• Locus solus

    Raymond Roussel

    Parution : 14 Février 2018 - Entrée pnb : 16 Février 2018

    Locus Solus, c'est le nom de la vaste propriété de Montmorency où Martial Canterel, savant génial et fou, dévoile à quelques visiteurs ses inventions étonnantes : une mosaïque de dents représentant un reître inspiré d'une légende scandinave ; une cage en verre renfermant des cadavres ramenés à la vie grâce à une injection de « résurrectine » ; un diamant géant rempli d'une eau éblouissante et habité par une danseuse-ondine ; un dispositif animant les nerfs faciaux de la tête de Danton... Au gré de cette exposition drôle et dérangeante, la mort et la folie envahissent le livre : de dépeçages en danses macabres, le parc de Canterel se fait peu à peu jardin des supplices. Dans ce roman paru en 1914 et qui fut son dernier, Roussel, conteur hors pair, atteint l'apogée de son art : l'univers fantasmagorique dans lequel il nous entraîne, sous sa gratuité apparente, laisse entrevoir le reflet inquiétant de la réalité. Selon Robert Desnos, l'un des premiers à avoir saisi la singularité de ce texte : « Aucune oeuvre n'a de dimensions plus grandes, de panorama plus vaste sur l'univers. »
    Dossier
    1. Une genèse complexe
    2. La folie ou la mort : le chapitre manquant de Locus Solus
    3. La machine et le cristal
    4. La langue et les langages

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un titre : Comment j'ai écrit certains de mes livres, quelques images, comme celle de la statue de l'ilote faite en baleines de corset, roulant sur des rails en mou de veau, des anecdotes et un profil de dandy millionnaire et extravagant : tout cela assure à Raymond Roussel (1877-1933) une réelle célébrité – sans compter sa mort mystérieuse un 14 juillet à Palerme. La méthode d'écriture qu'il avait mise au point, reposant sur un usage systématique du calembour et du double sens, fait, en outre, qu'il occupe une place singulière dans l'imaginaire français du XXe siècle.
    Ses maîtres étaient Jules Verne, Pierre Loti et H. G. Wells. Il s'est exprimé comme eux dans le roman d'aventures exotiques (Impressions d'Afrique) ou la science-fiction la plus futuriste (Locus Solus). Apprécié des créateurs d'avant-garde, de Salvador Dalí, qui lui a consacré un film et plusieurs tableaux, ou Marcel Duchamp, auquel il a inspiré son Grand Verre, à Georges Perec, il a été salué par André Breton, dans son Manifeste du surréalisme, comme " le plus grand magnétiseur des temps modernes ".
    Chez Roussel, tout peut arriver, y compris (mais rarement) des choses vraisemblables. C'est pourquoi la lecture de ses oeuvres, ici réunies pour la première fois en un seul volume, produit une véritable fascination, qui rejoint les féeries de l'enfance, la magie d'un temps suspendu. L'enfance était le seul univers fréquentable aux yeux de l'écrivain, qui s'était ainsi " érigé une réalité sur mesure ", comme le note Yann Moix, l'un de ses plus fervents admirateurs.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Impressions d'Afrique

    Raymond Roussel

    Parution : 17 Août 2011 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Qu'on ne s'attende pas à un roman d'aventures, encore moins à des souvenirs de voyage : Impressions d'Afrique, paru en 1909, est un laboratoire d'expérimentation littéraire, où l'histoire commence au chapitre I ou au chapitre X, selon le choix du lecteur ; chaque mot en recèle un autre, chaque phrase contient en germe un roman à venir. Edmond Rostand, le premier, fut fasciné ; puis Marcel Duchamp - il dit s'en être inspiré pour La Mariée mise a nu -, Michel Leiris, André Breton, Georges Perc... Et pourtant, ce texte magistral, où les excès de l'imagination n'ont d'égal que l'extrême maîtrise de l'écriture, n'intéressa pas même les éditeurs : Roussel dut le publier à son compte. Est-ce l'oeuvre d'un fou mystificateur ? d'un hermétiste? d'un oulipien avant l'heure ? Peu importe. Comme l'écrivait Paul Reboux : C'est un livre extraordinaire, ahurissant, cocasse, chimérique ; donc, ce n'est pas un livre indifférent.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La doublure

    Raymond Roussel

    Parution : 29 Août 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    BnF collection ebooks - "LA DOUBLURE - Le décor renaissance est une grande salle Au château du vieux comte. Une portière sale Sert d'entrée. Un vieillard, en beaux habits de deuil Et l'air grave, est assis sur le bord d'un fauteuil A dossier haut. Il met sa main sur une table Auprès de lui, disant : C'est là le véritable Moyen ; quoi qu'il en soit, je ferai jusqu'au bout Mon devoir ; vous pouvez vous retirer."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Comment j'ai écrit certains de mes livres

    Raymond Roussel

    Parution : 11 Février 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Raymond Roussel, dont les Surréalistes furent les premiers à honorer l'importance, ne cesse de voir sa place grandir dans le paysage moderne.Grande fortune, d'abord compositeur, mais aussi inventeur, voyageur, il n'y a que la littérature qui comptait pour lui, et on lui fit payer cher son dilettantisme. Il raconte dans "Comment j'ai écrit certains de mes livres" l'accueil fait à ses romans et, encore plus violemment, à ses pièces de théâtre.Mais, pour nous, l'essentiel c'est ce bousculement. La mise en avant de la méthode de composition, à un point que nul avant lui (et probablement juste l'Oulipo après lui - et il n'y aurait pas d'Oulipo sans Roussel) n'aura réussi à maîtriser.Pas besoin d'aller en Afrique pour écrire les "Nouvelles impressions d'Afrique", et la magie fantastique du "Locus Solus", ici il en donne les recettes.C'est ce qui fait l'étrangeté de ce voyage organisé par Roussel lui-même dans la genèse d'une des oeuvres les plus étranges de toute notre littérature. Son testament, publié juste après sa mort, en 1935, ce livre culte n'avait pas été réédité depuis 1963 - il était grand temps d'en proposer une édition numérique. FB

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Impressions d'Afrique

    Raymond Roussel

    Parution : 16 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Raymond Roussel. "Raymond Roussel est, avec Lautréamont, le plus grand magnétiseur des temps modernes. Chez lui, l'homme conscient extrêmement laborieux ne cesse d'être aux prises avec l'homme inconscient extrêmement impérieux. La magnifique originalité de l'oeuvre de Roussel oppose un démenti lourd de signification et de portée, inflige un affront définitif aux tenants d'un réalisme primaire attardé" (André Breton). "Le langage de Roussel est opposé à la parole initiatique. Il n'est pas bâti sur la certitude qu'il y a un secret, un seul, et sagement silencieux; il scintille d'une incertitude rayonnante qui est toute de surface et qui recouvre une sorte de blanc central" (Michel Foucault).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Vue

    Raymond Roussel

    Parution : 8 Août 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    BnF collection ebooks - "LA VUE - Quelquefois un reflet momentané s'allume Dans la vue enchâssée au fond du porte-plume Contre lequel mon oeil bien ouvert est collé A très peu de distance, à peine reculé ; La vue est mise dans une boule de verre Petite et cependant visible qui s'enserre Dans le haut, presque au bout du porte-plume blanc Où l'encre rouge a fait des taches, comme en sang."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Locus Solus

    Raymond Roussel

    Parution : 11 Février 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Grand Raymond Roussel : vie hors du commun bien sûr, un héritage qui fait de lui un homme fortuné, libre de se consacrer aux passions qui le brûlent. Compositeur, pianiste de génie, inventeur tous azimuts, sauf qu'incompris. Et, au-des la passion d'écrire : un inventeur, un manipulateur (voir son légendaire Comment j'ai écrit certains de mes livres), un expérimentateur sur comment s'y prendre.Et pourtant, à chaque publication, de son vivant, l'échec qui le conduira au suicide, à Palerme, en 1933.Il nous laisse, parmi une suite de monstres littéraires qui en mettent toutes les valeurs à bas, au moins une oeuvre en apparence raisonnable : la description du parc, dans la demeure d'un étrange inventeur, Martial Cantarel, et quelques rencontres qu'on y fait.Il fallait cela pour que nous entrions, nous, comme dans un rêve, dans ces machines étranges, mêlant l'art du récit à de fascinantes inventions plastiques, machines à arracher les dents et composant ces labyrinthiques oeuvres d'art à partir des dents collectées ?"Locus Solus", paru en 1914, au bord de la catastrophe du monde, est un livre des plus immenses, vaguement inquiétant, toujours acide, un défi à notre relation ordinaire au monde. Il suffit pourtant d'y suivre l'explorateur Échenoz pour être pris par le plus simple, le plus époustouflant et troublant roman. FB

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Impressions d'Afrique

    Raymond Roussel

    Parution : 9 Février 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Né en 1877, musicien et compositeur, inventeur en toutes choses, c'est la littérature qui brûle radicalement Raymond Roussel. On le moquera, on le dédaignera. S'il se suicide à Palerme en 1933 c'est en partie à cause de cet échec - il y a pourtant consacré sa vie.Et, nous, on le place au plus haut des grands fous géniaux de la littérature. Et dans une période privilégiée, celle des surréalistes, de la remise en cause de toutes les lois établies de la littérature.Dans "Comment j'ai écrit certains de mes livres", on en saura un peu plus sur la composition de ces "Impressions d'Afrique" (1910) qui sont avec "Locus Solus" son livre le plus légendaire.Après tout, quoi de plus simple qu'écrire une phrase au hasard, la couper en deux, compléter chaque morceau et refaire l'opération.C'est un procédé parmi 30 autres de ceux qui, scène par scène, seront explorés ici. Alors l'exploration est livrée à la nuit, à l'inconscient, aux éclats aveuglants de personnages portant toute une fiction avec eux le temps de trois lignes. Un majestueux bateau longe les côtes de l'Afrique, les font la guerre, les cannibales s'entre-dévorent et on reconstitue maniaquement des opéras disparus et des modes de chant dérivés des modes rituels.C'est ainsi que vous vivrez réellement un voyage en Afrique. Le plus réel et le plus légendaire des voyages imaginaires en Afrique.FB

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Locus Solus

    Raymond Roussel

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Chez l'écrivain Raymond Roussel, Locus Solus est le nom d'une vaste propriété où un savant génial dévoile à ses visiteurs ses inventions étonnantes. La technologie la plus avancée (et parfois la plus délirante) est mise en oeuvre pour créer des machines aux effets étranges, où l'art est omniprésent. Extrait : Actionnées par d'invisibles roues dentées en rapport avec le mécanisme des chronomètres, les tiges, par une grande variété de progressions et de reculs, pouvaient donner aux miroirs toutes sortes d'inclinaisons ; l'avant de chacune se composait d'une petite boule métallique emprisonnée aux deux tiers par une sphère creuse incomplète adaptée au dos du miroir en jeu ; ce mode d'attache se prêtait facilement aux déplacements du disque réfléchissant dans les sens les plus divers.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vue

    Raymond Roussel

    Parution : 10 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Extrait : Quelquefois un reflet momentané s'allume - Dans la vue enchâssée au fond du porte-plume - Contre lequel mon oeil bien ouvert est collé - A très peu de distance, à peine reculé ; - La vue est mise dans une boule de verre - Petite et cependant visible qui s'enserre - Dans le haut, presque au bout du porte-plume blanc - Où l'encre rouge a fait des taches, comme en sang. - La vue est une très fine photographie - Imperceptible, sans doute, si l'on se fie - A la grosseur de son verre dont le morceau - Est dépoli sur un des côtés, au verso ; - Mais tout enfle quand l'oeil plus curieux s'approche - Suffisamment pour qu'un cil par moments s'accroche.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La doublure

    Raymond Roussel

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Raymond Roussel a 20 ans lorsque son premier livre, «la Doublure», sort en librairie. Mais son insuccès marque à jamais l'auteur orgueilleux qui ne trouvera la gloire tant recherchée qu'à titre posthume. Raymond Roussel est ce qu'on appelle un auteur "difficile". Délibérément ou non, il heurte les habitudes de lecture et les idées reçues. « Quand le volume parut, quand le jeune homme, avec une grand émotion, sortit dans la rue et s'aperçut qu'on ne se retournait pas sur son passage, le sentiment de gloire et la luminosité s'éteignirent brusquement. Alors commença une véritable crise de dépression mélancolique avec une sorte de délire de persécution, prenant la forme de l'obsession et de l'idée délirante du dénigrement universel des hommes les uns par les autres »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Impressions d´Afrique

    Raymond Roussel

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Raymond Roussel (1877-1933) avait un peu plus de trente ans et aspirait encore à la gloire littéraire lorsqu'il publia ces Impressions d'Afrique. En particulier le rôle des Nouvelles Impressions d'Afrique, méritent mieux leur nom qu'il n'y paraît. Ces longues énumérations de courts fragments occupant tout ou partie de un, deux ou trois vers ont au moins une fonction identifiable : elles contiennent des allusions aux oeuvres de Roussel, ou plus précisément à leur texte sous-jacent. De Raymond Roussel le grand public, qui ne l'a pas lu, ne connaît vaguement que la légende pittoresque : sa richesse immense (mais il meurt ruiné) ; ses manies étranges (tous les repas quotidiens pris en un seul, ses chemises portées une seule fois) ; ses caprices (la première roulotte automobile de grand luxe) ; ses dépenses énormes pour se faire imprimer ou pour faire jouer ses pièces ; sa dernière passion : les échecs, sa mort mystérieuse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Chiquenaude

    Raymond Roussel

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « Raymond Roussel est un homme d'une imagination fantastique et débordante et d'une érudition indiscutablement grande. Ses admirateurs l'appellent un génie. D'autres disent qu'il est proche parent du génie. Le cerveau de Raymond Roussel, vu dans ses oeuvres, apparaît aux personnes non prévenues comme une antithèse, une confusion incohérente et lumineuse, comme si on le voyait à travers la lentille du premier appareil cinématographique plus la couleur. Il a franchi dix pages avant que le lecteur ordinaire ait compris la première phrase du chapitre. » (New-York Herald.) « Raymond Roussel, un génie dans son genre, a une leçon à exposer, et il sent qu'il faut la faire sortir de son coeur... »(The Era. Londres.)

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Locus Solus

    Raymond Roussel

    Parution : 16 Décembre 2016 - Entrée pnb : 19 Décembre 2016

    BnF collection ebooks - "Ce jeudi de commençant avril, mon savant ami le maître Martial Canterel m'avait convié, avec quelques autres de ses intimes, à visiter l'immense parc environnant sa belle villa de Montmorency."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Vue

    Raymond Roussel

    Parution : 14 Avril 2016 - Entrée pnb : 24 Juin 2017

    QUELQUEFOIS un reflet momentané s'allume
    Dans la vue enchâssée au fond du porte-plume
    Contre lequel mon oeil bien ouvert est collé
    A très peu de distance, à peine reculé :
    La vue est mise dans une boule de verre
    Petite et cependant visible qui s'enserreDans le haut, presque au bout du porte-plume blanc
    Où l'encre rouge a fait des taches, comme en sang.
    La vue est une très fine photographie
    Imperceptible, sans doute, si l'on se fie
    A la grosseur de son verre dont le morceau
    Est dépoli sur un des côtés, au verso ;
    Mais tout enfle quand l'oeil plus curieux s'approche
    Suffisamment pour qu'un cil par moments s'accroche.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Locus Solus

    Raymond Roussel

    Parution : 23 Juin 2016 - Entrée pnb : 10 Juillet 2017

    CE jeudi de commençant avril, mon savant ami le maître Martial Canterel m'avait convié, avec quelques autres de ses intimes, à visiter l'immense parc environnant sa belle villa de Montmorency.Locus Solus - la propriété se nomme ainsi - est une calme retraite où Canterel aime poursuivre en toute tranquillité d'esprit ses multiples et féconds travaux. En ce lieu solitaire il est suffisamment à l'abri des agitations de Paris - et peut cependant gagner la capitale en un quart d'heure quand ses recherches nécessitent quelque station dans telle bibliothèque spéciale ou quand arrive l'instant de faire au monde scientifique, dans une conférence prodigieusement courue, telle communication sensationnelle.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Locus Solus

    Raymond Roussel

    Parution : 1 Novembre 2018 - Entrée pnb : 24 Octobre 2018

    BnF collection ebooks - "Ce jeudi de commençant avril, mon savant ami le maître Martial Canterel m'avait convié, avec quelques autres de ses intimes, à visiter l'immense parc environnant sa belle villa de Montmorency." BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Impressions d'Afrique

    Raymond Roussel

    Parution : 7 Février 2020 - Entrée pnb : 8 Février 2020

    Raymond Roussel (1877-1933) "Vers quatre heures, ce 25 juin, tout semblait prêt pour le sacre de Talou VII, empereur du Ponukélé, roi du Drelchkaff. Malgré le déclin du soleil, la chaleur restait accablante dans cette région de l'Afrique voisine de l'équateur, et chacun de nous se sentait lourdement incommodé par l'orageuse température, que ne modifiait aucune brise. Devant moi s'étendait l'immense place des Trophées, située au coeur même d'Éjur, imposante capitale formée de cases sans nombre et baignée par l'océan Atlantique, dont j'entendais à ma gauche les lointains mugissements. Le carré parfait de l'esplanade était tracé de tous côtés par une rangée de sycomores centenaires ; des armes piquées profondément dans l'écorce de chaque fût supportaient des têtes coupées, des oripeaux, des parures de toute sorte entassés là par Talou VII ou par ses ancêtres au retour de maintes triomphantes campagnes. À ma droite, devant le point médian de la rangée d'arbres, s'élevait, semblable à un guignol géant, certain théâtre rouge, sur le fronton duquel les mots "Club des Incomparables", composant trois lignes en lettres d'argent, étaient brillamment environnés de larges rayons d'or épanouis dans toutes les directions comme autour d'un soleil". Le paquebot "le Lyncée" a fait naufrage ; ses passagers sont pris en otage par l'empereur du Ponukélé, Talou VII. En attendant que leur rançon soit payée, ils sont chargés d'organiser un grand spectacle en l'honneur du couronnement de l'empereur Talou VII comme roi du Drelchkaff, pays qu'il vient d'annexer... "Impressions d'Afrique" n'est ni un récit de voyage ni un roman d'aventure... mais une histoire cocasse rédigée selon des codes bien précis par le précurseur du surréalisme.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Locus Solus

    Raymond Roussel

    Parution : 26 Décembre 2019 - Entrée pnb : 27 Décembre 2019

    Raymond Roussel (1877-1933) "Ce jeudi de commençant avril, mon savant ami le maître Martial Canterel m'avait convié, avec quelques autres de ses intimes, à visiter l'immense parc environnant sa belle villa de Montmorency.Locus Solus - la propriété se nomme ainsi - est une calme retraite où Canterel aime poursuivre en toute tranquillité d'esprit ses multiples et féconds travaux. En ce lieu solitaire il est suffisamment à l'abri des agitations de Paris - et peut cependant gagner la capitale en un quart d'heure quand ses recherches nécessitent quelque station dans telle bibliothèque spéciale ou quand arrive l'instant de faire au monde scientifique, dans une conférence prodigieusement courue, telle communication sensationnelle. C'est à Locus Solus que Canterel passe presque toute l'année, entouré de disciples qui, pleins d'une admiration passionnée pour ses continuelles découvertes, le secondent avec fanatisme dans l'accomplissement de son oeuvre. La villa contient plusieurs pièces luxueusement aménagées en laboratoires modèles qu'entretiennent de nombreux aides, et le maître consacre sa vie entière à la science, aplanissant d'emblée, avec sa grande fortune de célibataire exempt de charges, toutes difficultés matérielles suscitées au cours de son labeur acharné par les divers buts qu'il s'assigne.Trois heures venaient de sonner. Il faisait bon, et le soleil étincelait dans un ciel presque uniformément pur. Canterel nous avait reçus non loin de sa villa, en plein air, sous de vieux arbres dont l'ombrage enveloppait une confortable installation comprenant différents sièges d'osier." Un inventeur et scientifique, Martial Canterel, fait visiter son vaste domaine - Locus Solus - à certains de ses amis afin qu'ils puissent se rendre compte de l'avancée de ses étranges et stupéfiants travaux... Imaginaire et surréalisme.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vue

    Raymond Roussel

    Parution : 13 Octobre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Quel texte... mais quel texte !On est en 1903. Cela parait dans "Le Gaulois" (quand même, là où Maupassant, un peu plus tôt, publiait ses plus audacieuses nouvelles - elle s'est bien affadie, la confiance de la presse aux auteurs...). À la limite, et d'autant si on a lu Walter Benjamin, tous les outils sont disponibles dans les "Tableaux parisiens" de Baudelaire. Et à peiine deux ans plus tard, un des gandins fadasses qu'on voit passer là, dans les lieux où il faut se montrer, se cloîtrera dans une chambre tapissée de liège pour écrire sa "Recherche du temps perdu" qui participe des mêmes outils, de la même folie.À première vue, sans jeu de mots, le dispositif est provocant, mais simple : le narrateur s'installe dans un point fixe privilégié de la ville (ou la plage considérée comme lieu urbain), et décrit exhaustivemment ce qu'il voit, dans le temps précis où se continue l'écriture. En soi, ce serait déjà fascinant. Et, chaque reprise, il se complique la donne : après la vue sur mer et boulevard, entrer dans le lieu de représentation, opéra ou théâtre, puisque bien sûr on y va autant pour se montrer que pour voir. Et si c'est trop facile, rajouter une couche d'arbitraire: un omnibus - donc le narrateur cette fois mobile, comme ceux qu'il décrit. Et puis, pour finir, est-ce que l'exercice vaut pour une fraction de réel plus petite, en augmentant le zoom du microscope ? Essayons avec une table dans un restaurant...On n'a jamais vu la ville comme cela. La ville contemporaine de la folie Roussel. Celle qui en même temps conçoit la Tour Eiffel et ses Expositions universelles. Mais ce serait tellement trop simple, pour quelqu'un comme Roussel. Rappelez-vous "Locus Solus", rappelez-vous le fabuleux et bref "Comment j'ai écrit certains de mes livres".Et maintenant, reprenons le début de "La vue" : une boule de verre, une image qui se forme à l'intérieur. Plus loin, le peintre. Plus loin, celui qui se promène avec un livre et puis nous entrons dans l'intérieur du livre.Oui, si le réel se donne ainsi à voir, dans tous les déplis et jeux croisés de l'instantané et de la durée, c'est parce qu'il n'est que construction d'écriture, qui se brise, se déboîte, génère au milieu de la phrase sciée en deux l'image qui la dédouble et multiplie le récit.Alors bien sûr, lire ce texte légendaire (que Roussel lui-même rassemble en livre dès 1904) comme une merveilleuse et plus que moderne proposition d'écriture (les Surréalistes ni Perec n'y manqueront pas, ni Novarina et d'autres). La ville de 1900 s'y donne comme jamais elle n'a été aussi vertement mise à nu : dans son mouvement, son fourmillement, sa multiplicité de temps séparés et l'anonymat des silhouettes, et c'est fascinant.Mais lire aussi, à chaque reprise de thème, ces dispositifs optiques ou narratifs qui s'exposent presque naïvement, comme expérience même de la vie (et non plus la vue) que l'écriture invente : eh oui, rien qu'une boule de verre, celle-même des dix-sept sphères de "L'Aleph" de Borges quarante ans plus tard.Respect au maître, et la folie pour nous.FB

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty