• De la drague

    Aurélia Briac

    Parution : 1 Janvier 1978 - Entrée pnb : 21 Janvier 2017

    Une fille, une jeune femme vend la mèche. Non plus celle, bien abstraite, de l'oppression et de la cause des femmes. Celle quotidiennement vécue, de la drague. La parole servant d'hameçon dans cette pêche, il était temps d'analyser en détail ce discours amoureux. De je vous ai déjà rencontrée quelque part à vous habitez chez vos parents ?, sans oublier c'est à vous tout ça ?, on peut boire un verre ?. Il suffit de creuser un peu les mots pour voir ce qu'ils cachent. Il y a des mots en accroche-coeur ; des mots en m'as tu vu dans mon joli costume, des mots cuits en compote, déguisés, confits. Il y a des mots crus, des mots qui abîment les choses. Le dragueur varie son style selon qu'il est marin, facho, papa, portier de nuit, président de la République, patron, chanteur de charme, agent de police ou lycéen. Aurélia Briac ne les dénonce pas, ne les critique pas, elle les fait parler simplement. Mais, que trouver sous ces mots codés, ces formules toutes faites, toujours les mêmes ? S'agit-il de véhiculer des tabous millénaires, ou de réinventer l'Amour. Ce mot fileté, majestueux, à sens unique. Ce mot qui s'ouvre sur la surprise du plaisir et se ferme dans un souffle. Pour désigner des choses aussi différentes que la vieille passion. L'à-corps. La drague. Et le nouveau rapport. On voit se dessiner ici les promesses d'une mutation. Avec la naissance d'une solidarité féminine. Aurélia Briac ne théorise pas, nous épargne les classiques anathèmes, l'agressivité. Elle se contente de croquer, de mettre en scène. C'est un ton nouveau dans l'écriture féminine, qui mêle humour et finesse avec poésie. Et on rit, oui on rit à la lecture de ce livre. Dragueurs attention ! Nombreux sont ceux qui se reconnaîtront dans ces pages, teintées parfois aussi d'une étrange tendresse. Il n'y a pas de guerre : hommes, libérez-vous !

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Évangile selon Marie-Madeleine

    Briac/aurelia

    Parution : 1 Janvier 1983 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Voici l'histoire d'un homme et d'une femme. Voici une histoire d'amour. Un peu inattendue toutefois, puisque cet homme s'appelle Jésus et cette femme, Marie-Madeleine. Dans les quatre Évangiles, Marie-Madeleine n'a droit qu'à quelques lignes. Ici, elle prend la parole. Au titre de témoin privilégié, de compagne et de confidente du Christ, mais aussi au titre de femme. Le roman d'Aurélia Briac, c'est le cinquième évangile - celui qui n'exclut rien : ni la tendresse ni l'ironie, ni la colère ni le courage. Marie-Madeleine compose des parfums, aime Jésus, marche dans le désert, se méfie des disciples, qui cherchent à l'écarter, couche sous les étoiles, ruse avec Pilate, combat Hérode, suit l'aventure jusqu'au bout. Observe, prend part, écoute, souvent joyeuse, parfois passionnée, toujours présente, toujours vivante. Le talent d'Aurélia Briac éclate dans ce roman magique et sensuel : Marie-Madeleine n'était pas une « sainte femme » ni une « pécheresse » ; elle fut d'abord, et totalement, une femme.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sois beau et parle moi

    Briac/aurelia

    Parution : 1 Janvier 1986 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Depuis toujours, ce sont les hommes qui ont dit, écrit, chanté ce qui leur plaît chez une femme. Aujourd'hui, les petites filles d'Ève croquent des pommes et ça leur va bien au teint. Aurélia Briac se contente d'observer, apportant, peut-être, quelques révélations jusqu'ici bien gardées. Qu'est-ce qui plaît, chez un homme ? Entre le frimeur de base et l'amant merveilleux, où se fait la différence ? Faut-il qu'il soit grand ? Beau ? Est-ce la moustache ? Les chaussettes ? L'épaule, place idéale pour une joue ? Un caleçon ? Les cheveux ? La main ? La bouche ? Qu'il soit riche, qui sait ? Intelligent ? Qu'il ait le temps ? Ou du charme, cet indéfinissable. Aurélia Briac mène l'enquête, coeur battant. Elle les écoute, aussi. Les laisse parler. Facile, ils adorent ça... Et les mots qu'ils emploient sont un signe des temps qui changent, mais réservent parfois de bien curieuses surprises. Comme ils sont devenus polis. Délicats. Prudents. Charmants - même s'ils ne sont pas princes -, et ça suffit. À quoi tient le secret de la séduction masculine, alors ? À une promesse dans les yeux, peut-être... Aurélia Briac promène parfois sur ses congénères une attention d'entomologiste, empreinte d'une certaine malice, qui laisse augurer de beaux jours pour les papillons.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty