• Son caractère insolite, c'est sa matière toute crue, son humanité toute simple aux prises avec les problèmes matériels et psychologiques posés par l'évolution des peuples. Pas de statistiques, peu de chiffres : « Marchés et Marchands », c'est d'abord un milieu social. Une première partie nous rappelle la nature même des échanges et nous montre pourquoi et comment les États souverains tendent à en modifier le mécanisme. Une deuxième partie dresse un tableau des commerçants blancs d'Afrique ; sociétés capitalistes en effort d'adaptation continuelle, commerçants privés luttant contre l'étouffement, grecs, portugais, libanos-syriens s'accrochant à ces pays où ils doivent rester coûte que coûte. La troisième partie traite de la promotion des africains au commerce, des « Grandes Invasions » des peuples marchands, des résistances régionales... Mais les Africains ne se contentent pas d'africaniser l'Afrique ; ils africanisent - et humanisent en même temps - les idéologies étrangères, le socialisme en particulier...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty