je dis que je suis né là, sur le pont qui saute la voie ferrée, à 7 h 23 ou à 8 h 45, dans les cahots des directs pour Antony ». Un premier roman autobiographique - la description d'un moment de l'enfance dans un milieu communiste de la banlieue parisienne - qui est, avant tout, recherche de la mémoire. Un art incisif, qui épingle l'instant ; un humour corrosif, une sensibilité d'écorché. Chris Donner a écrit le scénario du film tiré de Petit Joseph (coproduction Antenne 2 et B.Q.H.L. ; réalisateur : Jean-Michel Barjol ; distribution Gaumont).

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Perroquet manchot

    Helene Parmelin

    Parution : 1 Janvier 1974 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Clément V

    Claude Mossé

    Parution : 1 Janvier 1998 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Clément V (Bernard de Got) fut le premier des sept papes avignonnais et son pontificat (1306-1314) correspond à un tournant de la société du temps, à la fin du Moyen Age et à la pré-Renaissance. Né en Gascogne, passionné par les affaires internationales, il fut un pape lettré qui favorisa l'étude de l'hébreu et de l'arabe. Son pontificat fut marqué par le procès des Templiers.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Rendez-vous a khusdar

    Jammet Andre

    Parution : 1 Janvier 1994 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Elle s'appelle Alexandra. Elle a six ans et de grands yeux noirs à damner un saint. Sa mère est française et son père pakistanais. Un jour, son père a voulu rentrer chez lui à Khusdar, au Pakistan. Et il a emmené Alexandra. Depuis, sa mère se lamente. Elle sait que son mari ne lui rendra jamais la fillette. Elle sait que, pour revoir Alexandra et la garder auprès d'elle, elle ne dispose d'aucun recours légal. Reste les recours illégaux... incarnés par deux hommes, un Français, Donor, et un Allemand, Ziegler, qui, pour récupérer la fillette, vont devoir se donner rendez-vous à Khusdar...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Gabrielle d'Estrées ou la Passion du roi

    Jean Castarède

    Parution : 31 Décembre 1986 - Entrée pnb : 24 Décembre 2015

    1589-1599 : tout change au royaume de France. En dix années, un sursaut extraordinaire mène le pays de la ruine à la gloire. Au centre de cet échiquier où s'opposent catholiques et huguenots, Anglais et Espagnols, Allemands et Italiens apparaît le ravissant visage d'une jeune fille blonde qui règne sur le coeur du roi : Gabrielle d'Estrées. Par-delà le ballet des maîtresses abandonnées, des princesses sacrifiées, des favoris détrônés, des princes repentis, des ministres cupides ou zélés, des reines répudiées, la passion qui lie Henri IV à Gabrielle d'Estrées rend aux Français un territoire et un projet. La course brève et lumineuse de celle qui fut « presque reine », par la force de l'amour, nous est ici enfin restituée.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quartier de haute trahison

    Richard Balducci

    Parution : 1 Janvier 1988 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Zioudo-le-juif, Mangouste et Smoletti virent arriver Pierrot avec appréhension. Une grosse tête scientifique partageant la cellule d'un assassin, d'un proxénète et d'un voleur, ça promettait...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Torquemada ou l'Intolérance de Dieu

    Richard Balducci

    Parution : 31 Décembre 1991 - Entrée pnb : 25 Décembre 2015

    Qui fut réellement Tomas de Torquemada ? Ce « fou de Dieu » d'origine juive lui-même et qui pourtant se fit fort d'expulser les Juifs d'Espagne, chef suprême de l'Inquisition, ascète à coup sûr, bourreau sadique à ses heures, reste aujourd'hui encore une énigme. C'est sans nul doute ce qui a incité Richard Balducci, écrivain à l'imagination féconde, amoureux autant d'Histoire que d'histoires et d'anecdotes, auteur à succès de « La vie fabuleuse de Nostradamus », à tracer un portrait de ce personnage légendaire du XVe siècle. De 1420 - date de sa naissance - à 1498 ou il s'éteignit, Tomas de Torquemada, Grand Inquisiteur, confesseur de Ferdinand et d'Isabelle, les Rois Catholiques, vécut une période bouillonnante de bouleversements et qui annonce, d'une façon quasi prophétique notre monde actuel. Omniprésent Tomas de Torquemada s'impose. Impitoyable, il poursuit son but avec acharnement : convertir les hérétiques, les Juifs, les « Malcroyants ». Son combat est sans merci, pour la plus grande gloire de Dieu : on espionne, on emprisonne, on persécute, on brûle, on torture. Cette cruauté engendre un exode qui conduira à de grandes migrations de populations, qui vont révolutionner l'ordre de la planète. Car ce XVe siècle c'est aussi celui de Christophe Colomb, qui découvre le Nouveau Monde alors que les Juifs sont expulsés d'Espagne, celui de Charles VIII qui rattache la Bourgogne à la France, de l'Angleterre qui jette les bases de ce qui allait devenir le plus grand empire colonial. Ce roman qui a pour fond l'histoire - une histoire saupoudrée d'imaginaire et de légende - est exceptionnel par son ton et ses révélations : idéal pour mieux abreuver et exalter nos rêves !

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Elissa 1743

    Jacques Boncompain

    Parution : 31 Décembre 1989 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Avignon 1743, élève des Jésuites, François Lajeunesse entr'aperçoit, lors d'un concert, la nièce (?) de Mgr Ganganelli, légat du pape, et cette vision fugitive décide de toute son existence. Tour à tour favorisées, contrariées, manipulées, ses amours l'entraînent vers un noviciat fort profane, vers Rome, Padoue, Venise la corrompue, Paris, Versailles, les fêtes galantes de Louis XV, les faveurs de la Pompadour..., dans un tourbillon de bonheurs éphémères et de vénéneuses situations. La passion triomphera-t-elle, ou l'intrigue, ou Dieu ? La joie des corps et des coeurs, la beauté, la jeunesse peuvent-elles avoir leur place - et laquelle - dans un monde où naissance, fortune, calcul et perversité tiennent le haut du pavé ? Au siècle des Lumières, enténébré par les menées occultes de factions rivales - Église, franc-maçonnerie, diplomatie, pouvoir... -, ce roman tout en rebondissements imprévus, mi-Gil Blas, mi-Candide, célèbre l'incarnation magique du désir et de l'amour fou : Elissa.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La Vie sauve

    Mignard Annie

    Parution : 31 Décembre 1980 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Dans un Paris où les couples semblent jouer aux quatre coins, du faubourg Poissonnière à Montparnasse, des Tuileries à la rive gauche, les personnages de ce livre mènent la plus attachante, la plus insolite, des courses de relais sentimentales. Sans même s'en apercevoir, on passe des uns aux autres, de Simon le peintre à Madeleine et Georges, ses voisins braillards, dont les cris cachent le drame sordide de la vieillesse, d'Ada la tendre, à Daniel le poète aux alcools innombrables, d'Aline l'inquiète, à Joseph qui la quitte, d'Odette la désinvolten au gros Gilian qui se console de la perdre en rêvant devant les toiles de Simon... Peu à peu, la boucle est bouclée, close la ronde des petits bonheurs, des grands désespoirs dorlotés, et l'on a bientôt fait le tour des amours mortes, des amis nouveaux, des âmes à la dérive, un sourire aux lèvres et le coeur en bandoulière. Dans ce premier roman d'une facture si originale, qu'on le dirait né du macadam, de l'air du temps, des hasards de la vie, ceux qui vous sauvent de s'en déprendre, Annie Mignard révèle une étonnante maîtrise pour saisir, dans l'éclat de l'instant, les poétiques marginaux de son univers. Un décor d'époque, très actuel et réaliste, s'y dessine en filigrane, impalpable, nocturne, ironique, parfois bouffon, et les mots, tels des amoureux de Chagall, volent à l'horizontale dans le ciel des songes. Voici, neuve, jeune comme l'auteur, une merveilleuse vivacité acide, insolente, qui détonne heureusement sur le gris usé d'une littérature, souvent trop vieille pour avoir encore bonne mine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Pourquoi sarah ?

    Florence Aboulker

    Parution : 1 Janvier 1984 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Après « La femme-tendresse », Florence Aboulker nous entraîne dans un univers trouble et fascinant où l'amour et la mort se livrent une lutte acharnée autour de deux personnages profondément humains. Sarah la star, la mutante, l'objet de luxe, ne trouve le bonheur qu'avec son double, sa jumelle Julie, journaliste à New York. La mystérieuse et spectaculaire disparition de Sarah obligera Julie à rechercher les raisons de cette vie éclatée. Une quête approfondie la conduira au plus surprenant des jardins secrets de sa soeur. Qui est Sarah ? La petite fille brisée par des rêves ? La créature adulée par les foules ? L'actrice éthylique ? L'épouse-vitrine d'un aristocrate bordelais ? Julie a-t-elle été trahie par ce monstre sacré, ou n'aurait-elle mené cette danse macabre, cette descente aux enfers que pour se délivrer d'une soeur narcissique ? Les personnages de Florence Aboulker ont le poids et la chaleur de la vie, avec tous les impondérables du coeur et des sens. Ils se heurtent, se déchirent et se réconcilient, pour retrouver enfin la mort-liberté ou l'apaisement : nid de flammes où seule une horloge est restée suspendue.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les hauts pays

    Philippe Lamour

    Parution : 1 Janvier 1981 - Entrée pnb : 17 Décembre 2015

    Le personnage central du nouveau livre de Philippe Lamour, c'est la montagne. C'est ce monde encore autonome qui vit de lui-même et sur lui-même et adapte à ses lois les hommes, les bêtes et les choses dans le décor des rochers, des bois, des alpages et des eaux. Avec Philippe Lamour, on partage, avec émotion, l'existence quotidienne des montagnards : les paysans, les bergers, les forestiers, les chasseurs et les femmes de grand labeur et de grand coeur ; et les enfants ; et aussi le maire, les conseillers, les gendarmes ; et encore les moutons, les vaches, les chiens, les chamois, les coqs de bruyère, les marmottes et les aigles. On n'oubliera pas Augustin et son antique autocar, les infatigables Célestin et Joseph, et le Mile et Norbert le braco ; ni Céline, la douce institutrice ; ni le berger Adrien ni le chien Perdreau. C'est le récit simple et fort d'un haut pays, simple et fort, le pays de la liberté. C'est le roman vivant de la montagne.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty