Dominique sylvain

  • Sylvain (1)

    Dominique Dallayrac

    Parution : 24 Janvier 2019 - Entrée pnb : 30 Décembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sylvain (2)

    Dominique Dallayrac

    Parution : 19 Novembre 2018 - Entrée pnb : 23 Novembre 2018

    Sans qu'il s'agisse vraiment d'une suite, c'est au carrefour d'un chagrin d'amour d'adolescent que nous retrouvons, dans cette histoire parfois teintée d'une nostalgie douce-amère, les personnages dont "Dallayrac-la tendresse" nous avait proposé de faire la connaissance dans Et le bonheur, Maman ? Sylvain (presque seize ans) vit seul avec sa mère, Élodie. Leurs rapports quotidiens sont empreints de tendresse, d'humour et d'une harmonieuse complicité. Tout irait vraiment très bien, si Sylvain ne tombait amoureux d'une merveilleuse femme-sourire qui a juste le double de son âge, et si - tel un petit Pierrot - il ne s'enfarinait pas dans l'illusion d'amour. Pour Élodie aussi tout irait vraiment très bien, si elle ne rencontrait un prince charmant danois qui - hélas ! - n'appréciera pas du tout ses idées sur le féminisme. L'amour : ça rend follement heureux quand tout va bien ; mais alors, qu'est-ce que ça peut faire pleurer quand rien ne va plus ! Mère et fils vont mélanger leurs larmes, puis s'aideront l'un l'autre à retrouver la paix du coeur.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le corps était allongé sur la table en inox, dans une salle de découpe de l'institut médico-légal, place Mazas, dans le XIIe. Plutôt maigre. Dans cet amphithéâtre, la voix de l'assistant du médecin légiste portait bien. Il venait de dire qu'Élisabeth Chappe avait été opérée des végétations, n'avait jamais enfanté, avait souffert d'une légère anémie, et de décalcification. Martine Lewine voyait deux images en alternance : celle de la femme en tailleur de lin, collier de perles, sac noir et bombe de self-défense, celle de ce corps cireux et décharné. Il n'y avait que les cheveux courts pour faire le lien. Adieu Paris, rive noire, adieu Paris, rive glauque, voici qu'arrive, imprévisible et cruelle, la sombre rive chaude. Unique et sensuelle, elle se déhanche, car enfin a sonné l'heure du triomphe définitif et durable des femmes sur le polar.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty