• Un guide tant sur le plan architectural qu'historique, pour tous les visiteurs. Disponible également en allemand, anglais, néerlandais.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un corps à soi Nouv.

    Un corps à soi

    Camille Froidevaux-Metterie

    Parution : 2 Septembre 2021 - Entrée pnb : 17 Août 2021

    Longtemps, les femmes n'ont été que des corps, définies par leurs fonctions sexuelle et maternelle. La révolution féministe les a délivrées de ce carcan, mais elle a aussi dévalorisé le corps féminin. N'est-il pas pourtant le noeud singulier de notre rapport à nous-même et au monde ?

    À partir d'une relecture de Simone de Beauvoir, la philosophe Camille Froidevaux-Metterie propose de le saisir sous ses deux aspects : lieu de la domination masculine et vecteur d'une pleine émancipation. Sa pensée progresse au fil d'une exploration de ces événements corporels qui scandent la vie des femmes, de l'enfance empêtrée à la ménopause invisibilisée, de la honte adolescente à la découverte de la jouissance, de l'épreuve du réel maternel aux ravages de la violence sexuelle. Au fil de ces étapes, où l'écriture en première personne résonne avec les voix plurielles des femmes, l'autrice pose les jalons qui leur permettront de reprendre possession de leurs corps, jusqu'au plus intime d'elles-mêmes. Son féminisme incarné s'attaque au socle même du patriarcat et renouvelle, à l'écoute des luttes les plus contemporaines, les fondements théoriques du féminisme.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La révolution du féminin

    Camille Froidevaux-Metterie

    Parution : 5 Mars 2020 - Entrée pnb : 26 Février 2020

    Le féminisme a produit bien plus qu'une dynamique d'égalisation des conditions féminine et masculine, il a profondément transformé nos sociétés occidentales en initiant un double processus de féminisation du social et de masculinisation de l'intime.
    Par-delà les mécanismes qui nourrissent les inégalités, les discriminations et les violences, il faut ainsi pouvoir repérer que nous sommes en train de vivre une mutation à l'échelle de l'histoire humaine : la convergence des genres se dessine qui annonce l'advenue d'un individu générique.
    Dans l'horizon d'un monde devenant neutre et égalitaire, la condition incarnée de nos existences revêt un nouveau sens. Affranchie des déterminismes tant naturels que culturels, la sexuation des corps se conçoit désormais au prisme de la singularité, comme un projet relevant de la libre volonté individuelle.
    Pour les femmes qui n'ont longtemps été que des corps, il s'agit d'éprouver une condition paradoxale, écartelée entre aliénation et libération. Analyser les modalités de l'expérience vécue du féminin, c'est alors définir ce dernier comme un rapport à soi, au monde et aux autres qui passe spécifiquement par le corps.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans cet ouvrage, Camille Froidevaux-Metterie revient particulièrement sur l'affaire Weinstein et sur ses conséquences et montre comment ce scandale marque un moment particulier dans la fondation d'un nouveau féminisme. L'auteure analyse, en philosophe et en tant que femme, des faits universels comme les règles, la maternité, les seins, le premier rapport sexuel, le passage de la cinquantaine...


    Camille Froidevaux-Metterie réfléchit aux implications de l'expérience vécue de la corporéité féminine dans nos sociétés de l'émancipation. Elle propose de tenir ensemble la lutte contre les mécanismes d'aliénation et l'aspiration à un réinvestissement positif et apaisé du corps féminin.


    « Un féminisme de l'intime »

    Le Monde, Catherine Vincent


    « Le corps féminin au coeur du féminisme »


    France inter, Laure Adler





    « Une libération qui peut désormais aller jusque dans les sphères les plus intimes de la féminité »



    France culture, Olivia Gesbert

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au début de ce siècle, Ernst Troeltsch applique au christianisme les méthodes de la rationalité historienne et inaugure, avec Max Weber, la sociologie des religions. Dans Les doctrines sociales des églises et des groupes chrétiens (1912) qui examine les éthiques chrétiennes de la naissance du Christ jusqu'aux Lumières, il circonscrit trois types sociologiques recouvrant trois rapports au monde : le type-Église (acceptation conservatrice), le type-secte (refus critique), le type-mystique (indifférence passive). Pour Troeltsch, le christianisme s'est trouvé écartelé tout au long de son histoire entre déni évangélique de la réalité séculière et nécessité historique du compromis. Il n'a ainsi pu qu'accompagner le cours moderne de la civilisation occidentale, refusant jusque dans ses formes néo-protestantes d'endosser ses implications libérales et démocratiques.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Des femmes et des hommes singuliers

    ,

    Parution : 14 Mai 2014 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Si l'égalité entre les sexes définit l'horizon des femmes et des hommes de notre temps, il demeure que les unes et les autres s'assument en tant que sujets incarnés féminins ou masculins. L'expression de leur sexuation paraît ainsi relever bien davantage de leur inclination personnelle que d'une quelconque fatalité sociale ou naturelle.
    Dans nos sociétés où les assignations de genre s'estompent et où les rôles sociaux et familiaux se désexualisent, la pleine maîtrise de sa singularité sexuée devient la marque même de l'individualité. C'est cette expérience subjectivement vécue que le présent ouvrage, fruit d'une collaboration entre chercheurs du Québec et de France, se propose d'étudier, dans un esprit pluridisciplinaire.
    Abordant la question sous ses deux versants théorique et empirique, il met au jour un rapport à soi et au monde inédit, orienté vers l'horizon de l'égalité, déterminé par le primat social de l'individu, mais rebelle à l'indifférenciation d'un individualisme désincarné.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty