Sciences humaines & sociales

  • Pourquoi l'Europe ; réflexions d'un sinologue

    Jean-François Billeter

    Parution : 2 Janvier 2020 - Entrée pnb : 12 Décembre 2019

    La Chine et l'Europe relèvent de deux traditions politiques différentes. En retraçant leur histoire et en les comparant, Billeter en arrive à une compréhension profonde de l'une et de l'autre, précisément au moment où celles-ci entrent en conflit. Depuis un siècle en Chine, les forces du progrès se sont continûment inspirées de la tradition européenne. Or, l'ambition du pouvoir actuel est de les vaincre et d'entraver leur action partout ailleurs. Quand le pouvoir se réclame de la grandeur passée de la Chine, il lance un défi à l'Europe, défi que celle-ci se doit de relever, puisqu'elle dispose des ressources nécessaires. Encore faut-il qu'elle tire de son histoire un nouveau projet politique et philosophique. Billeter en pose les principes, ceux d'une véritable... "révolution culturelle".

    Éminent sinologue, Jean François Billeter a dirigé le département de langue et littérature chinoises de l'université de Genève. Il a publié plusieurs ouvrages aux éditions Allia, dont Leçons sur Tchouang-tseu, Contre François Jullien, Un paradigme et Esquisses. En 2013, il a reçu le prix culturel de la Fondation Leenaards. En 2017, il a publié Une rencontre à Pékin et Une autre Aurélia, couronnés du prix Michel-Dentan, du prix Roger Caillois de l'essai et du prix Psychologies magazine.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Atlas des inégalités ; les Français face à la crise

    Hervé Le Bras

    Parution : 10 Septembre 2014 - Entrée pnb : 12 Septembre 2014

    Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette. 
    Le format EPUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.
    Plus de 120 cartes et infographies pour dresser l'état des inégalités en France.
    - Densité démographique, mortalité, fécondité : un portrait de la population française.
    - Les territoires de l'inégalité : chômage, éducation, revenus.
    - Les facteurs déterminants de l'exclusion.
    - La géographie du vote : l'expression politique d'un désarroi.
    Les cartes inédites soulignent crûment les différences de patrimoine, d'éducation, de réseau de relations, de sexe, de mentalité, qui fabriquent l'inégalité des chances et des revenus. Un ouvrage essentiel pour comprendre la France contemporaine et envisager les moyens de son redressement.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • élite et libéralisme

    Olivia Leboyer

    Parution : 18 Janvier 2012 - Entrée pnb : 16 Juillet 2014

    Les régimes démocratiques supposent¿ils une difficulté à penser l'élite ? Celle-ci est-elle synonyme de privilèges, d'inégalités, de domination, voire d'injustice ? Complexe, plurielle, la pensée libérale décline divers types d'élite, d'ordre politique ou social. En confrontant trois grandes expressions de la pensée libérale – François Guizot antidémocratique, Friedrich A. Hayek donnant la primauté aux principes libéraux, John Rawls pour qui libéralisme et démocratie se fondent harmonieusement –, Olivia Leboyer explicite trois conceptions singulières des principes de liberté et d'égalité, trois modes de compréhension de la démocratie, montrant comment élite et démocratie libérale s'opposent ou se complètent. Peut-on parler pour autant d'un élitisme libéral ? Au¿delà des stigmatisations dogmatiques, des exaltations néo libérales et des traditions républicaines de l'excellence, une mise au point historique de grande actualité.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les années quatre-vingt ont tourné le dos à la croissance et à ses sirènes. En échange, elles ont découvert la France inégale et l'effritement des solidarités. La crise de l'État-providence, la crise des redistributions, la crise des idéologies, la crise tout court mettent un terme à tout un lot de certitudes. Tout redevient possible. Pêle-mêle, égalités et solidarités se trouvent ballottées et contestées. Les égoïsmes les plus stupides passent pour des options de bon sens. On s'y perd. Il faut remettre le jeu à plat sur la table et examiner point par point qui est égal de qui et ce qui se cache derrière l'exigence de solidarité. Mais au-delà de l'immédiat, « Inégalités et Solidarités » amène les auteurs à s'interroger sur les effets de la loi de la nature, sur la lente sélection des instincts sociaux qui, par-delà l'élimination des plus faibles, constituent le sentiment altruiste et ses différentes formes morales et institutionnelles. « Inégalités et Solidarités » permet ainsi de donner un contenu aux notions et aux options, de comprendre l'échange social, ses alliances, ses évolutions. « Inégalités et Solidarités » s'adresse aux travailleurs sociaux désireux de se former réellement, mais aussi à tous ceux qui veulent y voir clair dans des interrogations particulièrement actuelles.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'ouvrage présente une étude théorique et expérimentale des processus sous-jacents au développement de la quantification, et à l'acquisition de la conservation du nombre chez les enfants d'âge préscolaire. Dans la partie théorique, sont exposés les faits et les théories relatifs à la genèse du nombre et, plus particulièrement, aux connaissances arithmétiques et numériques élémentaires, depuis les recherches de Piaget, jusqu'au foisonnement de travaux et de modèles explicatifs qui lui ont succédé. Quant à la partie expérimentale, deux interrogations en constituent le point de départ. La première concerne les raisons qui pourraient expliquer l'antériorité de la conservation de l'inégalité numérique sur celle de l'égalité numérique. La seconde a trait au rôle des connaissances sur les transformations d'ajout et de retrait, quant à l'acquisition des conservations de l'inégalité et de l'égalité numérique, connaissances dont on sait - depuis les travaux de Gelman - qu'elles sont extrêmement précoces. L'hypothèse générale avancée intègre les relations complexes entre conservation, addition, soustraction et cardinalité. Quatre expériences ont été réalisées pour vérifier cette hypothèse. La première est une étude transversale, réalisée à partir d'un échantillon de deux cent quarante enfants qui dresse un état des lieux relatif aux conduites de quantification. Les trois suivantes mettent en oeuvre des situations d'apprentissage, impliquant davantage le fonctionnement écologique du sujet, et dont l'objectif est de tester, plus précisément, l'hypothèse générale retenue. En conclusion, une interprétation est proposée, qui tente de rendre compte du développement des processus qui sous-tendent les conduites de quantification et de conservation chez les jeunes enfants, compte tenu des résultats expérimentaux obtenus, et des analyses théoriques effectuées dans la première partie du travail.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty