• Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

    Anna Gavalda

    Parution : 19 Octobre 2014 - Entrée pnb : 18 Juillet 2019

    Neuf nouvelles parmi les douze qui constituent le célèbre recueil d'Anna Gavalda : I. I. G., Cet homme et cette femme, Ambre, Permission, Le fait du jour, Catgut, Junior, Pendant des années et Clic-clac. D'une plume alerte, Anna Gavalda croque des morceaux de vie souvent drôles, parfois grinçants ou graves. Avec son sens aigu de l'observation, elle esquisse de manière enlevée les plus petits détails, les travers les plus subtils, les plus cocasses, les plus ridicules de notre société.

    D'une voix douce et sensible, Anna Gavalda, l'auteur en personne, nous lit ces courtes nouvelles au charme pétillant. Un moment d'écoute tendre, irrésistible et jubilatoire !

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • Coule la Seine

    Fred Vargas

    Parution : 13 Mai 2015 - Entrée pnb : 28 Novembre 2019

    « Danglard connaissait assez le commissaire pour comprendre, à la variation d'intensité de son visage, que quelque chose d'intéressant s'était produit ce matin. Mais il se méfiait. Adamsberg et lui avaient des conceptions très éloignées de ce qu'on appelle un "truc intéressant". Ainsi, le commissaire trouvait assez intéressant de ne rien faire, alors que Danglard trouvait cela mortellement paniquant. Le lieutenant jeta un coup d'oeil soupçonneux à la feuille de papier blanc qui voletait entre les mains d'Adamsberg. [...] À vrai dire, il s'était accoutumé à cet homme, tout en s'irritant d'un comportement inconciliable avec sa propre manière d'exister. Adamsberg se fiait à l'instinct et croyait aux forces de l'humanité, Danglard se fiait à la réflexion et croyait aux forces du vin blanc.»
    © Éditions Viviane Hamy, novembre 2002
    © et (P) Audiolib, 2015
    Couverture : © Edmond Baudoin
    Durée : 2 h 55 min

    20 prêts - 84 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
  • Le horla

    Guy de Maupassant

    Parution : 1 Janvier 2009 - Entrée pnb : 28 Novembre 2019


    Confession lucide et maîtrisée d'un homme qui assiste au naufrage de sa propre raison, Le Horla nous révèle la trajectoire secrète et fulgurante qui relie la plénitude de la santé au martyre de la démence. Nul autre récit fantastique - en raison, peut-être, de certains accents autobiographiques propres à Guy de Maupassant - n'a développé avec plus de rigueur et de vérité clinique l'implacable logique de l'imaginaire.


    Le Horla (deuxième édition) a été publié pour la première fois en 1877.


    Michael Lonsdale, après une enfance à Londres puis au Maroc, il réside en France à partir de 1947 et débute au théâtre, notamment, avec Roger Blin. Il a tourné dans des films d'auteurs exigeants comme dans les plus grandes productions internationales (James Bond -Moonraker, Le Nom de la Rose, Les Vestiges du jour). Sa carrière au théâtre comme au cinéma est impressionnante. Il joue pour des metteurs en scène comme Buñuel, Duras, Losey, Malle, Robbe-Grillet, Sautet, Truffaut, Welles, Jean Eustache, Jean-Pierre Mocky. Grand lecteur, il prête sa voix à des textes littéraires et philosophiques à la scène et en livres audio.




    20 prêts - 84 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
  • D'ombre et de silence

    Karine Giebel

    Parution : 14 Mars 2019 - Entrée pnb : 1 Mars 2020

    Huit nouvelles qui vont vous glacer le sang...

    " Écrire une nouvelle, c'est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d'émotions qu'en plusieurs centaines de pages. C'est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant. " Karine Giebel

    Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle. Voici l'occasion de (re)découvrir le talent de cet auteur, grâce à ce recueil de huit nouvelles noires, humaines, engagées...

    15 prêts - 2190 jours
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le contraire de un

    Erri De Luca

    Parution : 22 Octobre 2014 - Entrée pnb : 18 Juillet 2019

    Sélection de neuf nouvelles du recueil Le contraire de un : Mamm'Emilia, Fièvres de février, La chemise au mur, Annonce jamais envoyée, Ouïe : un cri, Vue : un volcan, Odorat : brioches et autres gaz, Le pilier de Rozes, Vin. Nous y retrouvons les thèmes chers à l'auteur de Trois chevaux et de Montedidio : la solitude, la foi, le combat politique, la rencontre amoureuse...

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • La ronde et autres faits divers

    Jean-Marie Gustave Le Clézio

    Parution : 13 Décembre 2020 - Entrée pnb : 4 Décembre 2020

    Dans La ronde et autres faits divers, J.M.G. Le Clézio donne aux faits divers de nos journaux leur titre de noblesse, comme un défi à la bienséance littéraire. Il n'y a plus de genre mineur lorsqu'un écrivain met tout son art, toute sa sensibilité dans la contemplation amoureuse des êtres et de leur environnement. Qu'il s'agisse d'un vol à l'arraché qui sombre dans le sang, de l'exploitation d'un immigré clandestin ou de l'irrémédiable dégradation d'une petite ville, l'auteur accomplit ce prodige de nous faire entrer au coeur des sentiments, de changer notre voyeurisme en tendresse.

    Bernard Giraudeau, qui incarne à la scène et à l'écran des personnages si différents, choisit de lire ces faits divers avec une sobriété qui en accentue l'émotion.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • Sélection parmi le recueil de nouvelles « La Maison de Claudine » paru en 1922, le CD ouvre sur « Ma mère et les bêtes » lu par Colette elle-même en 1947. Sa voix aux couleurs de sa terre et ses voluptueux r roulés ensoleillent les oreilles. Puis la chaleureuse Anny Duperey prend sa suite avec panache pour nous lire comme autant de contes « La Petite », « La Noce », « Où sont les enfants ? », « Maternité », « Le Rire » et « La Noisette creuse ».

    « Que tout était féerique et simple, parmi cette faune de la maison natale... Vous ne pensiez pas qu'un chat mangeât des fraises? Mais je sais bien, pour l'avoir vu tant de fois, que ce Satan noir, Babou, interminable et sinueux comme une anguille, choisissait en gourmet, dans le potager de Mme Pomié, les plus mûres des "caprons blancs" et des "belles-de-juin". C'est le même qui respirait, poétique, absorbé, des violettes épanouies. » C.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • La trentième année

    Ingeborg Bachmann

    Parution : 29 Juin 2016 - Entrée pnb : 6 Juin 2019

    Ingeborg Bachmann a près de 30 ans lorsqu'elle écrit cette nouvelle. Le personnage qu'elle met en scène a vécu jusqu'ici « sans s'en faire ». « Jamais il n'a pensé que pût être prononcé le mot décisif, et que le jour viendrait où il devrait montrer ce qu'il savait faire et penser, où il serait forcé d'avouer ce qui lui tient vraiment à coeur. » Le jour vient pour lui de faire l'expérience de la douleur. Puis, de brisure en brisure, celui qui va sur ses trente ans arrive enfin au terme de son accomplissement.
    "Étant très jeune, il avait souhaité mourir prématurément. Mais maintenant, il voulait vivre... Maintenant, il mettait sa foi en lui-même quand il faisait quelque chose ou quand il s'exprimait... Et il avait confiance en des choses qu'il n'était pas besoin de prouver : les pores de sa peau, le goût salé de la mer, l'air fruité, tout ce qui était particulier."
    I.B.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • écouter le noir

    ,

    lu par Sophie LOUBIERE; Stéphane RONCHEWSKI Parution : 9 Avril 2020 - Entrée pnb : 17 Avril 2020

    Les grands noms du thriller français mettent nos sens en éveil.

    Treize auteurs prestigieux de romans noirs sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d'ordre est le même pour tous : nous faire tendre l'oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définitions de l'audition.

    Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots... et jusqu'à la chute.

    Éclectique et surprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

    Laissez-vous chuchoter à l'oreille, venez
    Écouter le noir.

    15 prêts - 2190 jours
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Violon de Rothschild, suivi de La Princesse

    Anton Tchekhov

    Parution : 20 Octobre 2020 - Entrée pnb : 17 Octobre 2020

    Iakov, fabricant de cercueils et violoniste occasionnel, éprouve une réelle aversion pour le jeune flûtiste juif Rothschild. Marfa, sa femme, évoque les rares instants de bonheur auprès de leur petite fille morte des années auparavant, dont il a oublié jusqu'à l'existence... Seul, il songe à sa vie, gâchée, et tout lui apparaît n'avoir été que perte. Quant à la princesse Véra Gavrilovna, elle a coutume de prendre sa retraite estivale dans un monastère, pour y « soigner son âme ». Entourée de tous les égards dus à son rang, elle croit éveiller tendresse et admiration grâce à la générosité dont elle se targue.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • Le Funambule, suivi de L'Enfant criminel

    Jean Genet

    Parution : 28 Septembre 2020 - Entrée pnb : 24 Septembre 2020

    En 1955, Jean Genet rencontre Abdallah Bentaga, un jeune acrobate, avec lequel il vit sa plus belle et dramatique histoire d'amour. Il lui dédie « Le Funambule », un long poème amoureux, mais aussi une réflexion sur les voies de la création : variations sur une dramaturgie du cirque, du théâtre et de la danse. Dans « L'Enfant criminel », dont l'édition originale de 1949 fut censurée, l'auteur raconte son passage après ses premiers larcins dans des maisons de correction de l'assistance publique et dévoile « le mystère de ces bagnes pour enfants ».

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
  • Félicité

    Katherine Mansfield

    Parution : 18 Février 2021 - Entrée pnb : 3 Février 2021

    Contes du quotidien, les quatorze histoires réunies dans cet écrin conjuguent reviviscences d'enfance en Nouvelle-Zélande, échappées oniriques, portraits saisissants, émotions brutes et découverte de la mort et de ses avatars. Dans « Prélude », « Félicité », ou encore « Je ne parle pas français », le ressenti prend le pas sur l'action et se mettent à nu d'inquiétants rapports de force au sein même des relations les plus familières. Ce recueil a assis la réputation de Katherine Mansfield comme la plus grande virtuose de la nouvelle moderniste.

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
empty