• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Talc couleur océan

    Jacques Josse

    Parution : 20 Mai 2010 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Les amoureux de l'écriture de Jacques Josse ne s'étonneront pas qu'on poursuive avec fidélité la mise en ligne de ces textes pesés, rigoureux, rares.D'abord par choix de l'éditeur : affinité grande avec ce qu'on y respire de la mer, et l'échelle à quoi elle nous contraint. Alors, oui, on peut appréhender ce qui tient de la vie et de la mort. Et on saura, justement, que c'est dans cette précision, et cette attention au présent, cet accueil du visage devant soi, de la parole de l'autre.Ici, Jacques Josse voyage : il suffit d'un quai. Il y a le mot orient, il y a l'ombre dérangeante de Kerouac, et comment lui et ceux qui l'ont suivi ont imposé à la langue de marcher.Il y a toujours ce recueillement : pas de parole, pas de visage, sans savoir ce que vie et mort organisent, dans notre plus immuable théâtre. Justement des mots que Jacques Josse n'emploierait pas.FB

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sur les quais

    Jacques Josse

    Parution : 7 Novembre 2009 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    De Jacques Josse, nous avions déjà accueilli Dormants dans nos formes brèves, un des textes les plus téléchargés de notre plate-forme.Raison objective ? Difficile d'en trouver d'autre que la qualité de cette prose en grande retenue et économie, mais placée là où il s'agit de ce que nous portons tous en nous-mêmes au plus simple de l'énigme vie, l'annonce ici d'un suicide, et ces figures dans le recommencement des jours, port de Bretagne, on les a tous vues, et reçues comme si elles portaient quelque chose de nous-même. Cette énigme, justement.Sur les quais, publié à 200 exemplaires par les Editions TraumFabrik en 2007, avec des dessins originaux de Georges Le Bayon, est épuisé et témoigne de ces circulations nécessaires à la poésie : essayer d'en être dignes dans l'artisanat numérique, et la circulation neuve qui ici s'instaure, mais pareillement presque de main à main...Merci à Jacques d'avoir accepté de nous le confier.FB Voir Dormants pour bibliographie complète de Jacques Josse, ainsi que sa maison d'édition Wigwam. Il est par ailleurs membre du comité de rédaction de remue.net.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dormants, un triptyque

    Jacques Josse

    Parution : 29 Octobre 2008 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Un texte beau et dense. Une tradition, le chant poétique pour honorer les sans-voix, le tombeau.Et fascination supplémentaire, en terre de Bretagne, à ce que la frontière est toujours si poreuse.Trois blocs-textes dont chacun serait hommage, plus qu'au seul portrait dressé, à ce que chacun de nous porte de morts. Mais c'est concret, c'est la prose poussée jusqu'à charge d'homme :L'homme au pilon offre ses restes d'arthrose au soleil. Il fume debout près d'une faucheuse rouillée. Devant lui, il y a la maison éventrée où Eugène M., l'ancien terre-neuvas, s'est pendu. Depuis peu, poutres pourries et ardoises cassées s'emmêlent et s'émiettent sous les ronces.
    Entre deux taffes, il revoit l'encordé, poussant une brouette sur laquelle était posé un fût rempli de langues et de joues de morues conservées dans du gros sel. Il rentrait tard par les fossés. Finissait sa tournée en gueulant aux fenêtres que c'était sa part de pêche, son quota de fatigue et de travail pour rien qu'il se devait de distribuer aux gens du hameau.Jacques Josse est un de ceux à qui, dès l'ouverture de ce projet, il m'a semblé important de solliciter la présence. On sait qu'ici les cartes traditionnelles se rebrassent : il ne s'agit pas d'auto-édition, parce que nous passons - en équipe - beaucoup de temps à la relecture, accompagnement, corrections selon le processus habituel aux normes de l'édition graphique. D'autre part, il s'agit de défricher ensemble une pratique encore neuve : comment utiliser nos écrans et nouveaux supports, sur lesquels, pour la vie professionnelle comme dans nos pratiques culturelles et les échanges privés, nous passons de plus en plus de temps, pour y dialoguer aussi avec la littérature ?Jacques Josse est de longtemps à ce carrefour. Auteur, il vient de faire paraître aux éditions Apogée Les lisières [1].Ses amis de Rennes savent qu'il travaille (et depuis bien longtemps) au tri postal : peut-être oublie-t-on aujourd'hui, dans la désaffection de l'ancien rôle des Postes, ce que ces lieux rassemblent d'histoire sociale et de luttes. Mais Jacques est aussi, avec quelques-uns, dont François Rannou aussi à bord de l'expérience publie.net, l'initiateur d'une vie poétique dans la ville : lectures, rencontres, invitations. Et c'est complété d'une expérience aussi originale que questionnant la nôtre : Wigwam propose, sur abonnement (à peine 20 euros pour 6 parutions/an) des textes brefs, édités dans la haute tradition typographique. Lire sur tierslivre.Trente pages, un triptyque : on devine que les morts des deux extrémités du rétable ne sont pas de celles et ceux dont on peut se séparer. Mais dans ce hameau des morts qui fait le coeur du dispositif, c'est un rapport au territoire, à la dureté des éléments (presque évoquant La légende de la mort d'Anatole Le Braz : traversées de village, la vie d'aujourd'hui dans ses métiers, ses échanges). Et les morts n'y sont pas détachés de ce qu'on en porte : ils sont l'absente, ou cohorte, ou dormeurs, ou dormants...FBPour faire connaissance avec Jacques Josse, on propose de lire Emaz, Josse, de l'inquiétude, mais surtout de passer par remue.net, dont il est membre du comité de rédaction, où on pourra trouver réflexions ou inédits. A visiter aussi, les éditions Wigwam.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty