Albin Michel

  • Le tresor du zen - l'autre rive

    Zenji Dogen

    Parution : 4 Juin 2003 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Voici ici rassemblés deux ouvrages majeurs de Taisen Deshimaru (1914-1982), moine zen de l'école soto qui fonda en France et dans plusieurs pays d'Europe de très nombreux dojos (centres de pratique).
    Le Trésor du Zen et L'Autre Rive, qui en constitue la suite, se présentent comme des commentaires de l'enseignement de maître Dogen, l'une des plus grandes figures de la tradition zen, qui en fut le véritable fondateur en transmettant dans le Japon du XIIIe siècle l'esprit et la pratique du Ch'an chinois.
    À travers une discipline à la fois spirituelle et corporelle qui passe par la méditation assise (zazen), le pratiquant découvre les trois éléments fondamentaux de la libération intérieure : la respiration juste, l'état d'esprit juste, la posture juste. Telle est en substance la voie du Zen, enracinée dans la tradition du bouddhisme Mahayana, dont deux textes consacrés à l'amour et à la sagesse sont également commentés par l'auteur.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le recueil de la falaise verte

    Anonyme

    Parution : 29 Mars 2000 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Maryse et Masumi Shibata continuent à nous livrer le fruit de leurs recherches de textes, inédits en France, du Tch'an chinois et du Zen japonais. Ils nous offrent ici les dix-sept kôans principaux tirés du Recueil de la Falaise verte, la bible des fameuses phrases énigmatiques parfois employées par les maîtres du bouddhisme extrême-oriental pour éveiller leurs disciples. D'une rare et surprenante poésie, ces kôans, appelés également "règles", sont commentés par des grands maîtres de la tradition. Cet ouvrage présente aussi d'autres oeuvres empreintes des subtilités de "l'esprit d'éveil" cher au Tch'an et au Zen : La Montagne froide réunit des poèmes de Han-chan, ermite chinois du IXe siècle ; Le monde est lamentable et mélancolique est un conte inoubliable de Kunikida Doppo, écrivain japonais de l'ère Meiji, qui assista aux bouleversements vécus par le Japon traditionnel au XIXe siècle ; enfin, des poèmes de Sengaï (1750-1837) regroupés sous le titre Le monde est éphémère mais je suis joyeux.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Lumière du Satori rassemble des conférences données par Evelyn de Smedt sur le Komyo Zo Zanmai (littéralement "le Samadhi du réceptacle de la grande sagesse"). Ce texte, écrit vers 1278 au Japon par le successeur de Maître Dôgen, resta secret jusqu'à l'ère Meiji, au XIXe siècle. Seuls quelques rares disciples en recevaient l'héritage au moment de succéder à leur maître. Taisen Deshimaru entreprit de commenter le Komyo Zo Zanmai en 1981. Evelyn de Smedt développe ici l'essentiel des paroles qu'il prononça peu de temps avant sa mort.
    Ce chef-d'oeuvre d'une rare profondeur et les commentaires modernes qu'il suscite forment une réflexion éclairante sur la "grande assise", la méditation en zazen, qui est le fondement du zen et remonte à l'éveil du Bouddha.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty