• L'un seul

    Olivier Thiébaut

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Que l'on soit une brave dame pipi un peu dealeuse sur les bords, un simple voyageur aux prises avec un commando terroriste, un éminent psychiatre amateur de pommes, un couple gastronome recevant une visite impromptue, un huissier que le retour des beaux jours enchante, ou encore un veuf rapidement consolé par sa belle-fille et son cancer... la mort se drape toujours de solitude. Entre amertume et dérision, Olivier Thiébaut nous donne à lire dans ces 17 nouvelles, la noirceur du monde avec une lucidité cruelle et une écriture épurée qui allie la beauté au désespoir.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Passage à Etmo

    Aymeric Patricot

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Au coeur d'un mas provençal, de lointains cousins - pour le moins singuliers - se retrouvent. Derrière l'apparente légèreté de cette tribu improvisée, bien des émois se préparent...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'année nouvelle : le recueil

    Collectif

    Parution : 1 Janvier 1993 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    L'Année nouvelle est un projet culturel et scientifique, articulé autour de la nouvelle francophone contemporaine. Ce recueil a été choisi comme livre thème de la Fureur de lire 1993.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Des nouvelles de Palaiseau

    Inconnu

    Parution : 1 Janvier 1994 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Un Don Juan pervers, un mystérieux milliardaire allemand, des couples qui se font et se défont, de jeunes Européens cosmopolites, un bourreau nazi mélomane, un mort qui ne l'est pas vraiment, une amante solitaire, un petit fonctionnaire africain et sa soeur junkie à Harlem, un ethnologue pris dans le cauchemar d'une dictature de l'avenir, tels sont les personnages, tantôt tragiques, tantôt comiques, qui peuplent ces dix nouvelles écrites par les lauréats et les membres du jury du 13e Concours Francophone de la Nouvelle de Palaiseau. La variété des talents et des styles ici réunis démontre une fois de plus la capacité de l'écrit à nous faire sourire, rêver, compatir, bref à nous divertir de mille et une manières, toutes différentes les unes des autres, et pourtant toutes citoyennes de l'unique et indivisible République des Lettres.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Il a neigé cette nuit

    Marie Rouanet

    Parution : 31 Décembre 1996 - Entrée pnb : 30 Décembre 2015

    Chez Marie Rouanet, le blanc est la couleur de la douleur et de la mort qui rôde, sans cesser d'être celle de la lumière. Le jour blanc qui ouvre ce recueil, est celui d'une double révélation : celle du merveilleux mystère de l'antipetitserpentigraphe, sur lequel s'achève Nous les filles, et celle d'une inquiétante invasion souterraine qui menace le paradis du vieil homme et de l'enfant. Puis, ce sont les trois douleurs du Triptyque à sainte Valérie : l'insecte transformé en bijou vivant, l'aveugle dans le train et l'enfant qui meurt. Deux arbres, un mimosa et un gommier bleu, introduisent à la lecture de destins pathétiques. Rien n'est plus blanc que la neige qui tombe comme un rideau sur la fin de la vieille tante, mère sans l'être et mal aimée. Tout cela serait insupportable, sans l'écriture limpide de l'auteur et son extraordinaire capacité d'amour et de vérité.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un jour de bonheur

    Ecole De Brive

    Parution : 31 Décembre 1998 - Entrée pnb : 5 Décembre 2015

    Voici, pour la troisième fois, après Rentrées des classes (1997) et L'or du temps (1998), ce recueil de nouvelles qui rassemble, chaque automne, les huit écrivains de l'École de Brive. Pour manifester aux yeux de tous, et d'abord les dizaines et les dizaines de milliers de leurs lecteurs fidèles, la cohésion du groupe et le sens de l'amitié qui les unit. Un jour de bonheur, tel est le thème retenu cette année. Le champ est vaste : le bonheur a mille visages. Aussi bien, ici, chacun chante sa chanson personnelle. Souvenir intime ou histoire imaginée, peu importe. Ce qui compte, c'est la voix, et qu'elle sonne juste et qu'elle dise vrai. En quelques pages, chacun de nos amis révèle une part de lui-même que nous ne connaissions pas. Il nous en devient plus proche, plus fraternel. C'est pour nous rendre plus heureux qu'il nous raconte son jour de bonheur.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Les saisons et les monstres

    Jacqueline Weyl

    Parution : 31 Décembre 1997 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Quand manquent les certitudes, quand le doute sur soi s'insinue, les monstres sont partout, prêts à envahir nos existences quotidiennes. Alors, la vie la plus banale peut sombrer dans le drame. D'une plume ironique, souvent féroce, Jacqueline Weyl s'applique à décrire ce basculement vers le néant, les menaces de la maladie, de la solitude, de la mort.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les nouvelles lettres de mon moulin

    Michéa Jacobi

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 18 Novembre 2015

    En une espèce de remake très sensible, sorte de mise à jour un siècle après, Michéa Jacobi, immergé dans sa Provence et dans sa connaissance d'Alphonse Daudet, reprend toutes les nouvelles des Lettres de mon Moulin. Respectueux et iconoclaste, inventif et libre, il retrouve avec un réel bonheur la tonalité de son prédécesseur. Pour l'anniversaire de la mort de Daudet, voilà un bel hommage. Le lecteur qui a en mémoire Les lettres de mon moulin prendra un vrai plaisir à retrouver cette même musique. À la manière de... Non, car l'auteur ne pastiche pas. Sa démarche est plus proche du jazz. Jacobi prend ses standards, Maître Cornille, Les Vieux, Le curé de Cucugnan etc... et fait un nouvel arrangement. Tout y est, le climat, les personnages, l'histoire. Quelquefois, la version 1997 colle de près à la version originale. Dans Les Étoiles, Jacobi finit l'histoire là où Daudet n'avait pas osé le faire. Le troisième âge a changé, les vieux de Daudet étaient fragiles et sédentaires, ceux de Jacobi, modernes et agités, sont membres d'un club du troisième âge. Quand à Vié d'or, on aura compris qu'ici l'histoire se sépare de celle de Daudet, mais, comme l'Homme à la cervelle d'or, il dépense sans compter.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Nocturnes

    Daniel Arsand

    Parution : 1 Janvier 1995 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Près d'une carrière, Laurent se bat à mains nues avec la mort. Au coeur du XVIIe siècle, Claude Degueltes, poète de son état, périt sur le bûcher, par amour pour sa cousine et par haine de tout pouvoir, et Heinrich von Astel est égorgé par des chiens, au bord d'une fosse. Autant de destins, autant de nouvelles venues d'Europe à travers les temps. Même dans la splendeur du jour, chaque personnage de ce livre s'abandonne à ses démons familiers, à sa nuit intérieure peuplée d'abeilles, de faucons ou de fleurs. Leurs histoires s'achèvent sur l'immobilité des corps et le mystère d'un regard.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Caresses d'ortie

    Florence Bouhier

    Parution : 1 Janvier 1990 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Le désespoir, oui, peut-être, mais un désespoir qui sifflote, les mains dans les poches, en marchant au bord des précipices. Il reste toujours la vie, celle qui même nue, mérite d'être vécue.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Yaba terminus

    Achille Ngoye

    Parution : 1 Janvier 1998 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Au Yaba Terminus, hôtel minable de Lagos, l'ancienne capitale du Nigéria, échouent les immigrants, fuyant l'Angola, le Congo-Brazzaville ou le Congo-Kinshasa, en route pour l'Europe qu'ils n'atteindront jamais. Descentes de police, planques, magouilles, assassinats, suicides, sont leur quotidien. Pour quitter le Zaïre, Midy a vendu à L'insu des siens la parcelle familiale, pensant retrouver son petit ami et ne réussissant qu'à se faire refouler à la frontière belge... Fraîchement débarquée au Yaba, elle est prise dans le cercle vicieux du vol, du mensonge et du trafic... Cette longue « novella » inaugure un recueil très noir, tableau désespéré de l'Afrique contemporaine et des immigrants en banlieue parisienne. Trois romans ont déjà fait remarquer Achille F. Ngoye comme un styliste tout à fait à part. Son talent d'observateur sans indulgence, jamais cynique, son humour et sa verve donnent leur ton totalement inédit à ces textes féroces.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Jeux

    Sylvie Weil

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Du fin fond de la France profonde aux ghettos noirs d'Amérique, ces cinq nouvelles de Sylvie Weil nous parlent de destinées féminines affrontées à la guerre, à l'amour ou à... l'ennui. Comment échapper au carcan du conformisme, à la bienveillance étouffante ou à l'indifférence non moins nuisible des parents, du village, de la ville anonyme ? Chacun(e) se reconnaîtra dans l'une ou l'autre de ces histoires minuscules dont l'accumulation, au bout du compte (et des contes), produit l'Histoire majuscule. Et, ce qui ne gâte rien, ces manières de biographies miniatures sont servies par une plume superbe, aussi élégante que précise.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Bénitiers du diable

    Brigitte Masquet

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 2 Décembre 2015

    « Le voyage à Constantinople », « La mauvaise vie », « Les vainqueurs », « Aurore et Marion », « Les grands froids », « Les feuilles de pêchers », « L'ombre d'un doute », « Les coups du sort » sont huit histoires vraies ou inventées, s'échelonnant de 1915 à 1993, et toutes resituées à Latillé, petit village près de Poitiers, que l'auteur connaît bien pour y avoir passé toutes ses vacances pendant près de cinquante ans. Plus sociologiques que psychologiques, ces nouvelles évoquent des épisodes souvent difficiles de la vie des gens, racontés du point de vue contemporain par une narratrice qui participe des mentalités villageoises tout en observant une distance qui permet l'humour. En concentrant ses histoires dans un même village, l'auteur nous donne à voir l'évolution des mentalités rurales tout au long du XXe siècle. Mais les thèmes abordés (mensonges, jalousie, viol, kidnapping, séduction et abandon...) et le ton utilisé donnent à ces nouvelles une dimension universelle. On rit, on sourit, on s'émeut, et l'on mesure combien le poids des conventions peut dénaturer les meilleurs sentiments dans un quotidien aux apparences paisibles.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'école des rois

    Jean De Monarga

    Parution : 1 Janvier 2000 - Entrée pnb : 17 Mai 2017

    De Ésope le conteur, l'esclave noir à La Fontaine, fabuliste du roi, qui à son tour inspire Monarga le francophone, on reconnaît l'arbre à son fruit. Conteur, esclave du verbe, il titille les rois et les puissants qu'il revêt d'une forme animalière pour se prêter à un safari justicier, à l'image de La Fontaine qu'il désigne comme son « maître spiritueux ». Jean de Monarga nous démontre ici que la fable demeure une excellente forme du conte, parce qu'elle exprime en peu de mots un récit complet et intense à très forte densité émotive et narrative. Préface de Guy Manquessix, écrivain Reprenant par pastiches, les fables de La Fontaine, Jean de Monarga étend son coup d'oeil observateur à notre société contemporaine et à ses travers, en écrivant une satire sociale et politique. Il s'adresse aux populations de 7 à 77 ans, disant des choses sérieuses sur le ton le plus léger, tentant de danser avec le bal tragique de la vie.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Legitimes violences

    Dedeau Ysa

    Parution : 1 Janvier 1998 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    C'est qu'Ysa Dedeau s'adresse directement à nos sens, et souvent aux plus enfouis, aux moins éprouvés, par ces temps qui ne courent plus guère. Au fil de ses mots, ce qu'Ysa nous tisse, c'est ce qu'on ne voulait plus, ou n'avait plus pu, ou plus su, depuis des lustres, voir. Ce qu'elle nous livre là, à voir, à sentir, ce sont des espèces de carnets de voyage, j'ai failli dire l'agrément du voyage, mais c'est plus grave que ça. Et en même temps si léger, par la grâce du style, et de la distance qu'a son oeil, un peu décalé, ou au contraire, le nez collé dessus. En tout cas jamais détaché. Et c'est de toute façon un voyage en péniche, je le sens comme ça, tellement on a bien le temps de tout bien voir, tout sentir, creuser. Pas l'ombre d'une chance de ne pas, au fur et à mesure, se rendre compte. Jacques Serena

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Passerelles pour l'etrange

    Klein Liliana

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    La vie est pleine d'étrange, pour qui sait voir, pour qui sait entendre, pour qui est attentif. L'autre monde, le vrai, nous fait signe constamment et personne n'accomplit sa trajectoire terrestre sans avoir croisé l'inattendu, ou l'impossible. Il faut l'accepter. Le thème principal de ces nouvelles : une tentative d'esquisse de ce monde qui baigne dans ce qui nous est invisible mais tangible.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Soleils amers

    Eric Fougère

    Parution : 1 Janvier 1994 - Entrée pnb : 2 Décembre 2015

    Les lieux, le temps, la ville dans l'île, parcours qui suit la course d'un soleil amer et livre à nu les fragments d'un regard contemplatif et incisif de la terre calédonienne.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Éther bleu

    Parution : 1 Janvier 1998 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Line Llao n'écrit pas pour nous complaire. La plume gratte avec de grandes accélérations jusqu'à la stupeur de la pause. La plume gratte, nous gratte où ça fait mal. Jusque dans les retournements désespérés de l'humour. Pour dire. Pour laisser le Non déchirer le Dire. Pour déranger nos façons de dire.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Ordre

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    L'ouvrage est un recueil de récits se présentant sous la forme de tableaux écrits, réels ou possibles. Des faits, des événements, des instants ou des situations sont observés, répertoriés et classés. Chaque histoire apparaît alors comme une manière d'ordonner le monde et de le penser différemment.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cheval d'enfer

    Jean-Bernard Papi

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Marc arriva dans les premiers jours de mai à Saïda. Une petite ville algérienne accrochée à la montagne et traversée par une route qui conduit au désert. En ce temps-là habitée, en sus des autochtones, par beaucoup de militaires. Deux mois plus tard, il mourait. Sous mes yeux. Une espèce de folie héroïque l'avait poussé à faire le mariol devant la mort, comme un toréador devant le taureau. En quelques jours, j'en avais vu des hommes, et des meilleurs, tomber autour de moi, autant qu'un ancien de Verdun pendant la bataille. En y réfléchissant, j'avais beau me dire que c'était la guerre, il n'empêche. Un vrai massacre. On s'était battu pour me délivrer. Avais-je une quelconque valeur marchande ou politique, voire intellectuelle ? Rien du tout. On appliquait simplement la règle du jeu : j'avais été capturé, il fallait me libérer, question d'honneur. Si quelqu'un me l'avait demandé, j'aurais répondu que je ne valais guère plus qu'une crotte de chien. Et par-dessus le marché, moi, j'avais survécu à tous les mauvais coups ; mais pas le curé, mais pas Marc, et pas non plus le tirailleur et d'autres. J'avais bénéficié, au cours de ma capture, d'une succession de miracles, le mot n'est pas trop fort. Il fallait se rendre à l'évidence, la providence, le destin, ou, autant l'appeler par son nom, Dieu, m'avait accompagné et protégé. Pourquoi moi ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La falconniere

    Max Alhau

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    En observant la réalité, celle des êtres, des événements, des lieux, n'éprouve-t-on pas quelquefois l'impression qu'elle pourrait nous être livrée autrement ? Ce que nous voyons n'est peut-être pas exactement ce qui est ou ce qui a lieu et un regard tout autre ne parvient-il pas à bouleverser les données les plus immédiates ? C'est ainsi que se découvre un monde insolite, étrange ou inquiétant qui met à mal l'existence, le passé, l'histoire des êtres de chair ou de papier. L'inattendu survient souvent au cours de ces récits et certains héros ne savent plus très bien où se situe la vérité - leur vérité - où se trouve le mensonge. En parcourant ces nouvelles, on devine que les certitudes humaines sont fragiles, que seuls les mots parviennent à concilier réalité et fiction qui se fondent dans un même élan, une même unité.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le vin etoile

    Eric Tessier

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Le vin, pour l'ivresse. Étoilé parce que consigné. C'est la misère qui vous y attache, à ce vin-là. Il est mauvais mais pas cher et l'on peut, au fin fond de la déveine, troquer sa bouteille vide contre quelques sous qui, ajoutés à d'autres, permettront d'avoir assez pour en racheter un, deux ou trois litres. Juste de quoi tenir une soirée de plus. « Sa couleur est râpeuse, trouble, compacte, presque solide, son goût âcre et rêche. Lentement, il déchire l'oesophage et vient couler dans l'estomac, glacial. Le ventre a alors un mouvement de rejet face à cette intrusion, un spasme de dégoût qui arrache un frisson bref intense. Mais le vin n'en a cure. Il se répand déjà dans la chair, dans les nerfs, dans les veines. C'est que, hautain et sûr de lui, il parcourt d'un pas conquérant son domaine. D'ailleurs, voici déjà les cellules qui le reconnaissent et s'ouvrent, avides. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le tas

    Mathias Gosselin

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Au fond du regard la besogne avance lentement. Mon père lâche ses outils, se redresse, s'appuie sur le coude et me scrute. - C'est sympa de faire ce chantier ensemble, me dit-il. La face orientée vers le soleil, il me sourit la main placée en visière au-dessus des sourcils ; je reste de glace. De fines croûtes strient sa bouche qui dans sa jeunesse aimantait celles des femmes. Souffrant d'une maladie de peau il l'égratigne sans cesse avec ses ongles, sans se les brosser, même quand il vient de réparer le carburateur de la voiture. Ses traits se tendent, la sueur ravine ses rides. - Tu fais la gueule ? m'interroge-t-il. Mes yeux abandonnent les siens pour mes chaussures, leurs coutures qui sautent, les lacets durcis par le ciment. À la commissure de mes lèvres point un sourire. - Tu dis rien ? insiste-t-il. Son visage respire la frustration ; au lieu de l'exprimer par des paroles il fait siffler ses naseaux. - Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Je hausse les épaules et shoote dans un silex. Sa vue et sa main qui coupait la lumière trop vive chutent sur les graviers. Des mots se fendillent à la lisière de sa bouche, je les devine plus que je les entends. Dans un soupir il remue la tête de droite et de gauche. Il est à terre je suis debout mon ombre tire un trait noir sur son corps.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Traversées

    M. Ruppli-Coursange

    Parution : 1 Janvier 1996 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Ce soir-là, comme tous les soirs, il rentra assez tard de son travail. Comme tous les soirs, son geste automatique à la boîte aux lettres, qui, ce soir-là, était vide - Parfait ! se dit-il - puis les six étages, la clef dans la serrure, la porte ouverte et refermée, le coup d'oeil sur le répondeur. Le témoin ne clignotait pas, personne n'avait cherché à le joindre. Et c'était bien ainsi. Comme il désirait être tranquille, du moins tenter de l'être, avec soi-même seulement, il débrancha répondeur et téléphone. Ferma sa porte à double tour. Seul il se voulait. Sans liaison avec le monde. Contact néant, fils coupés. N'être qu'un blanc, une absence, un silence. Il décida et ne décida pas. C'était, ce soir-là, une évidence. Il se retrouvait donc face à lui-même, et il alla d'ailleurs se regarder un moment dans la glace de sa salle de bains, ce qui lui était une façon, ce soir, de prendre conscience de l'existence corporelle de ce soi qui, si souvent, tente de s'oublier en de nombreuses occupations ou vains divertissements. Puis il s'allongea sur la moquette du salon, pour sentir l'espace, le plein espace vide autour de lui. Avant d'aller, paisible, se coucher. Le matin s'ouvrait, vaste. Et sans réveille-matin ! Sa décision, en effet, demeurait irrévocable : il n'irait pas travailler.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty