• Le prince

    Machiavel

    Parution : 21 Mars 2018 - Entrée pnb : 13 Mai 2020

    En 1513, Nicolas Machiavel dédie à Laurent II de Médicis un petit manuscrit. À travers ce texte, il entend transmettre au maître de Florence sa « connaissance des actions des grands hommes » et définir avec précision les qualités et attitudes indispensables à qui veut être prince.
    Dans un ouvrage qui prône l'action et l'efficacité politique - et lui vaudra d'être qualifié d'immoral -, Machiavel engage son prince à chercher le chemin de la vérité et à songer à sa prospérité.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'histoire de Rome est inséparable de l'histoire de ses guerres. De 509 à 338 avant J.-C., la cité fut en permanence menacée de disparaître : elle combattit parfois plusieurs ennemis à la fois, souvent des voisins, qui ne supportaient pas l'âpreté au gain de ses soldats et l'arrogance de ses dirigeants. Ce fut un dur « struggle for life » qui forgea les bases de sa future puissance. Car ne reconnaissant jamais aucune défaite, sans plan préétabli, elle s'empara, de 338 avant J.-C. à 106 après J.-C., pays après pays, de tout le bassin méditerranéen, et elle fi nit par contrôler un domaine immense, de l'Écosse au Sahara, de l'Atlantique à la Mésopotamie. Et puis, en 406/410 après J.-C., elle le perdit.
    Ce livre présente l'anatomie des guerres de Rome gagnées grâce à un outil militaire exceptionnel, à de grands capitaines, et à des règles sociales originales et fortes. Mais il présente aussi les guerres peu à peu perdues, les débâcles et les redditions. Il montre, à cet effet, comment la
    supériorité des techniques de combat, de l'armement, de l'organisation et d'un art du commandement sans faille s'est peu à peu usée, délitée, éteinte au sein d'un empire devenu trop vaste, confronté à de nouveaux ennemis, venus de très loin, plus féroces que jamais et inassimilables.
    Fidèle à sa méthode, Yann Le Bohec ramène le lecteur aux sources : par les textes des grands auteurs de l'Antiquité, mais aussi par l'épigraphie, et grâce aux dernières découvertes de l'archéologie, il exhume des batailles inconnues et des guerres oubliées.
    L'Histoire des guerres romaines, qui évoque la mort de tant de soldats et de grands chefs militaires qui les menèrent au combat, devient ainsi, par cette approche inédite, un texte vivant et passionnant.
    C'est l'histoire d'une milice de paysans qui a fi ni par dominer le monde.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De la guerre, livre I

    Carl von Clausewitz

    Parution : 21 Mai 2014 - Entrée pnb : 11 Juin 2014

    En 1806, à vingt-six ans, Clausewitz, officier prussien, assista à la défaite d'Iéna. Il tira de cette expérience l'idée maîtresse de son traité De la guerre (1832), dont il n'acheva que le livre I : « La guerre est un acte de violence à l'emploi de laquelle il n'existe pas de limites. »
    Pour Clausewitz, en effet, la guerre absolue est un duel qui doit conduire aux « extrêmes ». Cette définition abstraite, toutefois, ne correspond pas à la réalité, en raison de « frictions », autrement dit de déterminations - le hasard, le terrain, le moral des troupes... -, qui freinent la violence et l'empêchent de se déchaîner.
    La vraie nature de la guerre moderne n'en est pas moins saisie ici dans ce qu'elle a de vertigineux.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La guerre des parrains corses

    Jacques Follorou

    Parution : 23 Janvier 2013 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Il existe une mafia en Corse.
    Au coeur de l'automne 2012, au pied des cercueils de l'ancien bâtonnier d'Ajaccio, Antoine Sollacaro, et du président de la chambre de commerce et d'industrie de Corse-du-Sud, Jacques Nacer, le gouvernement a promis que la puissance publique ne reculerait plus. La mafia corse s'est enracinée sur l'île au début des années 1980. Depuis, elle n'a cessé d'avancer grâce au blanchiment de l'argent sale, à ses réseaux dans l'économie et le monde politique. Stratège, violente et riche, elle a transformé la Corse en sanctuaire où elle règne, impunie.
    Depuis 2008, elle connaît une brutale mutation qui décime ses rangs. Cet ouvrage raconte pour la première fois le fonctionnement interne de cette mafia au moment où les cartes sont redistribuées à coups de calibre. Il décrit aussi la nature de son emprise sur la société corse, son économie et ses élus. Sur cette île, la population est si lasse qu'elle croit que la pègre est éternelle. Ici, les veuves des victimes baissent la tête devant les assassins.
    Prononcer le mot mafia ne suffit pas à la combattre.

    Création Studio Flammarion En couverture : Illustration originale Studio Flammarion d'après une photo © Simon Weller / Photonica / Getty Images Jacques Follorou

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au Caire, Lan Jie a monté une entreprise de prostitution très lucrative. À Vladivostok, Liu Desheng est le représentant offi ciel des entrepreneurs chinois dans cette ville désertée par les ex-soviétiques. À Caracas, Fung Xi Mao, petit employé obligé de dormir dans le bistrot où il travaillait, est aujourd'hui un quincailler millionnaire. Tous sont chinois et tous ont abandonné leur pays, mus par l'envie de réussir. Ils sont ainsi des milliers à avoir quitté « l'atelier du monde » pour transformer le monde en atelier. Fascinés par leur force de caractère, leur faculté d'adaptation, leur réussite souvent spectaculaire et leur cynisme, les journalistes Heriberto Araújo et Juan Pablo Cardenal se sont rendus sur place, carnet et micro en main, là où la présence de la Chine officielle et de ces émigrants est la plus frappante : dans les pays en voie de développement. Pour recueillir les 500 témoignages qui sont le coeur de cette enquête exceptionnellement vivante, ils ont passé des nuits blanches sur des couchettes dures comme du bois, traversé la frontière sino-birmane dans un bus bondé où les passagers vomissaient, séjourné dans un Turkménistan totalitaire où la température monte à 50 degrés en plein été... Parcourant en tout 25 pays et des milliers de kilomètres, parfois au péril de leur vie.
    L'expansion de la Chine est spectaculaire, sa respectabilité est douteuse, mais nos auteurs ne jugent pas. Ils s'attachent à comprendre les mécanismes de ce nouvel impérialisme et s'interrogent : si la Chine doit être le prochain maître du monde, à quel type de monde faut-il s'attendre ?

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty