Littérature générale

  • L'aventure des mots français venus d'ailleurs

    Henriette Walter

    Parution : 23 Janvier 2014 - Entrée pnb : 12 Décembre 2014

    L'extraordinaire histoire des mots et des vagues d'immigration – parfois clandestines – qui ont petit à petit donné des couleurs à la langue française.

    Qui penserait attribuer une origine étrangère à des mots comme
    jupe, épinard, braguette, ou encore
    violon ? Et pourtant, jupe vient de l'arabe, épinard du persan, braguette du gaulois et violon de l'italien.

    Si l'on sait bien que la langue française est issue du latin, on oublie souvent qu'elle s'est enrichie au cours de sa longue histoire de milliers de mots venus des quatre coins du monde : du grec, du celtique, du francique, mais aussi de l'anglais, de l'espagnol, du portugais et encore du turc, du japonais, et des langues amérindiennes ou africaines.

    En linguiste qui ne perd jamais son sens de l'humour, Henriette Walter multiplie les exemples, les anecdotes, les détails piquants pour faire de cette histoire des mots français venus d'ailleurs une aventure peu commune.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quand on aime, on donne sans compter..., et quand on sait que plus des deux tiers du vocabulaire anglais vient du français ou du latin, que le mushroom anglais est en fait le mousseron français assaisonné à la mode anglaise et que le bol français est à l'origine le bowl anglais prononcé à la française, on comprend alors qu'entre ces deux langues, c'est une véritable histoire d'amour qui a commencé il y a plusieurs siècles... et qui dure.
    Bien sûr, les peuples ont connu tour à tour une guerre de Cent Ans ou une Entente cordiale, mais les langues, de leur côté, ont constamment mêlé leurs mots pour donner parfois naissance à des "faux amis", voire bien souvent aussi à de nombreux "bons amis" : il y en a plus de trois mille dont la forme graphique est parfaitement identique dans les deux langues parmi lesquels anecdote, caricature, garage, horizon, jaguar, moustache, silicone, structure, unique...
    C'est l'histoire peu commune de deux langues voisines et néanmoins amies qu'Henriette Walter conte ici en parallèle, au fil de multiples traversées de la Manche dans les deux sens, interrompues par un grand voyage à la conquête du Nouveau Monde. En revivant cette aventure sentimentale au pays des mots, ponctuée d'une foule d'exemples, de jeux insolites et de piquantes anecdotes, on découvre que l'érudition n'est pas forcément ennuyeuse, et que l'on peut apprendre tout en s'amusant.
    Et honni soit qui mal y pense.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le français d'ici, de là, de là-bas

    Henriette Walter

    Parution : 22 Décembre 2014 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Comment la langue française s'est-elle bâtie et propagée au cours des siècles ? Comment les parlers régionaux l'ont-ils accueillie, puis enrichie ? Que reste-t-il aujourd'hui des spécificités linguistiques - accent, expressions, vocabulaire ? -, de ces multiples idiomes gui connaissent un grand renouveau en France et hors de nos frontières ?

    C'est à un véritable voyage autour du monde, avec les mots du français pour fil d'Ariane, qu'est invité le lecteur. Ainsi, selon que vous êtes d'ici, de là ou de là-bas, de Champagne, de Provence ou du Nord, mais aussi de Belgique, de Suisse, ou du Québec, sans oublier l'Afrique ou l'Asie, lorsque vous mêlez la salade, êtes-vous plutôt de ceux qui la " touillent ", la " brassent " ou la " fatiguent " ?
    Au sein de tous les pays " francophones ", ces mots et expressions sont les témoins de l'histoire de cette langue française qui, depuis le XIIIe siècle, s'est répandue hors de l'Ile-de-France pour recouvrir d'autres idiomes qui, à leur tour, lui ont apporté une couleur spécifique, différente selon les lieux.
    Grâce à de multiples cartes accompagnées de lexiques, d'anecdotes historiques ou littéraires et de récréations à base de jeux sur les mots, ce livre, à la fois érudit et ludique, rappelle que l'un des plus puissants attraits de la langue française est sa facultéà s'adapter aux lieux où elle s'est implantée au cours des siècles. Linguiste, Henriette Walter a su sortir sa spécialité du monde des érudits. Depuis Le Français dans tous les sens, ses ouvrages ont reçut un extraordinaire succès critique et public. Grand prix des lectrices de Elle avec L'Aventure des langues en Occident, Prix Louis Pauwels avec L'Aventure des mots venus d'ailleurs, elle a reçu aussi plusieurs distinctions de la part de l'Académie française et de la SGDL. Elle mélange avec intelligence savoir, pédagogie, anecdotes et humour.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Minus, lapsus et mordicus

    Henriette Walter

    Parution : 13 Novembre 2014 - Entrée pnb : 30 Mai 2015

    Dans la veine de ses plus grands succès, Henriette Walter nous embarque dans une passionnante odyssée étymologique.
    Saviez-vous qu'Olibrius était un empereur romain d'Occident (mort en 472), dont la légende a fait le symbole d'un homme incapable mais plein de jactance ?
    Que minus est l'abréviation de minus habens, " qui a moins (d'intelligence) " ?
    Que plusieurs albums d'Astérix ont été traduits en latin ?
    Que les distributeurs de billets de la banque du Vatican se lisent en latin ?
    C'est tout naturellement que nous employons tous les jours et sans y penser des mots comme lavabo, agenda, quiproquo ou constat, qui ont l'air tellement français mais qui sont en réalité des mots du latin sous leur forme d'origine, au même titre que consensus, placebo, a priori, vice versa, minus, lapsus, ipso facto ou referendum...
    Mais que dire de motus et de rasibus ? Ne serait-ce pas plutôt du " latin de cuisine ", ce pseudo-latin inventé par des érudits facétieux, toujours prêts à jouer avec les mots ?
    En passant allègrement du latin de l'Église au latin des tribunaux, et du latin des naturalistes au latin d'Astérix, Henriette Walter propose un nouveau regard sur cette langue encore bien vivante dans les usages du XXIe siècle, et pleine de ressources, que l'on s'est trop vite empressé d'enterrer. Un ouvrage ludique et passionnant, ponctué d'anecdotes, de devinettes et de récréations, pour conjuguer humour et érudition.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une fascinante plongée étymologique et naturaliste dans le mystère des océans, des lacs et des rivières.

    Saviez-vous que les " anges " de la baie des Anges étaient en fait des requins ? Que le nom du saint-pierre évoque un récit biblique ? Que le régalec, qui a tout d'un serpent de mer, est aussi appelé roi des harengs ? Que l'exocet, le pégase, le poisson-hachette ont un point commun : ils volent ? Que certains poissons changent de sexe, comme la daurade royale ou le mérou ? Que le grondin porte bien son nom, car il émet une sorte de grondement ?
    En interrogeant l'origine et le sens caché de trois cents noms de poissons, en français et dans d'autres langues (allemand, anglais, espagnol, italien, latin, grec...), Henriette Walter et Pierre Avenas révèlent leurs curieuses particularités, leur étrangeté et leur beauté. Un monde fantastique qui dépasse en imagination ce à quoi notre esprit peut rêver.
    Une odyssée enchantée et surprenante, enrichie de multiples illustrations, d'anecdotes savoureuses, de jeux interactifs, d'une fine connaissance héraldique, et de nombreux clins d'oeil gastronomiques, sans oublier l'apport essentiel des grands naturalistes, depuis Aristote jusqu'à nos jours.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty