Vie pratique & Loisirs

  • Stress, anxiété, dépression... Et si l'exercice physique nous permettait d'éviter le burn out ? Et si la marche, en particulier, avait des vertus thérapeutiques ? C'est le propos de ce livre, qui s'appuie sur les dernières recherches en neurosciences pour décrire les bienfaits de la marche à pied et proposer plusieurs protocoles afin de lutter contre l'épuisement.
    Il commence par décrypter les mécanismes grâce auxquels l'exercice physique peut faire office de thérapie mentale. Pas à pas, il vous accompagne ensuite dans l'exercice de la marche, votre meilleur allié contre le stress. Pour finir, exercices à l'appui, il vous aide à mettre en place une bonne hygiène de vie en pratiquant au quotidien pour vous immuniser à long terme.

    prêts illimités - durée illimitée
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Marche et invente ta vie

    Bernard Ollivier

    Parution : 11 Février 2015 - Entrée pnb : 13 Mai 2020

    Rebattre, entre 14 et 18 ans, les cartes de leurs vies un peu biseautées par des enfances brisées, c'est le contrat que Seuil, association atypique en France, propose à des adolescents égarés, embourbés dans des conflits familiaux, des bandes ou des séries de délits qui les ont conduits dans une impasse ou en prison.
    Le contrat proposé est simple et brutal : marcher un peu moins de 2 000 kilomètres, sac au dos, pendant trois mois, par tous les temps et en toutes saisons, dans un pays étranger. Et avec une contrainte terrible pour eux : ni musique, ni téléphone, ni internet pendant 110 jours !
    À ce pari fou, une seule règle : c'est le jeune qui est maître de dire « j'arrête » ou « je continue ». Dans tous les cas, c'est son juge qui arbitrera.
    Ce qu'ils gagnent ? Une place dans la société qu'ils avaient rejetée.
    Douze ans après le premier départ, que sont devenus ces gamins perdus, ces possibles gibiers de potence ? Attention aux jugements hâtifs. Ceux qui « ratent » une marche ne ratent pas obligatoirement leur réinsertion et ceux qui font une rechute ne ratent pas nécessairement leur vie. Pour savoir, il fallait les revoir, ceux qui ont « réussi » et ceux qui ont « échoué ».

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au-delà des mers. Souvenirs d'un marcheur

    Yves Gallot

    Parution : 24 Février 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Antoine de Baecque, qui connaît L'art de marcher, a donné sous ce titre, en 2013, un ensemble de textes d'Yves Gallot, précédé d'une copieuse préface. L'ouvrage que nous publions, s'il lui ressemble, est néanmoins différent. Il reprend la genèse de ce qui allait devenir, en 1898, L'art de marcher et, en 1909, Souvenirs du célèbre marcheur Gallot.Tout commence le 20 décembre 1896 dans le Journal des Voyages par un entretien avec l'étonnant marcheur Gallot, présenté comme une sorte de phénomène et qui ne rechigne pas à conter ses exploits. Si bien qu'il est invité à les partager plus largement dans les numéros suivants. Du 27 décembre au 14 février de l'année suivante, les lecteurs de l'hebdomadaire y lisent donc les huit livraisons des Souvenirs d'un marcheur, situés Au-delà des mers comme le précise un surtitre. Il s'agit en effet de ses aventures américaines, et il n'y est pas question que de marcher. Pour faire bonne mesure et à la demande de « nombreux lecteurs » (ils deviendront ses « nombreux amis » dans l'ouvrage publié en 1898), le feuilleton est prolongé par un article intitulé L'art de marcher.On notera avec un sourire que si, dans le Journal des Voyages, la caution littéraire utilisée par Gallot était Paul de Kock, il utilisera ensuite les exemples plus prestigieux de Victor Hugo et de Jean-Jacques Rousseau.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty