• Trains amers

    Micheline Dupray

    Parution : 1 Janvier 1979 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Le poète a souvent pris le train. Ce lieu mobile est vite devenu un « entre-temps » de réflexion, d'introspection. Mais on peut numéroter les trains, saisir le prétexte d'un départ sur des rails, pour gagner l'onirisme, raconter l'histoire trouble d'un paysage, questionner des territoires intérieurs. « Train de vie dans le bidonville de la mort ». L'anecdote tend la main à la philosophie, et le train, redevenu un être vivant, « ne peut plus transiger avec la métaphysique ! ». Dans le chapitre « Saturnales », Micheline Dupray essaie de relever un cadastre de la fête tragique de nos vies, dans la mélancolie (« Les amoureux s'écrivent avec des feuilles mortes »), le souvenir cravaché de l'enfance, les saisons, une nature poignante. Le chapitre « Femmes » tente, avec une riche simplicité, de dire par le coeur autant que par le ventre la difficulté d'être, d'autres voyages, les absolus, « les nourritures du naturel », ce qu'on nomme l'amour. La langue est souple et belle, et dans les poèmes on découvre de hautes et pures images.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Herzégovine

    Micheline Dupray

    Parution : 12 Juin 2020 - Entrée pnb : 10 Juin 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Roland Dorgelès

    Micheline Dupray

    Parution : 27 Septembre 2000 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Roland Dorgelès (1885-1973) fut sa vie durant une figure de proue de la scène littéraire parisienne.
    Avant la Grande Guerre, il fréquente la bohème de Montmartre, en compagnie dApollinaire, Picasso, Modigliani, Mac Orlan, Carco, Max Jacob. Puis c'est en tant qu'engagé volontaire qu'il vit l'un des conflits les plus meurtriers du siècle. De cette terrible épreuve, il tire un récit qui connaîtra un immense succès : publié en 1919, Les Croix de bois reste un inoubliable témoignage sur la guerre des tranchées.
    En 1929, Roland Dorgelès entre à l'Académie Goncourt, institution qu'il présidera vingt-six ans plus tard. Correspondant de guerre en 1939-1940, il racontera son expérience dans Retour au front (1940), Carte d'identité (1945) et Bleu horizon (1949). Suivront des ouvrages plus polémiques qui témoignent de la diversité de son talent.
    Fondée sur des dossiers inédits, sur les carnets intimes et les correspondances personnelles confiés par Madeleine Dorgelès à Micheline Dupray, cette biographie évoque non seulement la personnalité d'un homme d'envergure mais permet aussi de revivre une époque passionnante.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
empty