FeniXX réédition numérique (Privat)

  • Fantaisies du roy : chroniques imaginaires

    Gil Leblanc

    Parution : 1 Janvier 1979 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Le Roy fit rapidement surélever le grand donjon pour installer la cloche de la Reine. Il éleva un gentilhomme à la même hauteur et à la charge de Grand Sonneur du Roy. Enfin, il désigna bon nombre de maîtres sonneurs qu'il affecta aux beffrois qu'il fit construire sur toute l'étendue du Royaume. Dès que ce réseau de transmission fut en place, l'heure légale du Royaume devint l'heure du Roy. Lorsque le souverain avait malencontreusement pris quelque retard dans son royal emploi du temps, le Grand Sonneur suspendait le vol du temps - comme dirait un peu plus tard Monsieur Lamartine - Inversement, quand le Roy trouvait le temps un peu longuet, au Conseil des Ministres, par exemple, il faisait un petit clin d'oeil à un chambellan qui sortait avec discrétion et avec pour mission d'aller dire au Grand Sonneur de précipiter le mouvement. Le Grand Sonneur précipitait à toute volée. Cette heure, plus arbitraire que purement mathématique, mit assez vite un certain désordre dans le pays ; au début, cette fantaisie avait fait sourire, elle ne tarda pas à faire grimacer. Les jours se suivaient mais ne se rassemblaient pas.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty